Carter : La critique du film Netflix

Date : 05 / 08 / 2022 à 14h00
Sources :

Unification


CARTER

- Date de sortie : 05/08/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Titre original : Carter
- Durée du film : 2 h 12
- Réalisateur : Byeong-gil Jeong
- Scénaristes : Byeong-gil Jeong, Jung Byeong-Sik
- Interprètes : Joo Won, Sung-jae Lee, Bo-min Kim, Andreas Fronk

LA CRITIQUE

Le cinéma coréen a toujours de grandes capacités à nous étonner. Avec ce film d’action trépidant et incroyable, Carter, on ne peut être qu’ébloui devant un tel rythme incessant.

Le scénario du réalisateur Byeong-gil Jeong et de Jung Byeong-Sik présente un homme se réveillant sans mémoire et se retrouvant embringué dans une étrange aventure dans laquelle il doit échapper à de nombreuses personnes, alors qu’il se retrouve devant un complot de nature internationale.

Un homme amnésique, de l’action débridée et quelques révélations pour relancer la tension, le récit n’est pas très compliqué à comprendre. Et il sert clairement d’habillage très réussi à un récit se focalisant à cent pour cent sur de l’action et qui en met clairement plein les yeux.

Si vous regardez la bande-annonce, sachez que cette dernière ne montre quasiment rien de ce qui se passe dans le long métrage et que les séquences font parfois pâle figure par rapport à ce à quoi on doit attendre.

Ainsi, pendant plus de deux heures, le personnage principal enchaîne des courses-poursuites en utilisant un grand nombre de moyens de locomotion, se bat à main nue ou avec des armes blanches et utilise aussi bien les armes à feu que les explosifs.

Le film de Byeong-gil Jeong va tellement à 150 000 années-lumière à l’heure, qu’il est parfois difficile de reprendre sa respiration entre deux moments épiques. On a franchement l’impression de se retrouver devant un jeu vidéo dans lequel tout est absolument possible et qui a oublié ce qu’était le temps mort.

La mise en scène est d’ailleurs incroyable. On identifie un certain nombre d’effets spéciaux et la présence de câbles qui permettent d’obtenir quelques cascades spectaculaires. Toutefois, le long métrage est monté comme un immense plan-séquence dans lequel la caméra virevolte autour des différents protagonistes, monte très haut dans les airs ou se glisse dans le plus petit interstice.

Visuellement, on est donc abasourdi par la maestria qui est déployée devant nos yeux et on ne ressort clairement pas indemne du visionnage d’une œuvre où l’action s’écrit en majuscules.

Certains pourront reprocher la faiblesse du scénario, ou des effets visuels pas entièrement réussis. Toutefois, si un excès d’adrénaline, d’explosion et de mort ne vous dérange pas, l’œuvre est une véritable pépite et un chef-d’œuvre en elle-même. D’ailleurs, John Wick 3 et The Raid 2 n’ont qu’à bien se tenir, tant le nombre de morts est élevé et le personnage paraît invulnérable.

Mais qui veut dire plan-séquence ne signifie pas lieux limités. En effet, à la suite du personnage principal, le spectateur est entraîné dans de très nombreux endroits et parcoure un nombre de kilomètres conséquent. Les paysages sont donc extrêmement diversifiés, ce qui permet à l’action de se renouveler sans arrêt, alors que l’intrigue se passe en temps réel et apporte toutes les deux minutes son lot de rebondissements et de retournement de situation imprévu.

Joo Won est incroyable en homme amnésique essayant de survivre à tout ce qui lui arrive. Celui-ci est un véritable maître d’arts martiaux, un cascadeur impressionnant et un homme particulièrement convaincant dans le rôle qu’il interprète.

Carter est un film époustouflant et spectaculaire qui n’arrête jamais, propose des affrontements d’anthologie, des courses-poursuite très diversifiées et des rebondissements incessants. Avec une histoire qui s’appuie aussi sur la géopolitique locale, une réalisation à couper le souffle et un comédien incroyable, on se retrouve vraiment devant une immersion invraisemblable au cœur d’un long métrage d’action qui envoie régulièrement en apnée ses spectateurs. À l’issue du visionnage, il est d’ailleurs difficile de redescendre sur terre.

Et qui sait, il pourrait bien y avoir une suite !

Incroyable et haletant.

SYNOPSIS

Un homme se réveille amnésique. Dirigé par une voix mystérieuse provenant d’un dispositif implanté dans son oreille, il se lance dans une périlleuse mission de sauvetage.

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Carter



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Athena : La critique du film Netflix
Lou : La critique du film Netflix
Si tu me venges… : La critique du film Netflix
Les Murs vagabonds : La critique du film Netflix
Devil in Ohio : Critique de la mini-série
She-Hulk Avocate : Critique 1.06 Simplement Jen
Athena : La critique du film Netflix
Avatar - La Voie de l’eau : James Cameron inquiet que le (...)
James Bond 26 : Trouvons d’abord un méchant digne du (...)
For All Mankind : Tyner Rushing rejoint la saison 4
Fantastic Four : Le reboot Marvel Studios a trouvé ses (...)
Les Mystères de Barcelone : La critique
The Terminal List : Une saison 2 dans le viseur de Chris Pratt (...)
Reacher : Serinda Swan et Rory Cochrane pour la saison (...)
Beverly Hills Cop - Axel Foley : Le retour de la vieille garde (...)