Venom - Let There Be Carnage : Pourquoi pas de motion capture ?

Date : 10 / 09 / 2021 à 14h30
Sources :

Reddit via CBM


Andy Serkis, réalisateur de Venom : Let There Be Carnage, explique pourquoi il a choisi d’utiliser l’image de synthèse dans la suite plutôt que la capture de mouvement malgré les qualités de ses acteurs.

Lorsqu’il a été annoncé qu’Andy Serkis prendrait la tête de Venom : Let There Be Carnage, on peut dire que la grande majorité des fans s’attendaient à ce que l’acteur et cinéaste apporte son expertise en matière de capture de mouvement à cette suite. Il se trouve que ce n’est pas le cas, puisque Venom et Carnage prennent vie dans le film essentiellement par le biais d’images de synthèse.

"J’ai passé une partie considérable de ma vie à jouer un personnage avec 2 côtés de sa personnalité," explique Serkis. "Je savais que ce film consisterait à savoir comment libérer Tom pour qu’il puisse imaginer la présence de Venom. Nous savions qu’il ne serait pas utile pour lui de jouer en face d’un homme en costume, car Venom est un symbiote, qui sort de lui. Nous voulions donner à Tom la liberté dans son processus pour donner la performance qu’il voulait."

Malgré cela, Serkis a utilisé son expérience de motion-capture "comme un outil pour trouver la physicalité des personnages."

La performance de Tom Hardy a été déterminante pour donner vie à Venom, mais qu’en est-il de Carnage ? Il s’agit d’une bête très différente, et le réalisateur a utilisé la motion-capture au début du processus.

"Contrairement à Venom, Carnage ne devait pas nécessairement être bipède. Il peut déplacer ses vrilles de différentes manières," explique Serkis. "J’ai travaillé avec de nombreux danseurs au studio Imaginarium pour trouver des façons intéressantes de déplacer ce personnage, comme si nous prenions l’énergie de Venom et la déplacions pour nous déplacer de façon vraiment intéressante, plus psychologique et tordue. C’était génial d’avoir l’opportunité de travailler avec la capture de performance pour former une base, pour trouver un vocabulaire physique pour la façon dont Carnage serait."

Hardy et Woody Harrelson n’ont peut-être pas été parés de costumes de capture de mouvement pour Venom : Let There Be Carnage, mais il semble que Serkis n’ait eu aucun problème à trouver la meilleure façon de représenter ces personnages à l’écran. Visuellement, ce que nous avons vu jusqu’à présent est superbe, et il se pourrait que la capture de mouvement ne convienne pas à ces symbiotes aussi bien que d’autres personnages de synthèse.


Venom est Copyright © Sony Pictures Entertainment et Marvel Enterprises Tous droits réservés. Venom, ses personnages et photos de production sont la propriété de Sony Pictures Entertainment et Marvel Enterprises.



 Charte des commentaires 


Venom - Let There Be Carnage : Que vient faire Matrix 4 dans tout (...)
Venom Let There Be Carnage : Des affiches en pagaille
Venom - Let There Be Carnage : Pourquoi pas de motion capture (...)
Venom - Let There Be Carnage : Une nouvelle affiche hyper cool du (...)
Venom - Let There Be Carnage : Deux nouvelles affiches badass (...)
Foundation : Review 1.05 Upon Awakening
Marvel Studios : Un calendrier remanié de fond en comble qui va (...)
Secret Invasion : Production lancée selon Samuel L. Jackson
The Expendables 4 : Sylvester Stallone fait ses adieux à la (...)
Pleasure : La critique
Y - Le Dernier Homme : Tout ça pour ça ?
Superman & Lois : Djouliet Amara pour la saison 2 de la série (...)
Batwoman : Découvrez le Killer Croc de The CW
Legends of Tomorrow : Sept super-héros de retour pour la (...)
Metal Men : Barry Sonnenfeld confirme le film DC en préparation