570 connectés

Peer Gynt Acte 1 : La critique

Date : 20 / 05 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


Peer Gynt
Acte I

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Antoine Carrion
. Dessin : Antoine Carrion
. Coloriste : Antoine Carrion
. Série : Peer Gynt
. Collection : Métamorphose bd
. Date de sortie : 17 février 2021
. Format : 23.8 x 32.4 cm
. Nombre de pages : 64
. ISBN : 9782302091368
. Prix : 17,95 € (12,90€ en numérique)

Peer Gynt s’impose comme une quête époustouflante autour de l’identité, entre satire, drame et humour.

Peer Gynt est l’adaptation en deux tomes d’une pièce de théâtre d’Henrik Ibsen. Cet opus adapte les actes I, II et III, le second, les actes IV et V. Antoine Carrion propose une relecture inspirée par le romantisme du XIXe siècle afin d’en épouser les reliefs dramatiques. Peer Gynt se rêve empereur, faisant le tour du monde. Des ambitions loin de son quotidien de paysan. Mais tout a un prix...

Découvrez un extrait.

Décryptage

Peer est un jeune paysan fainéant, fuyant ses responsabilités, vivant constamment dans le mensonge et l’exagération, se rêvant une vie qui le rendrait intéressant aux yeux de ceux qui l’entourent, dont il semble ne pas s’intéresser. Quand sa mère lui explique que son oisiveté lui a fait manquer un mariage, il décide d’aller s’inviter à la noce de celle qui aurait pu lui être promise. Et c’est là que les ennuis vont commencer et l’aventure débuter.

Peer Gynt, la BD de Antoine Carrion, est une revisite de la pièce de théâtre de l’auteur norvégien Henrik Ibsen écrite en 1866, qui sera jouée pour la première fois en 1876. Je vous encourage à lire l’introduction de l’auteur qui en quelques lignes profondément intéressantes, propose une explication bien plus profonde, que tout ce qui pourra être fait ici. J’avais même un temps envisagé de ne rien mettre que son propre texte qui se suffit à lui-même pour expliquer ses intentions, celles de l’auteur et celles du personnage.

Le dessin noir et blanc nous plonge dans un univers glacé, sombre et très particulier. On suit notre héros romantique dans une Norvège aux décors magnifiques très soignés, semblables parfois à des peintures, très fins, la double page dépliante en est le parfait exemple, elle est juste magnifique. Mais à côté de ça, les personnages dénotent devant ce paysage avec cette manière plus simpliste de les représenter, un peu comme pour amplifier le côté théâtral, en mettant en premier plan les acteurs sur une scène devant un décor figé mais sublime, en arrière plan.

La pièce est une satire, une quête identitaire poétique, le voyage introspectif d’un antihéros romantique ambitieux, mais oisif, menteur patenté et prétentieux qui n’a rien à faire de ce que la société et les autres veulent lui imposer, qui ne souhaite que profiter de sa vie de bohème. Il part à l’aventure, rencontre (entre autres) des Trolls et des sorcières sur son chemin, semble vouloir défier tout ce qui se trouve sur son chemin. Et son talon d’Achille sera son faible pour la gente féminine. Le jeune homme s’en trouvera changé mais sera aussi mis face à sa propre solitude.

C’est une atmosphère très étrange, sombre à la frontière du fantastique et de l’onirique, qui nous est proposé dans cette BD plutôt originale qui apporte un oeil à la fois nouveau et respectueux de l’oeuvre originale qui nous fait suivre les tribulations du (anti)héros romantique par excellence. Un récit complexe à intégrer, mais finalement envoutant et intéressant à découvrir.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Noir et Rouge : La critique des 2 romans de Koz
Decorum : La critique du tome 1
N.É.O. : La critique du tome 1
Le dernier des Dieux : La critique du tome 1
L’ile Interdite : La critique
The Marvels : La star sud-coréenne Seo-Joon à la distribution
Miss Marvel : Iman Vellani en pleine action
Freaky : La critique
Star Trek Prodigy : Les détails sur les personnages révélés
Mixte : Review de la deuxième partie de la saison 1
The Handmaid’s Tale : Faire de June la guerrière (...)
American Gigolo : Showtime passe commande d’une série (...)
À couteaux tirés 2 : Jessica Henwick rejoint le film (...)
The First Lady : L’anthologie Showtime complète sa (...)
The LaLaurie Mansion : Darren Lynn Bousman pour la nouvelle (...)