Les bonnes étoiles : La critique

Date : 04 / 12 / 2022 à 11h30
Sources :

Unification


LES BONNES ÉTOILES

- Date de sortie : 07/12/2022
- Titre original : Beulokeo
- Durée du film : 2 h 09
- Réalisateur : Hirokazu Kore-eda
- Scénariste : Hirokazu Kore-eda
- Interprètes : Song Kang-Ho, Dong-won Gang, Doona Bae, Ji-eun Lee, Kyung-soo Ryu, Lee Joo-young, Lee Joo-young, Seung-soo Im

LA CRITIQUE

Hirokazu Kore-eda est un merveilleux réalisateur qui au fils de ses longs métrages brosse avec une très grande délicatesse la famille. Les bonnes étoiles en est le dernier merveilleux exemple en date.

Le scénario du réalisateur Hirokazu Kore-eda présente un duo qui récupère des enfants abandonnés dans des boites, où on peut les déposer anonymement, et les fait adopter en échange d’argent. Ces derniers vont partir à la recherche d’une famille avec le dernier enfant qu’ils ont et vont se faire poursuivre par un duo d’enquêtrice voulant démanteler leur affaire.

Le film est un très surprenant road movie rempli d’émotions et d’humour, alors que le spectateur traverse la Corée en compagnie d’individus voulant avant tout offrir une meilleure vie à des enfants non désirés.

L’œuvre repose énormément sur une interprétation collégiale magistrale. Tous les comédiens sont magnifiques et chacun d’entre eux permettent de dresser le portrait d’humains cabossés et parfois en difficulté, mais s’appuyant sur la générosité et la solidarité.

Song Kang-Ho a obtenu d’une manière méritée le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 2022. Il est absolument formidable en homme se retrouvant dans une situation compliquée et essayant de trouver une bonne famille pour adopter l’enfant qu’il a. Il forme un merveilleux duo avec Dong-won Gang qui est magnifique en orphelin travaillant dans un centre s’occupant d’enfants abandonnés.

Doona Bae est excellente en mère ayant abandonné son nourrisson et essayant de le récupérer. Seung-soo Im est formidable en jeune orphelin voulant désespérément de se faire adopter. Ils forment tous les quatre une étrange équipe de pieds nickelés se retrouvant au milieu d’un imbroglio qui ne cesse de se densifier.

Lee Joo-young est remarquable en inspectrice prête à tout pour prouver leur culpabilité. Et Ji-eun Lee est très bonne en policière au grand cœur faisant équipe avec elle. Elles forment aussi un excellent duo qui reste longtemps en mémoire.

Les répliques sont vraiment merveilleuses. Les personnages sont plus vrais que nature et le récit permet de se poser la question de l’abandon, de la manière dont un enfant peut grandir au sein d’une famille qui l’a adopté et du trafic d’être humain.

En prenant les spectateurs à contre-pied de ce qu’ils peuvent attendre, Hirokazu Kore-eda livre un film d’une profonde humanité et particulièrement bouleversant. On rit et on pleure en suivant cette étrange famille recomposée. Alors que de nombreuses péripéties les attendent sur le chemin et relancent sans arrêt un récit vraiment passionnant.

La très belle photographie d’Hong Kyung-Pyo, captant aussi bien les paysages traversés que les différents protagonistes, le montage précis d’Hirokazu Kore-eda et la jolie composition de Jaeil Jung participent beaucoup au plaisir que l’on a à suivre cette surprenante équipée à laquelle on s’attache beaucoup.

Les bonnes étoiles est un excellent film rempli d’une humanité vibrante qui entraîne le spectateur au cœur d’un road movie mouvementé, plein de rebondissements, d’humour et d’émotions. Avec une histoire écrite avec une extrême délicatesse, une réalisation splendide et une galerie de comédiens impressionnants, ne passez pas à côté de ce véritable bijou qui redonne foi en l’humanité et propose une famille singulière, particulièrement touchante.

Magnifique et captivant.

SYNOPSIS

Par une nuit pluvieuse, une jeune femme abandonne son bébé. Il est récupéré illégalement par deux hommes, bien décidés à lui trouver une nouvelle famille. Lors d’un périple insolite et inattendu à travers le pays, le destin de ceux qui rencontreront cet enfant sera profondément changé.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Hong Kyung-Pyo
- Montage : Hirokazu Kore-eda
- Musique : Jaeil Jung
- Costumes : Choi Se-yeon
- Décors : Mok-won Lee
- Producteur : Eugene Lee pour CJ Entertainment, Zip Cinema
- Distributeur : Metropolitan FilmExport

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Les bonnes étoiles



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La Tour : La critique
Le Pire voisin au monde : La critique
La Montagne : La critique
Knock at the Cabin : La critique
Maurice le chat fabuleux : La critique
Cinéma - Bandes Annonces : 3 février 2023
DC Studios : Le passé et le futur du DCU conjugués à la même (...)
Superman & Lois : Un avenir dans le DCU, mais pas (...)
Le Mystérieux Cercle Benedict : Fin du mystère sur Disney+
La Tour : La critique
American Gigolo / Let the Right One In : Showtime annule à tour (...)
Caste : Jon Bernthal, Niecy Nash et tant d’autres pour le (...)
Maléfices : La critique de la 4ème édition du JdR qui sent le (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 2 février 2023
Lockwood & Co : Critique de la saison 1