Twist à Bamako : La critique

Date : 05 / 01 / 2022 à 11h30
Sources :

Unification


TWIST À BAMAKO

- Date de sortie : 05/01/2022
- Titre original : Twist à Bamako
- Durée du film : 2 h 09
- Réalisateur : Robert Guédiguian
- Scénaristes : Robert Guédiguian, Gilles Taurand
- Interprètes : Stéphane Bak, Alicia Da Luz Gomes, Saabo Balde, Bakary Diombera, Ahmed Dramé, Diouc Koma, Miveck Packa, Issaka Sawadogo

LA CRITIQUE

Twist à Bamako est un très bon film français qui se déroule au Mali en 1962.

Le scénario du réalisateur Robert Guédiguian et de Gilles Taurand commence juste après l’indépendance du pays qui s’émancipe de la présence française. On suit un jeune homme idéaliste qui parcourt le pays pour enseigner le socialisme et qui va tomber amoureux d’une jeune fille s’étant enfuie de son village où elle a été mariée de force avec un homme qu’elle n’aime pas.

On a ainsi droit, en dehors d’une vision politique très intéressante, à une fort belle histoire d’amour qui se développe avec délicatesse devant nos yeux. Il s’agit aussi d’une étude sociétale pointue montrant parfaitement la manière dont le changement de pouvoir s’opère.

Le long métrage brosse le très beau portrait d’une société en pleine mutation dans laquelle des jeunes gens viennent s’amuser en faisant du twist dans différentes boites. Une façon de se divertir qui ne plaît pas forcément aux nouveaux dirigeants qui progressivement vont édicter des nouvelles règles contraignantes.

La réalisation est vraiment très bonne. Elle met parfaitement en valeur les jeunes gens ayant l’espoir qu’un nouvel élan de modernité permettra à leur amour de se développer. Certaines scènes sont particulièrement touchantes, alors que d’autres montrent avec une grande acuité la vie des habitants des villages reculés.

Il faut souligner le remarquable travail qui a été effectué sur les décors par Papa Mahamoudou Kouyaté et Oumar Sall et sur les costumes par Anne-Marie Giacalone, Mame Fagueye Ba et Abdou Lahad Guèye. En effet, la vie au Mali dans les années 60 a entièrement été recréée et le tournage s’est déroulé au Sénégal. Tous les éléments montrés sont donc reconstitués d’après des archives et des éléments de l’époque, ce qui leur apporte une grande vraisemblance.

Ce sont d’ailleurs les photographies de Malick Sidibé, célèbre photographe malien qui a immortalisé un grand nombre de scènes de vie dans le pays, qui ont été le point de départ du film. En effet, c’est en découvrant certaines de ses images dans une exposition, dont l’une assez similaire à celle qui a servi à faire l’affiche du film, que le réalisateur Robert Guédiguian s’est penché sur l’histoire du pays. Il a aussi voulu montrer la vie nocturne de Bamako avec ses lieux variés dans lesquels la jeunesse venait danser et s’amuser. Le photographe est d’ailleurs un des personnages secondaires de l’intrigue et certaines de ses images ont été complètement recréées à l’écran.

La photographie de Pierre Milon est somptueuse. Le film est baigné de lumière et a une grande beauté visuelle. Qu’il s’agisse des différentes parties du pays parcouru, des lieux divers où les protagonistes vivent ou des endroits importants tels la gare, tout donne l’impression de se retrouver immergé dans un pays où la nouvelle joie de la libération et une certaine insouciance se couvrent bien vite de nuages.

L’interprétation est remarquable. Stéphane Bak est magnifique en jeune homme beau parleur ayant confiance en un avenir meilleur. Alicia Da Luz Gomes est captivante en jeune femme volontaire décidée à prendre son existence en main. Le duo forme un couple magnifique auquel on s’attache bien vite et qui possède une grande puissance. Bakary Diombera est amusant en petit frère aimant bien s’amuser. Tous les comédiens, sont particulièrement bien trouvés et apportent une grande véracité à l’histoire qui nous est narrée.

Sans compter que de très nombreux figurants achèvent l’illusion de ce retour dans le passé à travers de nombreux corps de métiers représentés, et des foules parfois impressionnantes.

Twist à Bamako est un très bon film permettant de découvrir d’une façon passionnante les années 60 au Mali qui ont été le siège de bouleversement. Avec une histoire intéressante et émouvante, une très belle réalisation et un casting particulièrement bien trouvé, on rit, on pleure, on vivre au rythme du pays qui nous est présenté.

Superbe et véridique.

SYNOPSIS

1962. Le Mali goûte son indépendance fraîchement acquise et la jeunesse de Bamako danse des nuits entières sur le twist venu de France et d’Amérique. Samba, le fils d’un riche commerçant, vit corps et âme l’idéal révolutionnaire : il parcourt le pays pour expliquer aux paysans les vertus du socialisme. C’est là, en pays bambara, que surgit Lara, une jeune fille mariée de force, dont la beauté et la détermination bouleversent Samba. Samba et Lara savent leur amour menacé. Mais ils espèrent que, pour eux comme pour le Mali, le ciel s’éclaircira...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Pierre Milon
- Montage : Bernard Sasia
- Musique : Olivier Alary
- Costumes : Anne-Marie Giacalone, Mame Fagueye Ba, Abdou Lahad Guèye
- Décors : Papa Mahamoudou Kouyaté, Oumar Sall
- Producteurs : Marc Bordure, Robert Guédiguian, Yanick Létourneau, Angèle Diabang pour Agat Films & Cie, Périphéria, Karoninka
- Distributeur : Diaphana Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Twist à Bamako


©AGAT_Films


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Chef : La critique
Nightmare Alley : La critique
Lynx : La critique
Les leçons persanes : La critique
Scream : La critique
Bad Monkey : Vince Vaughn a de la compagnie, mais toujours pas de (...)
Reboot : Hulu passe commande, Judy Greer en renfort
Etherne : Le Jeu de Rôle antique
Cinéma - Bandes Annonces : 18 janvier 2022
Star Trek Picard : Motivé, motivé le Q pour la saison (...)
Batgirl : Leslie Grace se montre en héroïne DC
Peacemaker : Abreuvez-vous du générique hilarant de la série DC / (...)
After Life : Critique de la saison 3
The Chef : La critique
The Last of Us : Storm Reid pour la série HBO