386 connectés

Monster Hunter [DVD / Blu-Ray] : La critique

Date : 27 / 04 / 2021 à 14h00
Sources :

Unification


Monster Hunter est l’adaptation de la saga de jeux vidéo éponyme qui se focalise sur des chasseurs de gros monstres.

Si le film de Paul W.S. Anderson tient toutes ses promesses concernant les créatures titanesques, bien que ces dernières ne soient pas si nombreuses que cela, c’est vraiment par son scénario qu’il pêche beaucoup. En effet, pour permettre à un public ne connaissant pas les jeux de rentrer dans l’univers, l’œuvre débute dans notre monde et suit une troupe de militaires qui se retrouve projetée dans un monde parallèle dans lequel des monstres gigantesques évoluent. Les amateurs des jeux pourront, toutefois, retrouver quelques séquences emblématiques de ceux-ci, telle la traditionnelle séquence du feu de camp.

Sur le papier, le scénario de Paul W.S. Anderson et de Kaname Fujioka peut tenir. Néanmoins, des répliques vraiment trop basiques, des personnages complètement caricaturaux et des séquences sans queue ni tête n’aident vraiment pas à s’immerger dans le récit et à en apprécier les personnages.

Le début est d’ailleurs très long à se mettre en place et les militaires n’ont finalement pas beaucoup d’intérêt en dehors de leurs rencontres létales avec divers monstres et la présence de leur capitaine qui va devenir le personnage principal de l’histoire.

C’est Milla Jovovich qui l’interprète et cette dernière montre qu’elle continue d’être à l’aise dans des rôles de femme forte sachant se battre, et à la limite indestructible. Néanmoins, son personnage monolithique est assez peu intéressant. Et si certaines scènes essayent de lui apporter un background plus profond, elles tombent régulièrement à plat.

L’un des points réussi du long métrage, concernant sa rencontre avec un habitant du monde parallèle, est de montrer les différents problèmes de communication entre eux. Bien que par une facilité scénaristique, le personnage joué par Ron Perlman, qui s’en sort plutôt bien quoique affublé d’une perruque qui ne lui va vraiment pas, peut parfaitement comprendre l’américain parlé.

Tony Jaa est très impressionnant dans le rôle du chasseur. Il est parfaitement crédible quand il manipule ses armes géantes, et fait ses cascades lui-même. Les séquences d’affrontements qu’il a avec Milla Jovovich sont très belles, quoique pas vraisemblables dans le contexte où elles ont lieu. Néanmoins, les deux personnages principaux sont bien agréables à voir en action lorsqu’ils essayent de se fritter avec des monstres géants, dans la grande tradition des jeux vidéo.

Ces derniers sont très bien réalisés en images de synthèse. Ils sont vraiment convaincants et des spectateurs un peu plus éclairés reconnaîtront avec bonheur un Diablos, des Nerscyllas, des Apceros, un Remobra, un Rathalos, ou encore un Gore Magala. De plus, un Palico appartient à l’équipage du vaisseau des sables qui fait partie de l’intrigue. Et restez bien jusqu’à la fin du générique final pour assister à une dernière séquence qui se trouve à l’issue des crédits.

Si les monstres ont une apparence aussi spectaculaire, ils le doivent aussi beaucoup aux majestueux paysages dans lesquels le film a été tourné. Entre une partie pierreuse jaillissant d’un désert de sable, une oasis verdoyante où un endroit bien sombre duquel la lave s’écoule au pied d’une tour imposante, les lieux sont diversifiés et en mettent plein les yeux.

Sans compter qu’un très beau travail d’Edward Thomas sur les décors offre des environnements particulièrement agréables à voir, dont l’antre des Nerscyllas. Un grand soin a d’ailleurs été porté aux détails, aux costumes par Danielle Knox et surtout aux armes qui sont aussi impressionnantes que celles du jeu. La très belle photographie de Glen MacPherson aide aussi beaucoup à les mettre en valeur, jouant entre la luminosité du désert et la noirceur de la nuit ou des endroits souterrains. La musique de Paul Haslinger renforce les passages plus épiques que l’on prend un véritable plaisir à découvrir.

Monster Hunter est un film sur lequel il faut vraiment passer sur le scénario, et les répliques parfois pénibles. C’est d’autant plus dommage, qu’une œuvre un peu mieux construite et aux échanges verbaux plus travaillés aurait été nettement plus plaisante à suivre. Il faut donc espérer que, si il y a une suite, cette dernière ait un récit mieux constitué.

