[Spectacle] Happy Hours : La critique

Date : 15 / 07 / 2022 à 09h00
Sources :

Unification


HAPPY HOURS

- Auteurs : Daniel Camus, Arnaud Cosson, Thomas Coste, Benoit Lefeuvre
- Mise en scène : Mathilde Moreau
- Interprètes : Daniel Camus
- Dates : 12 au 27 juillet 2022
- Lieu : Théâtre le Palace (38 Cr Jean Jaurès, 84000 Avignon)
- Tarif : 20 euros
- Durée : 1 h 00
- Public : tout public

LA CRITIQUE

Daniel Camus a été barman. Mais ce qu’il voulait vraiment faire, c’était du one-man-show. C’est en s’inspirant de son expérience et de ses nombreuses rencontres qu’il a créé le spectacle hilarant Happy Hour.

Il interprète donc le rôle de tenancier de bar qui va parler avec de nombreux clients hauts en couleur et nous raconter aussi sa vie en partageant ses réflexions caustiques sur notre société.

Le spectacle est vraiment très drôle, parfaitement écrit et interprété. On a l’impression de voir le bar prendre vie devant nos yeux et le comédien se dédouble régulièrement pour incarner plusieurs de ses personnages.

La mise en scène est toujours lisible et donne aussi l’occasion de s’interroger sur des choses que l’on croit écrite dans le marbre. Avec ses remarques fines, ses échanges enjoués avec la salle et la manière dont il renverse certaines perspectives, le spectacle fait beaucoup réfléchir.

Toutefois, c’est vraiment le plaisir d’une rencontre formidable qui reste longtemps en mémoire. En effet, l’artiste interagit régulièrement avec la salle, ce qui apporte beaucoup de rythme au spectacle. On peut aussi faire partie des heureux élus qui seront servis avec un véritable verre de la boisson de leur choix par ce barman au grand cœur n’ayant pas sa langue dans la poche.

Le comédien emploie de très nombreuses références, y compris dans la pop culture. Toutefois, le one-man-show s’adresse à un vaste public, chacun pouvant se sentir plus ou moins touché par certaines des blagues ou des répliques qui sont énoncées.

Le spectacle est une vraie bouffée de plaisir. Il garantit d’avoir la pêche à la sortie et un moral gonflé à bloc. On rit beaucoup, on participe de bon cœur et on apprécie cette galerie de personnages qui prend vie devant nos yeux.

Sans compter que le spectacle est d’une grande bienveillance et que même le pilier de bar, poivrot invétéré, a un immense potentiel de sympathie. Le spectateur s’amuse vraiment, notamment grâce à une très belle écriture qui prend soin de ses personnages, ne se moque jamais méchamment d’eux et les montre avec une grande tendresse avec leurs défauts et leurs qualités, sans jamais les juger.

La mise en scène de Mathilde Moreau s’appuie sur différents éléments donnant vraiment l’impression d’être dans un bar. Les déplacements du comédien sont très travaillés, ce qui permet de passer facilement d’un tableau ou d’un personnage à l’autre.

Happy Hour est un merveilleux spectacle, généreux et touchant, qui met durablement le sourire aux lèvres. Avec un texte très beau, une mise en scène soignée et une formidable interprétation, le show vaut vraiment la peine d’être vu et constitue un merveilleux médicament naturel contre la morosité.

Humain et bienveillant.

SYNOPSIS

"Un bar c’est comme les réseaux sociaux, c’est plein de gens qui se retrouvent au même endroit mais qui devraient ne jamais se croiser." Dans sa vie, Daniel Camus a croisé beaucoup de gens différents : des alcooliques, des excentriques, des altruistes, des marrants, des suicidaires et des allumés en tout genre. Tout ça parfois dans la même journée, voire dans la même personne ! A-t-il une extraordinaire destinée qui l’a mené à croiser leur chemin ? Non, non, il bossait juste dans un bar, son bar. Aussi à l’aise sur scène que derrière son comptoir, Daniel prend les commandes et vous entraine tournées après tournées dans un univers riche de rencontres et de diversité. C’est avec plaisir qu’il vous paiera un verre en terrasse de son théâtre ! Et oui Happy Hour oblige !

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


[Spectacle] Happy Hours : La critique
[Spectacle] Air : La critique
[Spectacle] Merci vasectomie : La critique
[Théâtre] Beyrouth hôtel : La critique
[Spectacle] Monsieur Soel : La critique
See : Critique 3.06 The Lowlands
La Sorcière rouge : L’avenir du personnage Marvel dans le (...)
Secret Invasion : La série Disney+ sera Maria Hill ou ne sera (...)
His Dark Materials : Les premières images de la saison (...)
Jack Ryan : Prime Video annonce enfin la saison 3
Être prof : La critique
Grendel : Netflix se la joue comme Warner Bros. Discovery
LA Brea : Martin Sensmeier dans la saison 2 annoncée
StarzPlay : Le streamer de Lionsgate change de nom
3000 Truands : La critique du jeu de bluff et d’artefacts