L’année du requin : La critique

Date : 30 / 07 / 2022 à 11h00
Sources :

Unification


L’ANNÉE DU REQUIN

- Date de sortie : 03/08/2022
- Titre original : L’année du requin
- Durée du film : 1 h 27
- Réalisateurs : Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma
- Scénaristes : Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma
- Interprètes : Marina Foïs, Kad Merad, Jean-Pascal Zadi, Christine Gautier

LA CRITIQUE

Une petite station balnéaire, une gendarme qui n’a pas froid aux yeux et un terrible requin faisant des victimes, L’année du requin fait évidemment penser à Les dents de la mer. Et pourtant, l’œuvre est différente et renouvelle d’une façon très intéressante le film d’attaque de requin.

En effet, si le scénario lorgne vraiment du côté du film de Steven Spielberg, il préfère avant tout se concentrer sur le personnage principal et les raisons psychologiques de son acharnement à traquer le monstre marin. Ainsi, malgré des morts et une certaine tension, l’œuvre n’est pas vraiment un film d’horreur et pourrait décevoir en ce sens les amateurs d’action et de gore.

Toutefois, le long métrage de Ludovic Boukherma et de Zoran Boukherma est vraiment très réussi et permet de brosser le portrait d’un individu particulièrement humain que l’on prend beaucoup de plaisir à découvrir. D’autant qu’un véritable humour se glisse dans le récit et que celui-ci s’interroge aussi sur le métier, la passion, la famille, l’amitié et la volonté.

Marina Foïs est vraiment magnifique dans le rôle de cette gendarme obnubilée par son métier et voulant laisser une trace de son passage. Kad Merad est très bon dans le rôle de son mari aimant souhaitant une nouvelle vie après la retraite de son épouse. Jean-Pascal Zadi est excellent en gendarme au grand cœur voulant faire au mieux. Et Christine Gautier est formidable en jeune femme apprenant le métier.

Les effets spéciaux sont plutôt bien faits et le requin a une véritable présence. Néanmoins, malgré sa place centrale, ce dernier reste en retrait par rapport aux péripéties des humains qui le traque et qui ont chacun leurs propres raisons.

Le film offre certaines scènes attendues. Mais sait aussi s’en affranchir pour faire des propositions cinématographiques intéressantes au service d’un récit sympathique qui fait passer un bon moment de divertissement.

On prend donc beaucoup de plaisir à suivre les péripéties nautiques de cette petite ville voyant sa saison touristique compromise par un poisson géant aimant bien grignoter des humains.

Le lieu est d’ailleurs très agréable et les paysages naturels apportent beaucoup au plaisir visuel que l’on a de découvrir cette chasse engagée. De tant que les plans concernant les bateaux glissant sur l’eau sont tout à fait rafraîchissante.

La belle photographie de David Cailley associée à la musique sympathique d’Amaury Chabauty rendent l’aventure plaisante à décourir et permettent de s’interroger sur la nature de l’humain et la relation de celui-ci vis-à-vis de l’environnement dans lequel il vit.

L’année du requin est un très bon film qui utilise un monument du cinéma pour se l’approprier et permettre une réflexion intéressante sur la psychologie du personnage principal que l’on prend beaucoup de plaisir à suivre. Avec une histoire bien écrite, une réalisation intéressante et des comédiens formidables, l’aventure est surprenante et vaut la peine d’être vécue en compagnie de ces surprenants chasseurs de requins.

Étonnant et fun.

SYNOPSIS

Maja, gendarme maritime dans les landes, voit se réaliser son pire cauchemar : prendre sa retraite anticipée ! Thierry, son mari, a déjà prévu la place de camping et le mobil home. Mais la disparition d’un vacancier met toute la côte en alerte : un requin rôde dans la baie ! Aidée de ses jeunes collègues Eugénie et Blaise, elle saute sur l’occasion pour s’offrir une dernière mission…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : David Cailley
- Montage : Béatrice Herminie, Géraldine Mangenot
- Musique : Amaury Chabauty
- Costumes : Clara René
- Décors : Jérémie Duchier
- Producteur : Pierre-Louis Garnon, Frédéric Jouve pour Les Films Velvet, Baxter Films
- Distributeur : The Jokers / Les Bookmakers

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

L'année du requin



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Nope : La critique
One Piece Red : La critique
Dodo : La critique
Bullet Train : La critique
L’année du requin : La critique
Nope : La critique
Black Panther - Wakanda Forever : Un nouveau regard sur (...)
The Killer : Omar Sy en nouveau tueur pour John Woo et (...)
Luck : La critique du film
Those About to Die : Des Gladiateurs dirigés par Roland Emmerich (...)
Max Headroom : Le retour d’un personnage emblématique pour (...)
Outlander : Un préquel nommé Blood of My Blood pour StarzPlay
Warhammer - Mort sur le Reik : La suite de la campagne de (...)
Netflix - Bandes annonces : 7 août 2022
Prey : La critique du film