Toujours est-il que les amateurs de gros monstres, et de séquences spectaculaires, quoiqu’invraisemblables, se feront plaisir avec certains passages qui sont bien agréables à visionner. D’autant que le duo de Milla Jovovich et Tony Jaa fonctionne bien et qu’on a envie de croire que ces deux petits humains sont capables de terrasser des mastodontes aussi mortels.

Spectaculaire et limité scénaristiquement.

SYNOPSIS

Notre monde en cache un autre, dominé par de puissants et dangereux monstres. Lorsque le Lieutenant Artemis et son unité d’élite traversent un portail qui les transporte dans cet univers parallèle, ils subissent le choc de leur vie. Au cours d’une tentative désespérée pour rentrer chez elle, l’intrépide lieutenant rencontre un chasseur mystérieux, qui a survécu dans ce monde hostile grâce à ses aptitudes uniques. Faisant face à de terrifiantes et incessantes attaques de monstres, ces guerriers vont devoir faire équipe pour se défendre et espérer trouver un moyen de retourner chez eux.

BONUS

On retrouve quatre bonus dans la version DVD du film dont trois sont bien sympathiques. Le premier, revient sur les personnages du long métrage et apporte un éclairage sur leur raison d’être dans le film et leur personnalité. Le réalisateur Paul W.S. Anderson, ainsi que divers comédiens dont Milla Jovovich et Tony Jaa, prennent la parole pour s’exprimer sur ceux-ci. Des extraits du film permettent de les mettre en avant et de les voir en action.

Le second bonus se concentre sur les monstres. Des figurines issues de l’univers des jeux vidéo sont présentées, avant de permettre de découvrir la version numérique et gigantesque de ces derniers. Les amateurs de jeux, et de grosses bêtes, prendront beaucoup de plaisir à voir ces derniers et à comprendre les choix qui leur a permis d’apparaître dans le film.

Le troisième bonus se concentre sur les armes. Tous les amateurs du jeu savent à quel point celles-ci sont importantes pour mener ses missions à bien. On comprend pourquoi certaines ont été retenues en fonction de leur préférence par les joueurs du monde entier, comme la grande épée ou le grand arc, alors que d’autres ont été choisies par affinité par les acteurs, à l’image des doubles lames que porte Milla Jovovich et qui sont ses armes préférés dans le jeu.

Le dernier supplément permet de découvrir deux scènes coupées qui sont des blagues. Et honnêtement, à moins d’apprécier les blagues pas drôles, il vaut mieux passer sur ce bonus.

  • Les chasseurs de monstres (8 minutes)
  • Pour les joueurs : du jeu à l’écran (7 minutes)
  • L’arsenal monstrueux (5 minutes)
  • Scènes coupées (4 minutes)
    - Blague du métallurgiste N°1 (2 minutes)
    - Blague du métallurgiste N°1 (2 minutes)

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD / Blu-Ray
- Date de sortie : 28/04/2021
- Audio : Français, Anglais, Audiodescription
- Sous-titres : Français, Sourds et malentendants
- Durée du film : 1 h 43

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Monster Hunter
- Réalisateur : Paul W.S. Anderson
- Scénariste : Paul W.S. Anderson, Kaname Fujioka
- Interprètes : Milla Jovovich, Tony Jaa, T.I., Meagan Good, Diego Boneta, Ron Perlman, Josh Helman, Nanda Costa
- Photographie : Glen MacPherson
- Montage : Doobie White
- Musique : Paul Haslinger
- Costumes : Danielle Knox
- Décors : Edward Thomas
- Producteur : Dennis Berardi, Jeremy Bolt, Ken Kamins, Robert Kulzer, Martin Moszkowicz, Paul W.S. Anderson pour Hasbro, Inc., Lions Gate Films Inc., Constantin, Impact Pictures
- Distributeur : Sony Pictures Releasing France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Monster Hunter



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mortal Kombat [Achat Digital / VOD] : La critique
Monster Hunter [DVD / Blu-Ray] : La critique
Godzilla VS Kong [Achat Digital] : La critique
The Nightingale [DVD / Blu-Ray] : La critique
Possessor [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Black Panther - Wakanda Forever : Une suite étrange selon Martin (...)
The Boys : Jensen Ackles révolutionne son look pour interpréter (...)
La Femme à la fenêtre : La review du film Netflix
Prime Video - Bandes annonces : 14 mai 2021
Violet Evergarden - le film : La critique
À couteaux tirés 2 : Et voilà Janelle Monáe pour le film (...)
Festival de Cannes Une affaire d’Etat(s) : La review du (...)
Hello Tomorrow ! : Billy Crudup pose ses valises chez Apple (...)
Stay Frosty : Un film de Noël bourré d’action avec Idris (...)
Peine Ombre : le roman Young Adult de Dark Fantasy d’Ariel (...)