262 connectés

Hill House Comics : DC Comics & Joe Hill s’associent

Date : 01 / 07 / 2019 à 08h30
Sources :

THR via ComingSoon


The Hollywood Reporter indique que DC Comics, qui a récemment fermé la porte de sa filiale Vertigo créée en 1993 et spécialisée initialement dans l’édition de comics aux thématiques fantastiques et d’horreur, vient de signer avec le romancier Joe Hill (NOS4A2) pour monter une branche consacrée à l’horreur appelée Hill House Comics.

Le scénariste de la géniale BD Locke & Key, et fils du maitre de l’horreur, Stephen King (est-il encore besoin de le préciser ?) a écrit 2 des 5 histoires de ces mini-séries qui vont lancer la collection. Les 3 autres histoires sont écrites par Mike Carey (The Girl with All the Gifts), Laura Marks (The Good Fight) et Carmen Maria Machado, essayiste et écrivaine d’histoires courtes. Sandman, Kelley Jones et Peter Gross seront les artistes aux pinceaux pour 2 des histoires.

"Tous ceux qui y prêtent attention savent que nous sommes au milieu d’un nouvel âge d’or de l’horreur : des films comme Get Out, Hereditary, It Follows et Ça ont mis la barre encore plus haut," a déclaré Hill dans un communiqué. "Entre-temps, des séries telles que The Terror de AMC et Stranger Things de Netflix ont brisé les idées préconçues sur ce qu’il est possible de faire avec une série télé d’horreur. Bien sûr, il se passe des choses géniales dans la bande dessinée, dans un champ de créativité sans limite, et de visionnaires stupéfiants, il se passe toujours des choses géniales et il s’en passera encore plus."

Hill House Comics sera lancé le 30 octobre, juste à temps pour Halloween avec le premier numéro de “Basket of Heads” de Hill, suivi de “The Low, Low Woods,” “The Dollhouse Family,” “Daphne Byrne” et “Plunge.” D’autres informations seront révélée au Comic-Con de San Diego.

Basketful of Heads de Joe Hill et Leomacs. Couvertures de Reiko Murakami.
La pluie frappe les dunes herbeuses de l’île de Brody et des mouettes hurlent au-dessus de la baie. Une silhouette élancée dans un imperméable porte un grand panier en osier, qui semble rempli de melons… recouvert d’un morceau de drapeau américain taché de sang.

Voici l’histoire de June Branch, une jeune femme emprisonnée avec 4 criminels rusés qui ont saisi son petit ami pour des raisons étranges. À présent, elle doit se battre pour sa vie à l’aide d’une hache viking du VIIIe siècle, qui peut couper le cou d’un homme d’un seul geste, et laisser la tête coupée toujours consciente et capable de paroles surnaturelles.

Chaque tête sans son corp a une histoire malveillante à raconter, et il ne faut pas longtemps avant que June ne se retrouve dans une lutte désespérée pour découvrir leurs mensonges et leurs manipulations… dans une course pour sauver l’homme qu’elle aime avant la fin du temps imparti.

The Low, Low Woods par Carmen Maria Machado et Dani. Couvertures par J.A.W. Cooper.
Une peste mystérieuse afflige la petite ville minière de Shudder to Think, en Pennsylvanie. Elle frappe apparemment au hasard, dévorant les souvenirs de ceux qui en souffrent. Des histoires de lapins avec des yeux humains, aux femmes daims qui passent la nuit devant les fenêtres de filles affamées, cette ville est l’un de ces endroits où il se passe toujours des choses étranges. Mais personne ne semble jamais se demander pourquoi.

The Low, Low Woods est une série d’horreur repoussante, mettant en scène 2 adolescentes qui tentent de découvrir la vérité sur la mystérieuse maladie qui dévore leur mémoire et les habitants de la petite ville minière qu’elles habitent, et plus elles en découvrent, plus la vérité devient troublante.

The Dollhouse Family par Mike Carey et Peter Gross. Couvertures de Jessica Dalva.
Au 6ème anniversaire d’Alice, sa grand-tante mourante lui envoie le cadeau d’anniversaire qu’elle avait toujours désiré, sans le savoir : une grande et belle maison de poupées du XIXème siècle, avec une famille de poupées anciennes. À n’importe quel moment, la maison de poupée n’est pas simplement le jouet préféré d’Alice, c’est tout son monde.

