574 connectés

Milla : La critique

Date : 28 / 07 / 2021 à 12h00
Sources :

Unification


Milla est un film extraordinaire qui parle d’une façon extrêmement forte et originale du cancer touchant les jeunes gens.

Le scénario de Rita Kalnejais est remarquablement écrit. Il se focalise sur une jeune fille atteinte d’une maladie grave qui va se prendre l’affection pour un jeune dealer. Cette dernière va l’entraîner à sa suite et convaincre ses parents de prendre aussi soin de lui.

La réalisation de Shannon Murphy, dont c’est le premier long métrage, est fantastique. Elle suit de près le protagoniste principal et montre toutes les étapes qu’elle passe. Sans aucune concession, en trouvant un parfait équilibre entre le drame, l’humour et l’émotionnel, l’œuvre est vraiment impressionnante et maîtrisée de bout en bout. Il n’est donc pas surprenant qu’elle ait remporté plusieurs prix dans le monde entier.

Si le sujet dramatique peut paraître dur aux spectateurs, il ne faut réellement pas s’y arrêter. En effet, le film est plein de grâce et de fulgurances. Il ne tombe jamais dans le pathos, ni dans le misérabilisme. Il propose une réalité brute, parfois sans fard, et sait la rendre particulièrement vibrante, généreuse, tendre et parfois drôle.

On sort bouleversé après une telle expérience. Néanmoins, c’est un véritable apaisement que l’on ressent. Et si les larmes ne sont pas loin, l’histoire de cette jeune fille pleine de vitalité reste longtemps en mémoire et donne une magnifique leçon de vie.

Eliza Scanlen est éblouissante en jeune fille remplie de rêves désirant connaître l’amour et essayant d’oublier son corps que la maladie ronge. La comédienne se révèle littéralement dans son rôle et tient le film de bout en bout qu’elle illumine d’une façon incroyable. Toby Wallace est superbe dans le rôle d’un jeune homme ayant des problèmes avec sa famille et vivant au jour le jour. Essie Davis est très bonne dans le rôle de la mère poussant sa fille à devenir une musicienne accomplie. Ben Mendelsohn est impeccable dans celui de son père l’aimant tendrement.

L’œuvre montre crescendo et offre des passages d’une grande tendresse et parfois subversifs. En allant jusqu’au bout de son propos et en respectant la personnalité et la volonté d’un personnage principal très fort, la fin est extrêmement puissante et vient conclure en beauté un récit d’une véritable originalité et qui ose, sans rien cacher, montrer ce dont on ne parle pas.

La maladie est remarquablement traitée, d’autant qu’elle touche une jeune fille en fleur et que c’est à travers ses yeux, ses désirs et ses espoirs, que l’on voit la beauté et la fragilité de la vie.

Milla est un film époustouflant et une première œuvre qui impressionne vraiment de par sa maîtrise et sa puissance. Avec une histoire remarquablement écrite, une réalisation impeccable et des comédiens fantastiques, n’hésitez pas à aller découvrir ce petit bijou qui est un véritable chef d’œuvre.

Shannon Murphy montre clairement, après ce coup de maître, qu’elle est une grande réalisatrice et qu’il faudra compter avec elle dans les années à venir.

Imposant et incontournable.

SYNOPSIS

Milla n’est pas une adolescente comme les autres et quand elle tombe amoureuse pour la première fois, c’est toute sa vie et celle de son entourage qui s’en retrouvent bouleversées.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 58
- Titre original : Babyteeth
- Date de sortie : 28/07/2021
- Réalisateur : Shannon Murphy
- Scénariste : Rita Kalnejais
- Interprètes : Eliza Scanlen, Toby Wallace, Essie Davis, Ben Mendelsohn, Emily Barclay, Eugene Gilfedder, Andrea Demetriades, Charles Grounds
- Photographie : Andrew Commis
- Montage : Stephen Evans
- Musique : Amanda Brown
- Costumes : Amelia Gebler
- Décors : Sherree Phillips
- Producteur : Alex Hyde-White pour Screen Australia
- Distributeur : Memento Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Milla



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Candyman : La critique
Poumon vert et tapis rouge : Review du documentaire
Le ciel est à vous : La critique du film en version restaurée (...)
L’Étang du démon : La critique
Le sommet des Dieux : La critique
Candyman : La critique
Sermons de minuit : Review de la mini série
Doctor Who : Russell T Davies de retour au poste de showrunner
The Suicide Squad : Le bêtisier du film DC de James Gunn
Devil in Ohio : Emily Deschanel pour une série d’horreur (...)
Virgin River : Netflix signe pour les saisons 4 et 5 (...)
Lost Judgment : Un jeu d’action et d’investigation
Netflix - Bandes annonces : 26 septembre 2021
The Orville : Enfin une date pour la saison 3
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison (...)