545 connectés

Nobody : La critique

Date : 02 / 06 / 2021 à 14h00
Sources :

Unification


Nobody est un bon film d’action qui maîtrise parfaitement ce que l’on attend de lui.

Le scénario de Derek Kolstad présente un homme semblant tout à fait normal. Mais suite à une agression, sa famille se met à le mépriser et celui-ci décide de prendre sa vie en main et de révéler une facette de lui que ses proches ne connaissent pas.

L’œuvre rappelle les John Wick. En effet, les cascades soignées et réalistes, et l’utilisation des différents objets de l’environnement pour faire du mal à ses adversaires sont assez similaires. Bien que le protagoniste principal soit nettement moins stoïque que celui de la saga de films près citée, et paraisse un peu moins invulnérable.

Il ne faut donc pas s’arrêter sur un scénario relativement classique, qui a quelques failles lorsqu’on se penche un peu dessus, mais vraiment apprécier toutes les séquences de bagarres et d’affrontements qui, passé la première partie d’exposition, ne s’arrêtent jamais. On peut ainsi se faire plaisir devant une œuvre montrant la volonté d’un homme protégeant sa famille et se retrouvant à affronter la mafia russe qui voudrait bien le mettre à terre.

Le film d’Ilya Naishuller réserve donc de nombreuses séquences impressionnantes et un final particulièrement jubilatoire. Les armes à feu ne sont pas oubliées, d’autant que le protagoniste principal a aussi un frère est un père qui savent se battre.

La mise en scène met impeccablement à l’honneur les différents affrontements qui se concentrent parfois dans un lieu exigu, comme le passage du bus. Les personnages sont aussi intéressants et une pointe d’humour vient parfois éclairer des situations décalées.

Il faut aussi saluer le beau travail sur la pyrotechnie et les impacts de balles qui apporte vraiment du réalisme à ce qui nous est montré à l’écran.

L’interprétation est très bonne. Bob Odenkirk est impeccable en homme semblant normal, s’avérant finalement extrêmement dangereux. Connie Nielsen campe fort bien sa femme brillante. Robert Fitzgerald Diggs est intéressant en frère dur à cuire. Aleksey Serebryakov est impeccable en mafieux extraverti. Et Christopher Lloyd est réellement formidable en père du personnage principal qui ne s’en laisse pas compter. Le comédien est parfois très drôle et prend visiblement plaisir à incarner ce personnage atypique. Cette famille atypique permet d’avoir une scène finale vraiment truculente.

Nobody est un film d’action bien sympathique qui devrait ravir les amateurs du genre et d’affrontements réalistes. Avec une histoire peu surprenante, mais efficace, une réalisation vraiment solide et de très bons acteurs bien convaincants, on passe un agréable moment en compagnie de cet homme qu’il ne faut pas énerver.

Et qui sait, avec un protagoniste pareil, il y a de la place pour avoir une suite.

De plus, ne partez pas tout de suite après le début du générique pour ne pas rater une scène supplémentaire qui s’y trouve.

Efficace et divertissant.

SYNOPSIS

Les gens les plus insignifiants sont parfois les plus dangereux.

Hutch Mansell, un père et un mari frustré, totalement déconsidéré par sa famille, se contente d’encaisser les coups, sans jamais les rendre. Il n’est rien. Une nuit, alors que deux cambrioleurs pénètrent chez lui, il fait le choix de ne pas intervenir, plutôt que de risquer une escalade sanglante. Une décision qui le discrédite définitivement aux yeux de son fils Blake, et qui semble l’éloigner encore plus de sa femme Becca. Cet incident réveille chez cet homme blessé des instincts larvés qui vont le propulser sur une voie violente, révélant des zones d’ombres et des compétences létales insoupçonnées. Dans une avalanche de coups de poings, de fusillades et de crissements de pneus, il va tout faire pour tirer sa famille des griffes d’un redoutable ennemi et s’assurer que, plus jamais, personne ne le prenne pour un moins que rien.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 32
- Titre original : Nobody
- Date de sortie : 02/06/2021
- Réalisateur : Ilya Naishuller
- Scénariste : Derek Kolstad
- Interprètes : Bob Odenkirk, Aleksey Serebryakov, Connie Nielsen, Christopher Lloyd, Michael Ironside, Colin Salmon, Robert Fitzgerald Diggs, Billy MacLellan
- Photographie : Pawel Pogorzelski
- Montage : William Yeh, Evan Schiff
- Musique : David Buckley
- Costumes : Patricia J. Henderson
- Décors : Roger Fires
- Producteur : Kelly McCormick, David Leitch, Braden Aftergood, Bob Odenkirk, Marc Provissiero pour Universal Pictures, 87North, Odenkirk Provissiero Entertainment, Eighty Two Films
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Nobody



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Freaky : La critique
Cruella : La critique
D’où l’on vient : La critique
Wendy : La critique
143 rue du désert : La critique
The Marvels : La star sud-coréenne Seo-Joon à la distribution
Miss Marvel : Iman Vellani en pleine action
Freaky : La critique
Star Trek Prodigy : Les détails sur les personnages révélés
Mixte : Review de la deuxième partie de la saison 1
The Handmaid’s Tale : Faire de June la guerrière (...)
American Gigolo : Showtime passe commande d’une série (...)
À couteaux tirés 2 : Jessica Henwick rejoint le film (...)
The First Lady : L’anthologie Showtime complète sa (...)
The LaLaurie Mansion : Darren Lynn Bousman pour la nouvelle (...)