The Chef : La critique

Date : 17 / 01 / 2022 à 12h15
Sources :

Unification


THE CHEF

- Date de sortie : 19/01/2022
- Titre original : Boiling Point
- Durée du film : 1 h 34
- Réalisateur : Philip Barantini
- Scénaristes : Philip Barantini, James Cummings
- Interprètes : Stephen Graham, Vinette Robinson, Jason Flemyng, Ray Panthaki, Alice May Feetham, Hannah Walters, Malachi Kirby, Taz Skylar

LA CRITIQUE

The Chef est un bon film immersif qui permet de découvrir la vie intime d’un grand restaurant. Il s’agit de l’adaptation en version longue du court métrage éponyme multiprimé dans des festivals.

Le scénario de Philip Barantini et de James Cummings se focalise sur un chef de restaurant étoilé que l’on va suivre au plus près durant un long plan-séquence de 1h30. Le choix de cette technique permet de voir au plus près ce qu’il se passe, de découvrir les différents postes de travail et de se promener dans la salle aux côtés des serveurs. Alors qu’au milieu de cette frénésie, le stress, les coups durs et les problèmes familiaux du personnage principal ont un grand impact sur le déroulement du récit.

Le film est une vraie réussite technique. Il faut d’ailleurs saluer la grande prestation de Matt Lewis, le chef opérateur, qui a suivi de près les différents protagonistes et qui n’a jamais dévié de ce qu’il devait mettre en valeur et de ce qu’il devait capturer. Sans compter que même si la caméra est portée à l’épaule, on n’a jamais l’impression de se retrouver devant du found foutage. Ainsi, la qualité cinématographique est bien au rendez-vous.

Toutefois, dans la description des événements, il y a une chose qui m’a fait tiquer. Heureusement que l’inspecteur du service d’hygiène que l’on découvre en ouverture est bien parti, car le restaurant aurait encore perdu des points à cause du comportement de certains, et notamment du chef. En effet, si les 10 premières minutes donnent le tempo d’une soirée particulièrement compliquée à gérer, elle attire aussi l’attention sur l’hygiène.

Et il n’y a pas besoin d’être un grand chef dans un restaurant étoilé pour ne jamais réutiliser la même cuillère que celle avec laquelle on a goûté un plat dans ce même plat, ou un autre d’ailleurs, ou de commencer à manipuler des aliments après avoir touché plein de choses sans se laver les mains préalablement. Évidemment, ce ne sont que quelques détails que l’on peut relever durant le long métrage, mais il est dommage que le soin porté au plan-séquence passe à côté de ce type d’éléments qui ont été mis en valeur dans les 15 premières minutes, à l’exemple des huîtres.

L’interprétation est très bonne. Stephen Graham est impeccable en chef progressivement dépassé par les événements. Vinette Robinson est formidable en autre chef essayant de tout gérer. Hannah Walters est intéressante en responsable de l’hôtellerie devant vérifier que tout se passe bien dans le service. Jason Flemyng est très bon en cuisinier phare d’une émission télévisée culinaire qui vient se restaurer.

La mise en scène permet de vraiment s’immiscer au plus près de la vie d’un grand endroit gastronomique. On y découvre ainsi une tension terrible, beaucoup de stress et des problèmes de différentes sortes qui sont rencontrés. Sans compter la belle mise en valeur des humains qui participent à ce ballet permettant le fonctionnement d’un restaurant, alors que chacun doit gérer ses propres états d’âme et de santé et faire au mieux avec les autres. Ainsi, le lieu est passé en revue en entier, de son entrée à sa sortie de secours en passant par la salle de dîner ou par les bureaux. Et le service n’est pas oublié pour autant, montrant un florilège du comportement des clients et de l’impact qu’il peut avoir sur le service et sur l’ambiance générale.

The Chef est un bon film montrant sans fard le fonctionnement de la cuisine et du service d’un grand restaurant. Il est d’autant plus intéressant que la présentation en continu du travail nécessité et que le grand impact de ce que l’on y voit donne aussi une très bonne idée aux personnes qui souhaiteraient travailler en de tels lieux. Cela permet, notamment, d’y découvrir des conditions de travail crédibles. Le très beau travail technique réalisé, la réalisation soignée et la belle interprétation collégiale de comédiens en scène de manière continue en fait une véritable expérience cinématographique.

Intense et fourmillant.

SYNOPSIS

« Magic Friday » : le vendredi avant Noël, la soirée la plus fréquentée de l’année. Dans un restaurant gastronomique de Londres, côté cuisine, à quelques minutes du coup de feu, tout le personnel est en ébullition. Mais les problèmes s’accumulent autour du chef étoilé Andy Jones et de sa brigade. S’ajoute à cela la pression constante d’une clientèle toujours plus exigeante qui menace de mener le restaurant à sa perte…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Matthew Lewis
- Montage : Alex Fountain
- Musique : Aaron May, David Ridley
- Costumes : Karen Smyth
- Décors : Aimee Meek
- Producteurs : Bart Ruspoli, Hester Ruoff pour Ascendant Pictures, Matriarch Productions, Burton Fox Films, Three Little Birds Pictures
- Distributeur : UFO Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

The Chef



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Memento Mori : La critique
Junk Head : La critique
Détective Conan - la fiancée de Shibuya : La critique
Free ! The Final Stroke : La critique
Top Gun - Maverick : La critique
Star Trek Strange New Worlds : Critique 1.02 Children of the (...)
For All Mankind : La bande annonce de la saison 3
The Boys : Nouvelle bande annonce déjantée de la saison (...)
Doctor Who : Les retours de David Tennant et Catherine Tate (...)
Senior Year : La critique du film Netflix
Fast X : Alan Ritchson pour le film
Memento Mori : La critique
The First Omen : Un préquel à La Malédiction réalisé par Arkasha (...)
New York District / Law & Order - Organized Crime : (...)
The Beekeeper : Jason Statham dirigé par David Ayer