580 connectés

Blood Red Sky : La review du film Netflix

Date : 29 / 07 / 2021 à 14h00
Sources :

Unification


Blood Red Sky est un bon film allemand présentant une prise d’otages aérienne qui tourne vraiment mal.

Le scénario de Stefan Holtz et du réalisateur Peter Thorwarth se focalise sur une femme atteinte d’une étrange pathologie qui va devoir dévoiler sa véritable nature lorsque l’avion dans lequel elle se trouve avec son jeune fils est pris en otage par des pirates.

Si beaucoup de choses se déroulent dans les avions et que ceux-ci sont de temps en temps détournés dans des longs métrages, il faut avouer que cette incursion horrifique dans le monde vampirique est vraiment intéressante.

D’autant que l’œuvre fait clairement référence au Nosferatu le vampire de Friedrich Wilhelm Murnau en offrant un design au personnage principal qui est extrêmement proche de celui du comte Orlok, le double officieux de Dracula. Le personnage s’éloigne donc des canons des vampires que l’on a l’habitude de voir ces dernières années et montre un véritable monstre ayant du mal à lutter contre ses pulsions.

La relation mère-fils, centrale dans le récit, est très bien mise en avant. En effet, le jeune garçon est la dernière partie d’humanité de sa mère et sa présence aide celle-ci à lutter contre son démon intérieur, tout en essayant d’éviter que les terroristes ne tuent son enfant.

Le film de Peter Thorwarth possède quelques longueurs. Il est ponctué par plusieurs grands rebondissements qui mettent parfois un peu de temps à arriver. Néanmoins, ceux-ci sont efficaces et permettent progressivement de comprendre ce qu’il s’est passé au cours du vol.

Peri Baumeister est très convaincante dans le rôle de cette femme aimant son fils et prête à tous, y compris à se perdre, pour le sauver. Kais Setti est très bon en passager se prenant d’affection pour le garçonnet. Carl Koch est convaincant dans le rôle de celui-ci. Il faut aussi noter la prestation dérangeante d’Alexander Scheer qui est impeccable en pirate que rien n’arrête.

L’avion est bien entendu central dans ce récit se déroulant quasiment exclusivement en son cœur. Les différents espaces sont bien exploités et la caméra réussit à apporter suffisamment de fluidité aux événements pour ne jamais se sentir claustrophobe au milieu de la soute encombrée ou des allées resserrées.

Il ne faut pas vraiment s’attendre à de l’horreur, bien que l’action soit présente et que le sang coule parfois à flots. En présentant un individu conscient de sa capacité de nuisance et en s’interrogeant sur le mal, le long métrage propose une réflexion intéressante sur la psyché humaine, tout en mettant à l’honneur l’un des monstres emblématiques du cinéma de genre.

Blood Red Sky est un film intéressant qui se laisse voir facilement et fait passer un bon moment. Avec une histoire reposant sur une belle relation liant une mère et son enfant, une réalisation offrant les moments d’action attendus et des acteurs qui sont convaincants dans leurs rôles, l’œuvre a le mérite d’avoir une certaine originalité.

Sympathique et saignant.

SYNOPSIS

Lorsque des terroristes tentent de détourner leur vol, une femme voyageant avec son fils et atteinte d’une maladie mystérieuse est forcée de dévoiler un sombre secret.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 03
- Titre original : Blood Red Sky
- Date de sortie : 23/07/2021
- Réalisateur : Peter Thorwarth
- Scénariste : Stefan Holtz, Peter Thorwarth
- Interprètes : Peri Baumeister, Carl Koch, Alexander Scheer, Kais Setti, Graham McTavish, Roland Møller, Kai Ivo Baulitz, Roy McCrerey
- Photographie : Yoshi Heimrath
- Musique : Dascha Dauenhauer
- Costumes : Dvorakova Terezie
- Décors : Uwe Stanik
- Producteur : Christian Becker, Benjamin Munz pour Rat Pack Filmproduktion, Sirena Film
- Distributeur : Netflix France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Blood Red Sky



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Sermons de minuit : Review de la mini série
Squid Game : Review de la série
My Little Pony - Nouvelle Génération : La review du film (...)
Le Dragon argenté : La review du film Netflix
Comme des proies : La review du film Netflix
Candyman : La critique
Sermons de minuit : Review de la mini série
Doctor Who : Russell T Davies de retour au poste de showrunner
The Suicide Squad : Le bêtisier du film DC de James Gunn
Devil in Ohio : Emily Deschanel pour une série d’horreur (...)
Virgin River : Netflix signe pour les saisons 4 et 5 (...)
Lost Judgment : Un jeu d’action et d’investigation
Netflix - Bandes annonces : 26 septembre 2021
The Orville : Enfin une date pour la saison 3
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison (...)