L’Étang du démon : La critique

Date : 22 / 09 / 2021 à 11h30
Sources :

Unification


L’étang du démon est un très bon film japonais qui sort enfin en salle dans une magnifique version restaurée 41 ans après avoir été filmé.

Le scénario d’Haruhiko Mimura et de Takeshi Tamura adapte une célèbre pièce de kabuki écrite par Kyoka Izumi. Le kabuki est l’une des deux formes théâtrale les plus célèbres du Japon avec le théâtre No. Les rôles féminins ont d’ailleurs été traditionnellement, pendant quatre siècles, incarnés exclusivement par des hommes, ce qui explique le choix du réalisateur de prendre le plus grand onnagata (homme jouant une femme) du théâtre Kabuki, pour se glisser dans la peau non seulement de la timide Yuri, mais aussi de la fameuse reine démon, la princesse Shirayuki.

Ce sont d’ailleurs le réalisateur Masahiro Shinoda et le comédien Tamasaburo Bando, qui incarne ce double rôle féminin, qui ont veillé à la restauration de ce film mêlant drame, amour et fantastique.

L’histoire présente un voyageur qui retrouve un ami vivant dans une petite maison sur une montagne. Celui-ci s’occupe d’une étrange cloche qu’il sonne tous les jours et qui selon la légende évite que la reine dragon se réveille et ne fasse disparaître le village de la vallée sous les flots qu’elle retient.

Le film de Masahiro Shinoda est étonnant. Il garde une grande actualité dans le traitement des comportements humains et possède une fort belle poésie et une imagination merveilleuse. Il faut d’ailleurs signaler que les effets spéciaux ont été faits par ceux qui travaillaient sur des films catastrophe comme les Godzilla et que, 40 ans plus tard, ils restent particulièrement spectaculaires et impressionnants.

Les costumes sont vraiment réussis. Si ceux des acteurs humains sont sobres, les tenues des différentes créatures fantastiques que l’on découvre sont très belles et parfois spectaculaires. Les décors sont aussi intéressants et les miniatures des différents paysages, qui se substituent parfois aux véritables, sont particulièrement convaincantes.

Le film est bien mené. Il fait preuve d’une grande inventivité et propose quelques scènes spectaculaires. Certains cadres sont intéressants et quelques effets visuels sont particulièrement touchants. Si évidemment la partie finale reste longtemps en mémoire, la séquence se déroulant sur le son de la cloche est d’une immense beauté et brillamment orchestrée.

Le long métrage est surtout une belle réflexion sur l’humanité, et une plongée dans les croyances locales. Alors que ce sont deux belles histoires d’amour qui alimentent le cœur du récit.

Quand à l’interprétation, elle est très bonne. Tsutomu Yamazaki est impeccable en voyageur aimant découvrir de nouveaux lieux. Go Kato est touchant en ami se dévouant à son devoir. Mais c’est évidemment Tamasaburo Bando qui crève complètement l’écran dans l’interprétation des deux rôles féminins principaux de l’œuvre. Il incarne des personnages très opposés avec un grand brio et leur apporte une grande personnalité, tout en proposant une femme réservée pour l’une et solaire pour l’autre.

Sans compter que la très belle musique d’Isao Tomita accompagne vraiment bien le long métrage et lui donne une dimension parfois onirique.

L’étang du démon est un très bon film ayant un charme certain. Avec une histoire touchante, une réalisation impeccable et des comédiens impressionnants, cette œuvre à la fois poétique et cruelle fait passer un agréable moment de cinéma.

Surprenant et envoûtant.

SYNOPSIS

Province d’Echizen, été 1913. En route vers Kyoto, le professeur Yamasawa traverse un village frappé par la sécheresse, perdu au milieu des montagnes. À proximité se trouve l’étang du Démon, objet de superstitions de la part des habitants. En effet, si la cloche du village ne sonne pas quotidiennement, le dragon retenu au fond de l’eau serait libéré et provoquerait un déluge mortel. L’arrivée de Yamasawa chez Akira et Yuri, le couple chargé de faire respecter cette tradition immuable, va bientôt mettre en péril cet équilibre...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 04
- Titre original : Yashagaike
- Date de sortie : 22/09/2021
- Réalisateur : Masahiro Shinoda
- Scénariste : Haruhiko Mimura, Takeshi Tamura d’après l’œuvre de Kyoka Izumi
- Interprètes : Tamasaburo Bando, Go Kato, Tsutomu Yamazaki, Kôji Nanbara, Yatsuko Tan’ami, Hisashi Igawa, Miki Norihei, Juro Kara
- Photographie : Masao Kosugi, Noritaka Sakamoto
- Montage : Zen Ikeda, Sachiko Yamachi
- Musique : Isao Tomita
- Producteur : Shochiku, Kino International
- Distributeur : Carlotta Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

L’Étang du démon


© 1979/2021 SHOCHIKU CO., LTD. Tous droits réservés.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Pleasure : La critique
Ron débloque : La critique
Halloween Kills : La critique
Le trésor du Petit Nicolas : La critique
Oups ! J’ai encore raté l’arche… : La (...)
Foundation : Review 1.05 Upon Awakening
Marvel Studios : Un calendrier remanié de fond en comble qui va (...)
Secret Invasion : Production lancée selon Samuel L. Jackson
The Expendables 4 : Sylvester Stallone fait ses adieux à la (...)
Pleasure : La critique
Y - Le Dernier Homme : Tout ça pour ça ?
Superman & Lois : Djouliet Amara pour la saison 2 de la série (...)
Batwoman : Découvrez le Killer Croc de The CW
Legends of Tomorrow : Sept super-héros de retour pour la (...)
Metal Men : Barry Sonnenfeld confirme le film DC en préparation