567 connectés

Pour l’éternité : La critique

Date : 31 / 07 / 2021 à 09h15
Sources :

Unification


Pour l’éternité est un très bon film à sketches suédois qui présente des tranches de vie de différentes personnes.

Le réalisateur Roy Andersson s’est inspiré de tableaux pour faire ses séquences. Notamment ceux des artistes de la Nouvelle Objectivité (Neue Sachlichkeit, mouvement artistique allemand des années 20). En effet, il a souhaité montrer différents individus, qui ne se connaissent pas, dans des situations de la vie quotidienne. Il présente donc de nombreuses histoires et fait souvent preuve d’un certain humour.

Pour réaliser cela, il a utilisé son propre studio de tournage et a reconstitué tous les environnements dedans. Ainsi, sur l’ensemble des sujets présentés, il n’y a que la scène avec l’armée allemande en marche qui a été tournée en décors naturels.

C’est d’autant plus surprenant que de nombreuses scènes se déroulent en extérieur et qu’on a vraiment l’impression de se retrouver en plein air. Il a d’ailleurs poussé la précision à un tel point que même les poissons présentés dans le marché sont faits en polystyrène.

Il n’est donc pas étonnant que Roy Andersson ait reçu le Lion d’argent du meilleur réalisateur à la Mostra de Venise en 2019 où son film a été présenté.

Il y a une grande tendresse, et parfois même un certain burlesque, qui se dégage des différents segments. La séquence finale, qui a inspiré l’affiche, se déroule au-dessus de la maquette géante de la ville de Cologne bombardée. Le contraste entre ce que l’on voit et l’amour que se porte le couple enlacé est très grand et vient conclure en beauté une œuvre complètement atypique, et qui reste très longtemps en mémoire.

La mise en scène est extrêmement précise et parfaitement millimétrée. On a réellement l’impression de voir des tableaux prenant vie l’espace d’un instant, permettant de s’immiscer dans l’intimité de personnes normales ou d’individus plus connus.

C’est donc une immersion impressionnante qui est proposée. Alors qu’une certaine sidération prend parfois le spectateur devant la beauté de ce qui est montré. La prise de conscience de l’impact des petits faits et gestes, des douleurs et des joies qui constituent la vie humaine est aussi très bien faite.

La photographie de Gergely Pálos est vraiment belle. Elle illumine parfaitement les différents éléments, les décors soignés, le travail spectaculaire effectué pour donner l’impression de se retrouver chez les particuliers, en pleine rue, au marché ou même en pleine gare.

La voix off de Jessica Lothander qui lie les différentes séquences entre elles est aussi vraiment intéressante, posant des mots sur des situations parfois muettes.

Pour l’éternité est un film sortant vraiment de l’ordinaire, envoûtant et poétique et bénéficiant d’un certain humour qui rehausse les scènes de la vie quotidienne. L’impression fascinante de voir des tableaux s’animer, le travail incroyable sur les décors et une réalisation d’une grande minutie font du long métrage un événement cinématographique vraiment marquant, surtout si on a l’occasion de le voir sur grand écran.

Impressionnant et spectaculaire.

SYNOPSIS

Pour l’éternité nous entraîne dans une errance onirique, dans laquelle des petits moments sans conséquence prennent la même importance que les événements historiques : on y rencontre un dentiste, un père et sa fille sous la pluie, un homme dans un bus, un couple dans un café, des jeunes qui dansent, Hitler ou encore l’armée de Sibérie… Une réflexion sous forme de kaléidoscope sur la vie humaine dans toute sa beauté et sa cruauté, sa splendeur et sa banalité.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 16
- Titre original : Om det oändliga
- Date de sortie : 04/08/2021
- Réalisateur : Roy Andersson
- Scénariste : Roy Andersson
- Interprètes : Jessica Lothander, Martin Serner, Tatiana Delaunay, Anders Hellström, Jan-Eje Ferling, Bent Bergius, Thore Flygel, Ania Nova, Lesley Leichtweis Bernardi
- Photographie : Gergely Pálos
- Musique : Henrik Skram
- Costumes : Julia Tegström, Isabel Sjöstrand, Sandra Parment, Amanda Ribrant
- Décors : Anders Hellström, Frida E. Elmström, Nicklas Nilsson
- Producteur : Pernilla Sandström, Johan Carlsson pour Roy Andersson Filmproduktion AB, 4 1/2 Film, Essential Filmproduktion GmbH, Film Capital Stockholm, Parisienne de Production, Sveriges Television AB Göteborg, Göteborg, ZDF/Arte
- Distributeur : KMBO

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Pour l’éternité



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Poumon vert et tapis rouge : Review du documentaire
Le ciel est à vous : La critique du film en version restaurée (...)
L’Étang du démon : La critique
Le sommet des Dieux : La critique
Stillwater : La critique
The Suicide Squad : Le bêtisier du film DC de James Gunn
Devil in Ohio : Emily Deschanel pour une série d’horreur (...)
Virgin River : Netflix signe pour les saisons 4 et 5 (...)
Lost Judgment : Un jeu d’action et d’investigation
Netflix - Bandes annonces : 26 septembre 2021
The Orville : Enfin une date pour la saison 3
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Les Animaux fantastiques 3 : Un titre et une date de sortie (...)
Squid Game : Review de la série
Candyman : Un remake pour maintenir la nature romantique du (...)