Savage Beauty : Critique de la saison 1

Date : 18 / 05 / 2022 à 11h30
Sources :

Unification


SAVAGE BEAUTY

- Date de diffusion : 12/05/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.06
- Réalisateur : Denny Y. Miller, Thati Pele, Rea Rangaka
- Scénariste : Lebogang Mogashoa, Nelisa Ngcobo, Neo Sibiya
- Interprètes : Rosemary Zimu, Dumisani Mbebe, Nthati Moshesh, Angela Sithole, Nambitha Ben-Mazwi, Jesse Suntele, Oros Mampofu

LA CRITIQUE

C’est devant une vengeance très élaborée que l’on se retrouve avec ce Savage Beauty, série d’Afrique du Sud en six épisodes 55 minutes.

Le scénario de Lebogang Mogashoa, Nelisa Ngcobo et de Neo Sibiya présente une jeune femme qui a été victime, avec son frère et sa sœur, des expérimentations d’une famille devenue célèbre dans le milieu des cosmétiques. Cette dernière va devenir le nouveau visage de la compagnie et va s’immiscer au cœur de cette maison pour essayer de la détruire.

On suit ainsi le personnage principal et la manière dont elle va essayer de mener ses projets à bien et de faire payer ceux qui sont responsables de ses malheurs et de celui des autres enfants qui n’ont pas survécus à leurs conditions de cobayes.

L’interprétation est vraiment très bonne. Rosemary Zimu est formidable en jeune femme prête à tout pour réussir à obtenir justice. Dumisani Mbebe est impressionnant en patriarche de la famille aux abords sympathiques. Nthati Moshesh est excellente en matriarche amoureuse de son époux. Le duo forme un couple particulièrement imposant et inexorable qui ne fait pas de cadeaux aux autres.

Nambitha Ben-Mazwi est très intéressante en fille ainée. Jesse Suntele est fort bon en deuxième enfant et Oros Mampofu est touchant en cadet de la famille. Angela Sithole est très juste en deuxième épouse voulant retrouver sa liberté.

La réalisation de Denny Y. Miller, Thati Pele et de Rea Rangaka est très agréable et il est difficile de ne pas enchaîner les épisodes pour savoir ce qu’il va se passer. D’autant qu’un très beau travail a été porté sur la photographie et que les très nombreux costumes et les décors sont souvent magnifiques.

De plus, la localisation de l’intrigue permet un véritable dépaysement et l’immersion régulière de la tradition et des coutumes d’Afrique du Sud dans la vie quotidienne des personnages est aussi très intéressante.

Il faut donc espérer qu’une saison deux soit à l’ordre du jour, un certain nombre d’éléments ne s’étant pas complètement achevés à l’issue du dernier épisode.

En dehors de cette histoire de famille compliquée, l’œuvre permet aussi de s’interroger sur la pratique, interdite depuis des décennies en Afrique du Sud, de l’utilisation de produits blanchissants. De plus, l’expérimentation humaine, le traitement des personnes jugées inférieures et la corruption sont aussi évoquées en fil rouge.

L’intrigue réserve de nombreux rebondissements et des surprises qui maintiennent toujours l’attention éveillée. Les personnages sont parfois très attachants, notamment celui principal, ce qui aide le spectateur à s’intéresser encore plus aux mésaventures qu’ils subissent.

Savage Beauty est une très bonne série présentant une vengeance sophistiquée qui se déploie au fil des épisodes. Avec une histoire bien écrite, une réalisation accrocheuse et des comédiens captivants, cette plongée au cœur d’une famille riche et d’un empire du cosmétique est passionnante à découvrir.

Glaçant et sans pitié.

SYNOPSIS

Pour assouvir une vengeance, une femme au passé tragique s’insinue au sein d’une puissante famille possédant un empire cosmétique mondial, mais aussi de sombres secrets.

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Stranger Things : Critique de la deuxième partie de la saison (...)
God’s Favorite Idiot : Critique de la saison 1
Blasted - Les aliens ou nous ! : La critique du film (...)
Queen : Critique de la série
Seul face à l’abeille : Critique de la saison 1
The Girls on the Bus : Melissa Benoist confirmée pour la série (...)
Un Slasher dont vous êtes le héros : Prenez la place d’une (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 6 juillet 2022
Thor - Love and Thunder : La critique
The Flash : Un échange de bon procédé entre Warner Bros et Ezra (...)
Star Trek - Strange New Worlds : La saison 2 sera Klingonne ou ne (...)
Monsterverse : Premières annonces de casting pour la série (...)
Full Monthy : Hugo Speer viré de la série Disney+
Jusqu’au bout du rêve : Peacock laisse tomber la (...)
Les boucanières : Apple TV+ commande une série adaptée du roman (...)