249 connectés

Ride or Die : La review du film Netflix

Date : 18 / 04 / 2021 à 11h30
Sources :

Unification


Ride or Die est l’excellente adaptation du manga en trois tomes Gunjo de Ching Nakamura qui interroge littéralement sur « pour quelle raison est-on prêt à tuer alors que l’on a une vie sans soucis ? »

Le scénario de Nami Kikkawa change un certain nombre d’éléments, tout en en gardant le cœur et se concentre sur la trame principale du livre concernant les deux protagonistes principaux. Il faut d’ailleurs saluer la qualité d’adaptation d’une œuvre franchement très complexe et pas vraiment réjouissante. D’autant que les modifications apportées permettent de lui donner une grande fluidité, et qu’il a fallu évidemment couper les histoires parallèles, parfois terribles, de ce pavé de 1500 pages.

L’œuvre évoque avec une grande finesse la violence familiale et psychologique. Ainsi qu’une magnifique histoire d’amour impossible qui apporte une véritable luminosité au long métrage et rend le drame un peu plus facile à passer. Une histoire particulièrement humaine dans laquelle les sentiments sont exacerbés et peuvent s’affranchir des carcans que la société leur impose.

L’histoire présente une femme ayant tué le mari violent de la personne qu’elle aime, alors qu’elle n’est pas désirée en retour. Néanmoins, cette dernière va décider de partir avec son ancienne amie d’enfance qu’elle a manipulée et toutes les deux vont se découvrir au cours d’un voyage où leur destin n’est jamais très clair.

Le film de Ryuichi Hiroki suit le road movie étonnant et psychologique d’un couple atypique dont le voyage intérieur, à travers leur fuite sans organisation, leur permet de continuer à vivre. La réalisation est très belle et d’une grande délicatesse. Elle propose des séquences particulièrement touchantes et filme avec douceur le rapprochement de deux femmes, l’une au lourd passif et l’autre n’ayant jamais pu oublier celle qu’elle aime depuis toujours.

Kiko Mizuhara est superbe en femme rongée par le crime qu’elle a commis et l’amour sans fin qu’elle porte à une femme inaccessible. Honami Satô est formidable en épouse battue n’ayant jamais connu le bonheur et aspirant à une nouvelle vie. Les deux comédiennes sont très bien ensemble et forment un duo étrange progressivement de plus en plus attachant. L’alchimie entre les deux comédiennes fonctionne impeccablement et l’étrange histoire d’amour qui nous est narrée tient beaucoup à leur prestation. Les autres comédiens sont très bons et chacun d’entre eux apporte plus de substance à un drame humain qui va droit au cœur.

La photographie de Tadashi Kuwabara est très belle. Elle illumine fort bien les différents paysages traversés par les femmes lors de leur curieuse cavale, entre mégalopole tokyoïte et campagne plus verdoyante.

Ride or Die est un excellent film suivant au plus près la fuite touchante de deux femmes essayant de donner un sens à leur vie. Avec une histoire finement ciselée, des dialogues splendides, une très belle réalisation et deux comédiennes qui crèvent l’écran, l’œuvre est parfois très dure, mais a une grande puissance qui touche profondément.

Étonnant et différent.

SYNOPSIS

Amoureuse de Nanae depuis toujours, Rei l’aide à échapper à son mari violent. Mais pendant leur fuite, les sentiments contradictoires de l’une pour l’autre se déchaînent.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 22
- Titre original : Ride or Die
- Date de sortie : 15/04/2021
- Réalisateur : Ryuichi Hiroki
- Scénariste : Nami Kikkawa d’après l’œuvre de Ching Nakamura
- Interprètes : Kiko Mizuhara, Honami Satô, Shinya Niiro, Shunsuke Tanaka, Setsuko Karasuma, Sara Minami, Yui Uemura, Anne Suzuki
- Photographie : Tadashi Kuwabara
- Montage : Minoru Nomoto
- Musique : Haruomi Hosono, Koki Moriyama
- Costumes : Mizue Ishibashi
- Producteur : Haruo Umekawa pour Kôdansha, Shogakukan
- Distributeur : Netflix France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Ride or Die



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Imperceptible : La review du film Netflix
La Grande Illusion de Juanquini : Review de la saison (...)
Yasuke : Review de la saison 1
Zéro : Review de la saison 1
Homunculus : La review du film Netflix
Eternals : Ça fait quoi de bosser pour Marvel Studios, Chloe Zhao (...)
Black Adam : Un jeune Black Adam dans le film DC à venir (...)
The Big Ugly : La review du film Canal+
Imperceptible : La review du film Netflix
Stargirl : Une saison 3 annoncée avant le lancement de la saison (...)
Netflix - Bandes annonces : 5 mai 2021
Twilight of the Dead : Le chant du cygne de George Romero devrait (...)
The Staircase : Toni Collette se fera tuer par Colin Firth sur (...)
Emily in Paris : Début de production en France pour la saison (...)
Hot Pink : David Arquette rejoint Sarah Michelle Gellar pour (...)