[Spectacle] Monsieur Soel : La critique

Date : 12 / 04 / 2022 à 10h30
Sources :

Unification


MONSIEUR SOEL

- Auteurs : Monsieur Soel
- Interprètes : Monsieur Soel
- Dates : 14, 15, 21, 22 avril 2022
- Lieu : Théâtre des Déchargeurs (3 Rue des Déchargeurs, 75001 Paris)
- Tarif : 12 à 15 euros
- Durée : 1 h 15
- Public : tout public

LA CRITIQUE

Monsieur Soel est un surprenant spectacle musical plein de poésie qui est porté par un très bon artiste.

Celui-ci laisse la première partie de son show au chanteur Mont Joseph et à son guitariste Quentin Gouraud. Pendant une quarantaine de minutes, ils vont interpréter plusieurs titres, dont deux sortis et disponibles sur diverses plates-formes de musique, de leur album à venir.

On a ainsi droit à plusieurs chansons sympathiques aux paroles délicates et à la musique donnant une grande envie de danser sur son fauteuil.

Suite à un changement de plateau, on peut découvrir Monsieur Soel. Celui-ci est amoureux de sa voisine Lointaine. Mais elle est partie. Il se remémore avec affection les souvenirs qu’il a d’elle et croit enfin l’apercevoir de loin. Très loin. Il va donc entreprendre un voyage étonnant et va essayer de la retrouver, même sur la lune.

On découvre ainsi Monsieur Soel seul sur scène, accompagné de son ukulélé, d’accessoires bien trouvés et d’une machine qui lui permet de réaliser d’extraordinaires effets audio.

En effet, selon les chansons qu’il nous interprète, il va enregistrer plusieurs boucles et plusieurs cœurs qu’il va savamment insérer ensuite dans sa propre chanson, lui donnant une profondeur insoupçonnée et donnant l’impression, parfois, qu’un véritable orchestre se trouve sur scène en sa compagnie.

L’artiste va alors entraîner le spectateur dans la quête éperdue de cet amour qui ne cesse de l’habiter. Il incarne parfaitement un personnage sympathique qui est parfois un peu lunaire et qui sort régulièrement de l’une de ses nombreuses poches un élément permettant de faire avancer l’intrigue et de donner le ton à la chanson qu’il va nous interpréter.

Entre chacune d’entre elle, une voix va conter au public ce qu’il se passe et l’état d’esprit du personnage que l’on découvre sur scène. Au fil de l’eau, on découvre la vie d’un individu surprenant, ses souvenirs, ses désirs et la quête, d’une grande poésie, qu’il mène pour essayer de trouver l’amour.

Les chansons sont vraiment magnifiques. Quant à la musique, elle est particulièrement entraînante. Entre l’inventivité de ce qui nous est présenté, les lignes mélodieuses et le charme de cette superbe histoire, on se trouve projeté en plein cœur de la vie d’un homme singulier.

Le Théâtre des Déchargeurs est d’ailleurs particulièrement propice pour venir le découvrir. La proximité avec l’artiste et la très belle salle où on se trouve renforce l’impression onirique d’assister à un récit épique où l’imaginaire du personnage se dévoile devant nos yeux. Sans compter que la capacité de Monsieur Soel à nous faire vivre ses images mentales est très grande.

Il réussit ainsi, avec une déconcertante facilité, à entraîner le spectateur au cœur de ses chansons, à la suite d’un homme que l’on ne peut trouver qu’éminemment sympathique.

Monsieur Soel est un spectacle très original à la rencontre d’un personnage parfois lunaire et rempli d’amour. Avec une mise en scène extrêmement soignée, quelques accessoires permettant de révéler un monde d’une grande richesse, des chansons parfaitement interprétées et des musiques qui emplissent l’espace de leurs notes pour nous faire voyager très loin, ne passez pas à côté de ce spectacle atypique qui réchauffe le cœur et met le sourire aux lèvres.

Surprenant et envoûtant.

SYNOPSIS

Monsieur Soel se fait passager observateur et contemplatif et nous raconte la nostalgie, le temps qui passe, les questions sans réponses et toutes ces choses impalpables qui nous traversent, nous, si petits terriens. Le temps dʼun concert intimiste, valises à histoires et ukulélé à la main, dans un décor fait de bric et de broc, il nous livre avec délicatesse ses carnets d’histoires les plus secrets. Dans ce projet ukulélé – voix, il invoque la magie des ambiances à la manière de Tim Burton ou encore Mary Poppins qui l’ont attirés plus jeune.

Première partie Mont Joseph
Les textes de Mont Joseph réveillent ce qu’il y a de plus beau dans l’ordinaire. Il chantera ses coups de foudre et ses désespoirs accompagné de Quentin Gouraud.

BANDE ANNONCE


COMMUNIQUḖ DE PRESSE

Monsieur Soel est auteur-compositeur et interprète. Son projet Voix - Ukulélé, poétique et profond, s’inscrit dans la nouvelle scène Chanson Française. Sa musique est influencée par les aires françaises du passé, et colorée de quelques lueurs de jazz.

Il s’inspire du travail d’Henri Salvador, Charles Trenet, Tété, Pauline Croze, encore Buenavista Social Club. Le temps d’un concert intimiste, valises à histoire, dans un décor fait de bric et de broc, il nous livre avec délicatesse ses carnets de voyages les plus secrets.

Monsieur Soel se démarque par ses textes singuliers et ses mélodies originales et déroutantes. En 2018, il rencontre son éditeur, Chad Boccara de Faubourg 26 (Foé, Suzane, Eugenie). Celui-ci l’accompagne dans sa recherche artistique et il embrasse un retour à l’essentiel avec le projet Monsieur Soel, dont le premier EP est en cours de réalisation.

Un instrument et un poète. Sans fioritures ni superflu, Monsieur Soel invoque la magie des ambiances à la Tim Burton ou à la Mary Poppins qui l’ont attiré plus jeune. Il se fait passager observateur et contemplatif et nous raconte la nostalgie, le temps qui passe, les questions sans réponses et toutes ces choses impalpables qui nous traversent, nous, si petits terriens.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


[Spectacle] Happy Hours : La critique
[Spectacle] Air : La critique
[Spectacle] Merci vasectomie : La critique
[Théâtre] Beyrouth hôtel : La critique
[Spectacle] Monsieur Soel : La critique
She-Hulk Avocate : Critique 1.06 Simplement Jen
Athena : La critique du film Netflix
Avatar - La Voie de l’eau : James Cameron inquiet que le (...)
James Bond 26 : Trouvons d’abord un méchant digne du (...)
For All Mankind : Tyner Rushing rejoint la saison 4
Fantastic Four : Le reboot Marvel Studios a trouvé ses (...)
Les Mystères de Barcelone : La critique
The Terminal List : Une saison 2 dans le viseur de Chris Pratt (...)
Reacher : Serinda Swan et Rory Cochrane pour la saison (...)
Beverly Hills Cop - Axel Foley : Le retour de la vieille garde (...)