607 connectés

MegaCity Oceania : Le jeu de construction de la cité du futur

Date : 08 / 03 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


MegaCity Oceania
L’architecte du futur

Description :

"GOLD COAST, AUSTRALIE, AN 2100. La construction de la première MegaCity océanique va commencer. Gérer la surpopulation et la montée du niveau de la mer sont désormais les priorités de la planète.

Les progrès technologiques permettent d’édifier des superstructures vertigineuses sur d’immenses Plateformes flottantes. Vous incarnez une nouvelle génération d’architectes, missionnés pour construire ces merveilles d’ingénierie structurelle.

Les joueurs construisent ensemble une MegaCity, mais rivalisent pour obtenir des
points de prestige. Ils collectent des Contrats, des Plateformes et des Éléments de
Construction durables et s’appliquent à la construction des bâtiments demandés entre leurs tours. Les bâtiments sont alors ajoutés à la ville pour réaliser des Contrats, ce qui octroie des points de prestige.

On peut également obtenir des points de prestige bonus en créant les bâtiments les plus hauts, en utilisant un seul matériau de construction ou en plaçant des monuments dans les Parcs. En fin de partie, des Récompenses sont attribuées et viennent s’ajouter aux scores finaux, mais on peut aussi perdre des points pour ses Éléments de Construction non utilisés. Le joueur qui possède le plus de points de prestige remporte la partie."

Le contenu de la boîte :

- 150 éléments de Construction
- 29 tuiles hexagonales
- 36 contrats
- 1 plateau des récompenses
- 9 tuiles récompenses
- 2 réglettes
- 1 marqueur
- 32 cubes de couleurs
- 60 jetons Prestige
- 1 sac
- 1 livret de règles

Le déroulement d’une partie :

Le but est d’obtenir le plus de points de Prestige en réalisant des Contrats, et en gagnant des récompenses et bonus.

Pour cela, le tour de jeu se déroule ainsi :

Le joueur actif peut effectuer deux Actions standard :

- Prendre un contrat de Construction
- Prendre une plateforme
- Prendre des éléments de construction
- Modifier une plateforme
- Renouveler les plateformes
- Réorganiser les contrats de construction

ou l’Action spéciale de Livraison (pousser délicatement son bâtiment terminé et assez haut, s’il s’effondre, le joueur devra tout recommencer) et recevoir ses points de Prestige.

Le jeu s’achève lorsqu’aucune carte Contrat n’est disponible.

Le verdict :

Megacity Oceania est vraiment sympa, et sans révolutionner le genre, est parfaitement pensé.

Le matériel est très adapté (on ne compte plus les jeux du genre avec de simples meeples en bois), ce qui apporte beaucoup à l’impression de construire une véritable ville. Le relief du jeu est vraiment du plus bel effet.

La mécanique, quant à elle, tourne autour du choix de construction (rapide, haute, extravagante, avec la même matière) mais aussi avec des interactions de contre (prendre des contrats juteux, ou occuper vite un emplacement).

La partie agilité est très originale aussi, et apporte beaucoup au style hybride des parties qui se renouvelle beaucoup selon les tirages (contrats et éléments de construction) mais surtout par rapport aux stratégies déployées par les joueurs alors présents autour de la table.

Fiche technique

Type : Construction
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : J. Draper, M. Fox
Éditeur : Hub Games
Illustrateurs : M. Best, W. Shek
Nombre de joueurs : 2 à 4
Age des joueurs : 8 ans et plus
Durée d’une partie : 30-60 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 50 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Spartacus - le jeu : Le prix du sang et de la trahison
Bushido - Risen Sun : Le jeu d’escarmouche et d’équilibre
Core Space : Une époque Dangereuse et des scénarios en (...)
Alhambra et Escape - Roll & Write : Les jeux de dés
Vermine 2047 : L’interview de l’auteur, Julien (...)
The Boys : Jusqu’où ira l’irrévérence de la série (...)
Le Passager n°4 : La review du film Netflix
Falcon et le Soldat de l’hiver : De l’importance (...)
The Empty Man : La review du film Disney+ Star
Disney+ : La filmothèque Sony bientôt sur les plates-formes de (...)
22 contre la Terre : Un court métrage Soul arrive sur (...)
The Rookie : Emily Deschanel invitée chez Nathan Fillion
Rock ’Em Sock ’Em Robots : Vin Diesel se lance dans (...)
Florida Man : Edgar Ramírez pour mener la distribution de la (...)
La Brea : Josh McKenzie & Chloe De Los Santos pour le pilote (...)