Troll : La critique du film Netflix

Date : 04 / 12 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


TROLL

- Date de sortie : 01/12/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Titre original : Troll
- Durée du film : 1 h 41
- Réalisateur : Roar Uthaug
- Scénariste : Roar Uthaug
- Interprètes : Ine Marie Wilmann, Kim S. Falck-Jørgensen, Mads Sjogard Pettersen, Gard B. Eidsvold, Anneke von der Lippe, Fridtjov Såheim, Dennis Storhoi, Bjarne Hjelde, Karoline Viktoria Sletteng Garvang

LA CRITIQUE

La Norvège créée son propre film de monstres en s’inspirant de ses propres légendes avec ce Troll gigantesque.

Le scénario du réalisateur Roar Uthaug montre l’émergence d’un monstre humanoïde d’une montagne après qu’un tunnel soit creusé dedans. Une jeune paléobiologiste est alors appelée en renfort, afin d’essayer de trouver une solution aux dégâts faits par cette créature qui se dirige inexorablement vers la capitale du pays.

Le film de Roar Uthaug propose des scènes attendues dans ce genre d’œuvre. Il ne faut évidemment pas s’attacher trop à un scénario qui a un certain nombre d’incohérences. Toutefois, les amateurs de monstres pourront se faire plaisir devant une sorte de géant vert composé de pierre et découvriront avec plaisir la triste histoire de son espèce.

Au Japon, Godzilla est né des bombardements nucléaires et représentait la lutte de la nature contre ce genre de radioactivité. En Norvège, le géant est réveillé par une atteinte de la nature, par le biais d’une montagne dévastée pour y faire un tunnel. C’est ainsi un rappel que cette dernière peut être dévastatrice si on n’en prend pas soin.

Si, à l’image des blockbusters américains, le long métrage ne montre pas de cadavres, il n’en reste pas moins que le destin de certaines personnes est plus ou moins explicitement montré.

Le récit ne surprendra pas vraiment les amateurs de genre. En dehors, peut-être, de la manière dont la mythologie est traitée. Il ne faut donc pas en attendre beaucoup. Néanmoins ce dernier fait passer un bon moment de divertissement, offre quelques séquences vraiment spectaculaires, et propose certains personnages intéressants.

Et comme pour toute œuvre de ce type, il ne faut pas quitter le générique tout de suite, pour assister à la scène classique permettant d’annoncer potentiellement une suite à venir.

Les effets spéciaux sont corrects et permettent de croire à l’existence de ce monstre humanoïde pas très engageant.

L’interprétation est tout à fait honnête. Ine Marie Wilmann est sympathique en paléontologiste volontaire. Gard B. Eidsvold est impeccable dans le rôle de son père spécialisé dans le folklore. Kim S. Falck-Jørgensen est très bon en assistant de la première ministre. Mads Sjogard Pettersen est impeccable en capitaine assistant la scientifique. Karoline Viktoria Sletteng Garvang est amusante en informaticienne très douée. Et Anneke von der Lippe est tout à fait crédible en première ministre norvégienne. Les amateurs s’amuseront d’ailleurs des références à Star Trek qui ponctuent la narration.

Troll est un film correct de monstres qui ne renouvelle pas le genre, mais permet de proposer une nouvelle créature géante originale dans un bestiaire qui n’est pas si étoffé que cela dans les longs métrages. Avec une histoire relativement traditionnelle, une réalisation proposant quelques passages très réussis et des comédiens convaincants, l’œuvre ne restera pas dans les mémoires, mais permet de se divertir en compagnie d’un monstre original.

Classique et efficace.

SYNOPSIS

Lorsqu’une explosion dans une montagne en Norvège réveille un ancien troll, les autorités font appel à une paléontologue intrépide pour l’empêcher de semer le chaos.

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Troll



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Lockwood & Co : Critique de la saison 1
Valkyrie Apocalypse : Critique de la saison 2 - partie (...)
Makanai - Dans la cuisine des maiko : Critique de la (...)
En place : Critique de la saison 1
Ginny & Georgia : Critique de la saison 2
American Gigolo / Let the Right One In : Showtime annule à tour (...)
Caste : Jon Bernthal, Niecy Nash et tant d’autres pour le (...)
Maléfices : La critique de la 4ème édition du JdR qui sent le (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 2 février 2023
Lockwood & Co : Critique de la saison 1
DC Universe : Les plans cinématographiques de James Gunn (...)
DC Universe : Les plans télévisuels de James Gunn annoncés
DC Universe : Dave Bautista laisser tomber Bane !
The Ark : Une dépendance à la SF grâce à Star Trek pour Dean (...)
The Last of Us : Une épidémie au Cordyceps est-elle vraiment (...)