Licu, une histoire roumaine : La critique

Date : 05 / 10 / 2022 à 11h00
Sources :

Unification


LICU, UNE HISTOIRE ROUMAINE

- Date de sortie : 05/10/2022
- Titre original : Licu, o poveste româneasca
- Durée du film : 1 h 25
- Réalisateur : Ana Dumitrescu
- Scénariste : Ana Dumitrescu
- Interprètes : Licu

LA CRITIQUE

Licu, une histoire roumaine est un surprenant documentaire qui raconte l’histoire d’un pays à travers les souvenirs de l’un de ses habitants de 92 ans.

La documentariste Ana Dumitrescu installe sa caméra dans la maison de Licu. Celui-ci, à l’aide de photos, va lui raconter huit décennies d’un pays qui a vu de nombreuses modifications le toucher au fil du temps.

En effet, le protagoniste a connu la fin de la royauté les pays, mais aussi la deuxième Guerre mondiale et l’occupation russe. Il décrit en détail la vie de l’époque, ce qui lui est arrivé, ainsi qu’à sa famille et brosse avec acuité l’ambiance d’un pays où il n’a pas toujours fait bon vivre.

Ana Dumitrescu a choisi le noir et blanc pour mettre en avant ce récit ou la petite et la grande histoire s’entremêlent étroitement. Elle laisse le temps à son orateur de vaquer à ses occupations et le traite avec une grande délicatesse en le montrant dans sa vie quotidienne.

Le film s’éloigne du documentaire classique en se focalisant sur un seul individu et un lieu unique, sa maison qui se dévoile comme une fenêtre vers le passé d’un pays qui a connu aussi bien la guerre que la révolution, les restrictions que la liberté.

Licu est un merveilleux compteur. Il est facile de se laisser entraîner dans le récit du passé qu’il nous fait. Des anecdotes personnelles qui lui sont arrivés apportent une grande émotion et donnent une autre vision des bascules de l’histoire qui ont transformé son pays au fil des années. Sans compter que ce dernier était ingénieur dans une usine électrique. Cela lui permet ainsi d’évoquer l’industrialisation de la Roumanie et l’impact que cela a eu sur ses habitants.

Licu, une histoire roumaine est un très bon documentaire permettant de découvrir la Roumanie d’une autre manière et de saisir l’horreur de certaines de ses périodes. Cette rencontre est donc hautement recommandable. D’autant que la parole de ceux qui ont vécu les événements du siècle dernier s’éteint en même tant que ces derniers disparaissent.

C’est donc le très beau témoignage d’un homme, couplé à l’histoire de son pays, que l’on peut découvrir avec un grand intérêt. Ce qui en fait une œuvre non seulement importante du point de vue mémoriel, mais aussi une immersion fascinante au cœur de la vie d’un individu et de l’évolution de l’endroit où il vit.

Intense et captivant.

SYNOPSIS

« Licu, une histoire roumaine » est d’abord la vie d’un homme. La vie d’un homme de 92 ans qui a tout vécu : la paix, la guerre, le communisme, la révolution et l’après-révolution. Durant ces 92 années, il a souffert, aimé, ri et pleuré. Licu n’est pas seulement un film documentaire, c’est avant tout un film sur le temps qui passe, la vieillesse et notre propre fragilité. Comme toute histoire, celle de Licu est subjective. Ce n’est pas un film historique mais un récit dont Licu est le héros. Chacun d’entre nous peut retrouver une part de soi à travers ce film. Les objets sont aussi des personnages à part entière : la maison, où se déroule l’action, est un lieu où malgré les années qui passent les choses n’ont pas bougées, l’horloge dont chaque battement est comme celui d’un cœur, la télévision qui comble le silence... Chaque image du film est une photographie d’un album. Aujourd’hui deviendra demain. Le présent devient passé. « Licu » est une invitation à ouvrir le livre du temps.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Ana Dumitrescu
- Montage : Ana Dumitrescu
- Producteur : Jules et Films
- Distributeur : BarProd

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Licu, une histoire roumaine



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les bonnes étoiles : La critique
Le Chat Potté 2 - la dernière quête : La critique
Révolution Sida : La critique
Violent Night : La critique
Mes rendez-vous avec Léo : La critique
Dune - Partie II : Timothée Chalamet sur les plateaux de (...)
Spider-Man - Across the Spider-Verse : Le multivers de (...)
Disney+ - Bandes annonces : 5 décembre 2022
Mayor Of Kingstown : Ash Santos a rejoint la saison 2
A Plague Tale - Requiem : La critique de l’Artbook
Cinéma - Bandes Annonces : 5 décembre 2022
Troll : La critique du film Netflix
Star Wars - The Mandalorian : Le retour de Din Djarin et Grogu (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Annonce de (...)
Mercredi : La série Famille Addams de Netflix plus forte que (...)