The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Critique 5.08 Mère patrie

Date : 29 / 10 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


THE HANDMAID’S TALE - LA SERVANTE ÉCARLATE

- Date de diffusion : 27/10/2022
- Plateforme de diffusion : OCS
- Épisode :5.08 Mère patrie
- Réalisateur : Natalia Leite
- Scénariste : Rachel Shukert
- Interprètes : Elisabeth Moss, Yvonne Strahovski, Madeline Brewer, Ann Dowd, O. T. Fagbenle, Samira Wiley, Max Minghella, Bradley Whitford, Sam Jaeger

LA CRITIQUE

Cet épisode confirme la volonté d’évoluer de The Handmais’s Tale, en se positionnant sur un versant plus politique. Fini les scènes chocs, la violence graphique et toutes les outrances auxquels le quotidien sous Gilead qui constituait l’ADN de la série. Cette mutation en cours ne manquera pas de diviser, mais elle a l’avantage de proposer quelque chose de frais à tous ceux, comme nous, qui reprochait à la série de ne plus se renouveler et de trop se reposer sur ses gimmicks.

Ainsi, nous retrouvons Serena, là où elle a toujours mérité d’être, à savoir la prison. L’occasion pour nous de découvrir la motivation profonde qui aura poussé June à la sauver elle et son enfant. À ce stade, on rêverait de découvrir un remake de Orange is the New Black où Serena se verrait malmener par les autres prisonnières pour tout ce qu’elle a fait, mais les scénaristes ont plutôt décidé de jouer sur l’ironie du destin. Même si on peut la trouver un poil téléphonée, la situation dans laquelle se trouve Serena à la fin de l’épisode promet en tout cas de nombreuses péripéties.

Le cœur de cet épisode concerne le dilemme auquel vont devoir faire face à June et Luke. En effet, comment peuvent-ils se rapprocher de leur fille, toujours coincée à Gilead, sans se compromettre et prendre le risque de se faire de nouveau capturer ? June doit-elle écouter son instinct maternel ou celle de la raison comme essaie de lui faire entendre Luke ?

Alors que des Canadiens sont de plus en plus nombreux à manifester leur mécontentement face à l’afflux d’Américains ayant fui Gilead, Lawrence, qui est maintenant le commandant le plus puissant de la république théocratique, veut accélérer la mise en place de son Nouveau Bethléem. Tout en nous permettant d’en savoir plus sur les motivations profondes de Lawrence, cette idée scénaristique géniale permet aussi de faire écho avec pertinence à tout un pan de la situation politique internationale actuelle. Plutôt qu’évoquer tous les tenants et aboutissants évoqués dans l’épisode, il est d’ailleurs préférable que nos lecteurs les découvrent en regardant l’épisode !

La conclusion de cet épisode étonne par son optimisme et on a du mal à croire que des coups du sort ne viennent pas malmener le bonheur qui semble s’installer parmi nos protagonistes. À deux épisodes de la fin de cette saison, tout, et surtout le pire, reste possible !

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.02 (...)
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.01 (...)
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.06 Retour à la maison (...)
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.05 Deux Amours
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.04 La Dame de (...)
Oldboy : Park Chan-wook prépare un remake TV
Trap : La bande annonce renversante du dernier thriller de M. (...)
Rebel Moon : Prévoyez six heures dédiées à Zack Snyder cet (...)
Star Wars - The Bad Batch : Critique 3.13 Dans la faille
Les Gardiens de la galaxie : Ben Browder évoque sa rencontre avec (...)
Star Trek - Discovery : La vidéo interactive en 3D des moments (...)
Bushman : La critique
Sonic 3 : Keanu Reeves donnera de la voix dans le meilleur film (...)
Tracker : Découvrez Melissa Roxburgh en petite soeur de Justin (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Le (...)