Black Phone : La critique

Date : 19 / 06 / 2022 à 13h00
Sources :

Unification


BLACK PHONE

- Date de sortie : 22/06/2022
- Titre original : The Black Phone
- Durée du film : 1 h 43
- Réalisateur : Scott Derrickson
- Scénaristes : Scott Derrickson, C. Robert Cargill d’après l’œuvre de Joe Hill
- Interprètes : Mason Thames, Madeleine McGraw, Ethan Hawke, Miguel Cazarez Mora, Jeremy Davies, Brady Hepner, Derrick Lemmon, Banks Repeta

LA CRITIQUE

On se retrouve devant un film d’horreur vraiment original avec ce Black Phone souvent bien anxiogène.

Le scénario du réalisateur Scott Derrickson et de C. Robert Cargill se déroule aux États-Unis dans les années 70. Une vague de disparitions d’adolescents frappe la région où habite un jeune homme qui va se retrouver à être la dernière victime en date du criminel. Celui-ci va alors essayer à tout prix de rester en vie et va pouvoir compter sur l’aide inattendue d’un étrange téléphone noir.

Le film de Scott Derrickson est très réussi et propose quelques séquences horrifiques particulièrement angoissantes. Le suspense est extrêmement présent et certains passages anxiogènes font retenir sa respiration.

Sans compter que la dimension effrayante du lieu où le personnage principal est enfermé et très bien rendue et particulièrement immersive. Toutefois, c’est bien cet étonnant jeu du chat et de la souris entre le ravisseur et sa victime qui retient l’attention. De plus, le fantastique vient aussi se mêler au récit et permet d’avoir des scènes vraiment originales et parfois même d’une cruelle poésie crépusculaire.

L’interprétation est formidable. Mason Thames est excellent en jeune garçon intelligent et timide refusant le destin qui l’attend. Madeleine McGraw est superbe dans le rôle de sa jeune sœur faisant tout pour essayer de le retrouver. Ethan Hawke est vraiment impressionnant en ravisseur particulièrement retord. Et Jeremy Davies est intéressant en père pas toujours présent. Les jeunes comédiens sont aussi très justes et apportent une grande véracité à ce cruel conte noir qui nous est conté.

La reconstitution des années 70 est bien faite et les lieux paraissent sortir du siècle précédent. Il faut aussi saluer le très beau travail de Patti Podesta sur la cave où est emprisonné le personnage principal et qui a une vraie personnalité malgré son apparence sobriété.

La fort belle photographie de Brett Jutkiewicz la met bien en valeur et le film n’est jamais trop sombre. Ce qui n’empêche évidemment pas quelques passages bien percutants. La musique de Mark Korven accompagne aussi bien cette histoire de survie en milieu hostile et cette lutte d’un adolescent et de sa sœur pour se sortir d’un véritable cauchemar.

L’ambiance est d’ailleurs particulièrement travaillée. L’angoisse plane sur l’œuvre et on ne voit jamais le temps passer. Les amateurs d’horreur seront donc ravis devant cette proposition cinématographique qui s’affranchit des codes traditionnels pour proposer un étrange long métrage à mi-chemin entre l’horreur et le fantastique.

Black Phone est un très bon film horrifique qui reste longtemps en mémoire. Avec une histoire relativement simple avec une très bonne idée centrale, une réalisation impeccable et un trio de comédien qui crève l’écran, il ne faut pas hésiter à aller découvrir cet affrontement entre un kidnappeur et un jeune garçon n’ayant pas froid aux yeux.

Inspiré et volontaire.

SYNOPSIS

Finney Shaw, un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Brett Jutkiewicz
- Montage : Frédéric Thoraval
- Musique : Mark Korven
- Costumes : Amy Andrews
- Décors : Patti Podesta
- Producteur : Jason Blum, Scott Derrickson, C. Robert Cargill pour Universal Pictures, Blumhouse Productions, Crooked Highway Productions
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Black Phone



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Peter von Kant : La critique
Thor - Love and Thunder : La critique
Les Minions 2 - Il était une fois Gru : La critique
The Sadness : La critique
As Tears Go By - Ainsi vont les larmes : La critique
Peter von Kant : La critique
Tom Swift : La série victime de la vente de The CW... et de ses (...)
The Horror of Dolores Roach : Nouvelles annonces de casting pour (...)
The Girls on the Bus : Melissa Benoist confirmée pour la série (...)
Un Slasher dont vous êtes le héros : Prenez la place d’une (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 6 juillet 2022
Thor - Love and Thunder : La critique
The Flash : Un échange de bon procédé entre Warner Bros et Ezra (...)
Star Trek - Strange New Worlds : La saison 2 sera Klingonne ou ne (...)
Monsterverse : Premières annonces de casting pour la série (...)