Prey : Un hommage intelligent au Predator original

Date : 13 / 07 / 2022 à 13h00
Sources :

Empire via SYFY WIRE et CBM


Le concept d’extraterrestres Predator (ou Yautja, si vous préférez) venant sur notre planète pendant des centaines - voire des milliers - d’années pour chasser les êtres humains remonte à un peu plus de trente ans, à la fin de Predator 2, lorsque le lieutenant Mike Harrigan (joué par Danny Glover) se voit remettre un pistolet du XVIIIe siècle.

La longue franchise de films de science-fiction, d’horreur et d’action explorera davantage cette idée le mois prochain dans Prey, qui sert à la fois de préquelle et de reboot. Dirigé par Dan Trachtenberg (10 Cloverfield Lane, The Boys), le projet se déroule 300 ans dans le passé et est centré sur Naru (Amber Midthunder), une guerrière Comanche qui se retrouve en conflit avec un féroce chasseur venu d’au-delà des étoiles (Dane DiLiegro).

Lors d’un entretien avec Empire, Trachtenberg a expliqué que la décision de suivre un protagoniste amérindien découlait du désir de rendre hommage à un personnage secondaire de l’original de 1987 : le Billy de Sonny Landham : "Je voulais déplacer l’attention vers quelqu’un qui serait normalement un acolyte. Dans Predator, Billy était juste l’un des hommes de l’équipe. Dans Prey, nous regardons quelqu’un diriger ce film qui n’a jamais dirigé ce type de film auparavant."

Malgré l’accès du Predator à une technologie avancée dont nous ne pouvons que rêver, les règles du jeu sont un peu plus équitables cette fois : "La prémisse est David contre Goliath - je ne voulais pas rendre Goliath plus petit. Il n’a pas son Plasma Caster, mais il a une vision thermique et d’autres outils."

Pour garantir l’exactitude culturelle, le film s’est appuyé sur la productrice amérindienne comanche Jhane Myers (Monsters of God), la pédagogue comanche Juanita Pahdopony et un casting composé d’artistes amérindiens et des Premières nations comme Midthunder, le nouveau venu Dakota Beavers, Stormee Kipp, Michelle Thrush et Julian Black Antelope. Si les rares dialogues du film sont en anglais, une version doublée en comanche sera également disponible.

"C’est un peu plus sophistiqué que peut-être notre souvenir de regarder des films doublés. Il y a une « correspondance labiale » [l’art de choisir les mots pour qu’ils correspondent le mieux possible aux mouvements de la bouche des acteurs] que nous faisons maintenant. Ce ne sera pas comme regarder de vieux films de kung-fu." Malgré tout, la grande majorité de la durée du film est consacrée à ce vieil adage scénaristique : "Montrez, ne dites pas."

Trachtenberg poursuit : "Cela a créé un objectif directeur pour la narration. Raconter une histoire en premier lieu par des actions, par le comportement humain, je trouve cela merveilleux."

Le réalisateur a également dévoilé une nouvelle image - via Empire Magazine - de son film à venir, nous donnant notre meilleur aperçu du design dépouillé de cette nouvelle version de l’emblématique chasseur alien que les fans ont surnommé le "Feral Predator". Bien que la créature soit toujours reconnaissable, il s’agit sans aucun doute d’une version plus soft avec moins d’améliorations technologiques à sa disposition. Cela veut dire-t-il que la Naru de Midhunter aura plus de facilité à l’abattre ? N’y comptez pas !

"Je voulais que [le Predator] soit plus effrayant que ce que nous avons vu auparavant. Il est intelligent et dispose d’une technologie avancée, ce qui le rend encore plus difficile à affronter. Mais comme le film se déroule 300 ans dans le passé, ces choses doivent sembler un peu plus anciennes que ce que nous avons vu auparavant, mais aussi toujours beaucoup plus avancées que ce que nous pensons que nos terriens seraient capables de gérer."

Écrit par Patrick Aison (Treadstone), le film Prey a été produit sous délégation par Lawrence Gordon, Ben Rosenblatt, James E. Thomas, John C. Thomas et Marc Toberoff. John Davis et Marty Ewing sont les producteurs. Le film fait également la Une de SFX Magazine.



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Hellraiser : Première bande annonce du reboot Hulu
D23 Expo 2022 - Il était une fois 2 : Disney+ nous enchante avec (...)
Prey : Les concepts alternatifs du Predator de Disney+
Out Of My Mind : Rosemarie DeWitt, Luke Kirby & Judith Light (...)
Prey : Un hommage intelligent au Predator original
See : Critique 3.06 The Lowlands
La Sorcière rouge : L’avenir du personnage Marvel dans le (...)
Secret Invasion : La série Disney+ sera Maria Hill ou ne sera (...)
His Dark Materials : Les premières images de la saison (...)
Jack Ryan : Prime Video annonce enfin la saison 3
Être prof : La critique
Grendel : Netflix se la joue comme Warner Bros. Discovery
LA Brea : Martin Sensmeier dans la saison 2 annoncée
StarzPlay : Le streamer de Lionsgate change de nom
3000 Truands : La critique du jeu de bluff et d’artefacts