Moon Knight : Critique 1.05 L’asile

Date : 28 / 04 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


MOON KNIGHT

- Date de diffusion : 27/04/2022
- Plateforme de diffusion : Disney +
- Épisode : 1.05 L’asile
- Réalisateur : Mohamed Diab
- Scénariste : Rebecca Kirsch, Matthew Orton
- Interprètes : Oscar Isaac, Ethan Hawke, May Calamawy, Gaspard Ulliel, Lucy Thackeray, F. Murray Abraham, Ann Akinjirin, David Ganly, Saffron Hocking, Sofia Asir, Antonia Salib, Ahmed Dash, Hazem Ehab, Amr Al-Qadi, Zizi Dagher, Karim El-Hakim

LA CRITIQUE

Le cinquième épisode de Moon Knight est réellement éblouissant et fait prendre une nouvelle dimension à une série qui ne ressemble vraiment pas aux autres développées dans l’univers Marvel.

Le scénario de Rebecca Kirsch et de Matthew Orton fait une proposition tout à fait étonnante. Elle entraîne son personnage principal dans une dimension introspective particulièrement travaillée dans laquelle il doit identifier ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, et se remémorer son passé pour aller de l’avant.

Avec une histoire aussi singulière, il était facile de tomber dans des éléments clichés ou une narration pas très compréhensible. Cela est rendu possible non seulement par la qualité de l’écriture, mais aussi par la réalisation extrêmement brillante de Mohamed Diab et par l’interprétation éblouissante du personnage principal par Oscar Isaac.

Celui-ci est vraiment formidable dans les deux personnalités qu’il joue et qu’il réussit à faire coexister parfaitement. On n’a jamais aucun doute sur qui s’exprime entre Marc et Steven tellement ces derniers sont bien incarnés et parfaitement reconnaissables, ne serait-ce qu’à leur posture. Le comédien est vraiment impressionnant et on prend beaucoup de plaisir à découvrir la manière dont il donne vie à son personnage si particulier. Ethan Hawke est aussi très bon et parfaitement à l’aise dans son rôle.

La mise en scène est brillante. Elle s’appuie sur des effets spéciaux particulièrement spectaculaires, des décors extrêmement soignés et entêtants et des lieux diversifiés. Si l’émotion est bien présente, l’angoisse monte sourdement et un passage d’action saisissant vient clore en beauté un épisode particulièrement marquant.

Il faut donc espérer que les spectateurs n’aient pas quitté Moon Knight, déconcertés à la fin de l’épisode 4, car on rentre vraiment dans une dimension impressionnante avec cette série atypique qui, si elle garde une telle qualité dans son dernier épisode, sera parmi les meilleures de toutes celles de l’univers Marvel.

Sans compter qu’elle fait des propositions vraiment différentes et s’éloigne clairement de ce que l’on attend des super-héros. Ce qui apporte non seulement une touche très rafraîchissante dans ce milieu, mais donne vraiment l’impression d’être entraîné dans un récit palpitant et inédit.

De plus, il est très appréciable de voir que tous les indices insérés au sein des épisodes précédents aboutissent bien à des éléments réels, dont un point de bascule fort bien amené.

Le cinquième épisode de Moon Knight est excellent et vraiment impressionnant. Avec une histoire particulièrement mature, une réalisation d’une grande profondeur et un personnage qu’on n’est pas prêt d’oublier, cette incursion au milieu de déités égyptiennes est vraiment mémorable.

Brillant et époustouflant.

IA

La série Moon Knight se dévoile encore un peu plus avec cet épisode 5 intitulé L’asile. Une des grandes réussites de cette série est sa narration qui semble toujours nous emmener plus loin dans le loufoque tout en semant des éléments sur la maladie mentale du personnage principal qui forme un chemin narratif continu. Elle peut décontenancer les spectateurs qui attendaient un aspect purement super-héroïque en s’y attelant, mais son refus de se conformer aux attentes est son atout principal. L’asile explore la thématique de la folie et nous fournit des réponses.

Mohamed Diab revient à la réalisation pour cet épisode et on sent qu’il aime ce personnage et son univers. Il impose un rythme soutenu nous faisant aller de découvertes en découvertes et de décors en décors. Il ne nous mène pas en bateau et prend un malin plaisir à nous faire rentrer dans la complexité mentale du héros, dans ses recoins cachés, dans ce qu’il est.

Comme on ne devine pas la tournure que les événements vont prendre, on est accroché au récit qu’on ne lâche pas une minute tant on est impatient de savoir où le réalisateur nous emmène. Sa mise en scène est très précise. Elle jongle entre des moments d’actions où les effets spéciaux règnent en roi et des moments plus sombres et sobres où le jeu des acteurs devient central. Il maîtrise vraiment sa narration, car on comprend à tout instant où en sont Marc et Steven. Oscar Isaac est toujours aussi incroyable dans ce rôle aux multiples facettes et aux émotions sans cesse à fleur de peau. Il continue de faire progresser notre attachement à ce personnage fait de forces et de faiblesses.

Au crépuscule de la saison 1, l’épisode 5 épate par ses surprises incessantes et son impressionnante qualité visuelle. Il nous promet un dernier épisode au moins spectaculaire. On a très envie de continuer d’avoir des réponses et de voir naître de nouveaux défis pour ce personnage qui, espérons-le, continuera de nous surprendre dans d’autres saisons.

AG

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV (sauf Spider-Man et le Spider-verse) sont Copyright © Marvel Studios Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Marvel Studios.
Les films et séries TV Spider-Man et le Spider-verse sont Copyright © Sony Pictures et Marvel Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Marvel Studios.



 Charte des commentaires 


She-Hulk Avocate : Critique 1.05 Méchante, verte et bien moulée (...)
She-Hulk Avocate : Critique 1.04 Les lois de la magie
She-Hulk Avocate : Critique 1.03 Le procès Blonsky
She-Hulk Avocate : Critique 1.02 Droit super-humain
She-Hulk Avocate : Critique 1.01 Une colère normale et (...)
The Woman King : La critique
Netflix - Bandes annonces : Le reste des annonces du Tudum (...)
Netflix Tudum 2022 - Tyler Rake 2 : Les premières images du film (...)
Netflix Tudum 2022 - Lupin : La bande annonce teaser de la Partie (...)
Netflix Tudum 2022 - Enola Holmes 2 : La bande annonce du film (...)
Netflix Tudum 2022 - Mercredi : La relation particulière entre (...)
Netflix Tudum 2022 - Heart of Stone : Les premières images de Gal (...)
Netflix Tudum 2022 - Glass Onion : Un extrait de la suite (...)
Lou : La critique du film Netflix
Netflix Tudum 2022 - Manifest : La bande annonce de la saison 4 (...)