Zealandia : La critique du roman de la Traversée des Hautes Mers

Date : 14 / 11 / 2022 à 08h00
Sources :

Unification


ZEALANDIA
LA TRAVERSÉE DES HAUTES MERS

- Date de sortie : 07/02/2022
- Éditeur : Imaginae Collections
- Auteur : Romain Volpato
- ISBN : 979-10-359-6701-7
- Format : 148 × 210mm
- Nombre de Pages : 614
- Prix : 19,80 euros

DESCRIPTION

"Un siècle auparavant, un cataclysme encore inexpliqué entraina des mois de catastrophes naturelles, divisant les continents de Zealandia en des millions d’îles émiettées sur les mers.

​Aujourd’hui, seul le continent du Capitole demeure, apparaissant dans l’imaginaire collectif comme un lieu idéal où une société perdure.

Sur l’une des îles les plus éloignées du continent, deux jeunes amis croisent la route d’Eldir, un mage Saatchi aux pouvoirs extraordinaires, qui leur propose de se joindre à une grande expédition visant à regagner le Capitole.

​Tandis qu’à l’Est, un archipel a refondé une pseudo-démocratie, où les jeux de pouvoirs, d’influences religieuses et de trahisons mêlés à une histoire d’amour vont également mener nos protagonistes sur la route du continent, dans une traversée sous haute tension."

LA CRITIQUE

Zealandia existe vraiment, c’est un bloc continental presque entièrement immergé, dont les parties visibles sont essentiellement constituées de la Nouvelle-Zélande et de la Nouvelle-Calédonie.

Il n’en fallait pas plus pour titiller l’imagination fertile d’un jeune auteur français, qui partage d’abord son histoire fantasy sur une plateforme d’échange littéraire, puis se lance dans l’auto-édition du premier volume de sa saga (sur cinq prévus).

Quand on se lance dans la lecture, on se lance dans un monde, large, complexe, diversifié que l’on imagine comme des îles grecque exotiques avec un récit de voyage comme l’ Odyssée. La partie fantasy ressemble plus au Seigneur des Anneaux (pour le mage mentor ressemblant à Gandalf et le voyage de faibles qui deviennent des héros), Game of Thrones (pour les jeux d’influence des suzerains), Harry Potter (la magie et le Sceptre Sacré, qui rappelle la baguette de sorcier), ou encore Avatar (pour le trip animiste-arbre totem).

Pourtant, ça ne serait pas juste de limiter cette oeuvre à une somme d’inspirations.
En effet, les destins des personnages semblent déjà écrits, dont le voyage est d’abord initiatique pour s’ouvrir vraisemblablement vers quelque chose de bien plus grand.

Deux récits sont d’ailleurs entremêlés : Le mage qui s’occupe donc de ses deux petits protégés, et deux mages jumeaux (on pourrait penser là à Raistlin et Caramon Majere, les jumeaux de la saga de Dragonlance de Margaret Weis et Tracy Hickman).

Ainsi, le monde est tellement vaste et différent du notre que les détails sont très nombreux, ce qui pourrait perdre, au début, les lecteurs habitués à plus d’action. Il s’agit clairement d’un livre d’introduction à l’univers, et l’on suspecte vite que la saga est pensée à l’avance.

Ce rythme lent, permet par contre de longues descriptions, faisant surgir tous les personnages dans l’esprit du lecteur.

Se lancer directement dans une saga est une gageure pour un jeune auteur, et si ce premier volume demande de s’accrocher dans le premier quart, tout s’ouvre vers des choses prometteuses.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Batman - Catwoman : La critique de la BD des amants de (...)
Paul Jenkins présente Hellblazer : La critique du tome (...)
Batman Shadow War : La critique du crossover
Zealandia : La critique du roman de la Traversée des Hautes (...)
Batman - Le film 1989 : La critique de l’adaptation en (...)
Fumer fait tousser : La critique
Chucky : Critique 2.08 Chucky Actually
MCU : Valentina Allegra de Fontaine, la nouvelle Nick Fury de (...)
Furiosa : Chris Hemsworth aurait-il pu tout gâcher ?
The Last Of Us : Joel et Ellie s’affichent
Ma Première Aventure - Sur la Piste du Dahu : La critique du (...)
Netflix - Bandes annonces : 27 novembre 2022
Les Gardiens de la Galaxie - Joyeuses fêtes : La critique du film (...)
Star Wars - Andor : Une saison 2 dédiée aux gangsters
Dune - The Sisterhood : Le réalisateur annonce le début de la (...)