Bientôt, la jeune Alice apprend qu’elle peut entrer dans la maison, rencontrer un nouveau groupe d’amis, tout droit sortie d’un roman pour enfants réconfortant : la famille Dollhouse. Au fil des années, Alice se retrouve de plus en plus souvent dans le monde, perdant peu à peu conscience de l’endroit où la réalité prend fin et où commence l’imaginaire. Ce qui commence comme un jeu se termine par une éruption de folie et de violence.

C’est la fin de l’enfance, mais cette petite maison jette une ombre sur la vie adulte d’Alice. Quand le monde devient trop difficile à supporter pour elle, Alice retourne à la maison de poupée et au petit peuple qui l’habite. La maison peut lui offrir un abri contre toutes ses peines… mais seulement si elle lui donne ce qu’elle veut, et que Dieu lui vienne en aide si elle essaie de s’éloigner de nouveau.

Daphne Byrne par Laura Marks et Kelley Jones. Couvertures de Piotr Jabloński.
Dans la splendeur pétillante de New York à la fin du XIXème siècle, la rage s’installe à l’intérieur de Daphne, 14 ans. La mort soudaine de son père l’a laissée seule avec sa mère irresponsable et en proie au chagrin et qui devient une cible facile pour un groupe d’occultistes promettant de contacter son mari décédé.

Tout en luttant pour séparer sa mère de ces charlatans, Daphne commence à sentir une présence étrange et insidieuse dans son propre corps… une entité aux appétits indicibles. Et tandis qu’elle apprend à exercer ce pouvoir brutal et terrifiant, elle lance une croisade nourrie de vengeance contre le monde souterrain secret qui a détruit sa vie.

Plunge de Joe Hill et dessinateur encore inconnu. Couvertures de Jeremy Wilson.
En 1983, le Derleth disparut, anéanti par une tempête au bord du cercle arctique, le navire de recherche le plus perfectionné au monde en matière de recherche de pétrole, est perdu à la suite d’un tsunami.

Près de 40 ans plus tard, le Derleth commence à transmettre son signal de détresse une fois de plus et appelle la station distante Attu, en Alaska, depuis l’endroit le plus abandonné de la planète, une île déserte dans des contrées glacées. Une équipe de sauvetage américaine composée d’experts, de scientifiques et de mercenaires se déploie par hélicoptère juste avant une tempête, ainsi que la concurrence russe, pour retrouver l’épave abandonnée échouée sur les rives de l’atoll.

Alors que la tempête de neige hivernale se dissipe, des anomalies commencent à apparaître : d’abord les échantillons d’une huile aux propriétés improbables, puis les lectures au sonar d’une civilisation préhistorique engloutie au large des côtes. Pourtant, rien ne pouvait préparer l’équipe de sauvetage à la réapparition de l’équipage de Derleth de la grotte de l’île, pas plus vieux qu’il y a 4 décennies, chacun d’entre eux étant aveuglé par une infection inexplicable... et pourtant capables de voir d’une manière différente, des pouvoirs extraordinaires et dépouillé de tout, sauf de leurs derniers vestiges de l’humanité.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Falcon & Winter Soldier : Coupez une tête chez Panini
Deadpool : Je t’invite à mon anniversaire
Asterix : Les Éditions Albert René révèlent le titre du prochain (...)
Nains : L’ordre de la Forge tome 1
Le Menhir d’or : Le trésor retrouvé de René Goscinny et (...)
Eternals : Ça fait quoi de bosser pour Marvel Studios, Chloe Zhao (...)
Black Adam : Un jeune Black Adam dans le film DC à venir (...)
The Big Ugly : La review du film Canal+
Imperceptible : La review du film Netflix
Stargirl : Une saison 3 annoncée avant le lancement de la saison (...)
Netflix - Bandes annonces : 5 mai 2021
Twilight of the Dead : Le chant du cygne de George Romero devrait (...)
The Staircase : Toni Collette se fera tuer par Colin Firth sur (...)
Emily in Paris : Début de production en France pour la saison (...)
Hot Pink : David Arquette rejoint Sarah Michelle Gellar pour (...)