455 connectés

Andry Nirina

Mon premier contact avec le cinéma remonte à l’âge de 5 ans. Mon père me racontait l’histoire du Parrain 1 et 2 en censurant les détails les plus violents... Étrange, non ? Bercé par les rediffusions des films de Bud Spencer et Terence Hill, de De Funès mais aussi les dessins animés du Club Dorothée, je n’en oubliais pas la lecture de classiques de la littérature enfantine comme Tom Sawyer ou L’Île au Trésor. Mon imaginaire s’est totalement ouvert lors de mon adolescence avec la lecture de Bilbo le Hobbit et de sa suite, la trilogie du Seigneur des Anneaux, seulement quelques années plus tard, car je ne connaissais pas son existence. Pendant mes années lycée, la découverte de Casino et de Pulp Fiction a fait éclore le cinéphile qui sommeillait en moi.

Ma vie étudiante a quant à elle été bercée par la lecture des Cantos d’Hyperion et des Royaumes du Nord, mais aussi fortement bousculée par de véritables chocs cinématographiques comme Kill Bill Vol.1 ou Old Boy. C’est aussi à ce moment-là que se sont démocratisées les séries américaines, et des monuments comme Lost et Battlestar Galactica restent des séries à l’inspiration inégalée à ce jour. Depuis, The Wire, The Office ou encore Kaameloott se bousculent dans le palmarès de mes séries préférées.

Aujourd’hui, mon quotidien me fait naviguer entre le binge watching frénétique et le visionnage rituel de l’épisode hebdomadaire des séries du moments. En cette période de nostalgie patentée, qui amène à la production de reboots à n’en plus finir, quelques pépites arrivent régulièrement à me rappeler pourquoi le cinéma reste le média que je veux partager avec tous les lecteurs d’Unif.

Envoyer un message à Andry Nirina


Envoyer un message

Les articles de Andry Nirina

  TV  29 / 06 / 2020 à 14h00
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison 2
L’une des séries les plus incroyables de ces dernières années est enfin de retour ! Soyez rassurés, malgré un début de saison un peu trop sage, le plaisir procuré reste toujours aussi puissant. La review by (...)
  CINÉ  19 / 06 / 2020 à 10h00
L’appel de la forêt : La critique
Porté par les prestations impeccables d’Harrison Ford et Omar Sy, L’appel de la forêt est un spectacle très recommandable qui saura plaire à tous les publics. La review forestière by Unif
  CINÉ  18 / 06 / 2020 à 10h00
En avant : La critique
En Avant est le grand retour aux affaires de la créativité avec la proposition d’un univers totalement original pour Pixar. La critique by Unif...
  OCS/APPLE  15 / 06 / 2020 à 12h15
I Know This Much Is True : Review 1.06 Episode Six
Une formidable leçon de résilience en guise d’épisode final, achevant de faire de I Know This Much Is True une des oeuvres les plus marquantes diffusées à la télévision ces dernières années. La review by (...)
  CINÉ  12 / 06 / 2020 à 09h30
La Communion : La critique
Porté par un acteur principal extraordinaire, La Communion est une expérience de cinéma rare et bouleversante centrée sur un jeune voyou qui voulait devenir prêtre. La review fervente by Unif
  CINÉ  11 / 06 / 2020 à 08h30
Trois Étés : La critique
Une chronique douce-amère qui cherche à nous rappeler quelles sont les valeurs qui comptent le plus pour que l’on puisse vivre ensemble en toute harmonie. La review estivale by Unif
  OCS/APPLE  09 / 06 / 2020 à 12h30
I Know This Much Is True : Review 1.05 Episode Five
Avec cet épisode, I Know This Much Is True prouve qu’elle est davantage qu’une série mélodramatique hardcore. La review by Unif
  OCS/APPLE  01 / 06 / 2020 à 10h00
I Know This Much Is True : Review 1.04 Episode Four
I Know This Much Is True parvient encore une fois à nous surprendre en mêlant avec brio passé et présent d’une façon organique aussi fascinante que bouleversante. La review double by Unif
  OCS/APPLE  25 / 05 / 2020 à 13h00
I Know This Much Is True : Review 1.03 Episode Three
Un épisode de mi-saison qui confirme l’imprévisibilité de l’intrigue de I Know This Much Is True. Le ton est toujours aussi sombre, mais cela fonctionne toujours grâce à l’interprétation sans failles de Marc Ruffalo. La review by (...)
  OCS/APPLE  17 / 05 / 2020 à 10h00
I Know This Much Is True : Review 1.02 Episode Two
Alors que Dominick commence son combat pour faire libérer son frère, un événement personnel particulièrement atroce se rappelle à lui.

|

Star Trek Lower Decks : Décollage finalement imminent
Hanna : Review de la saison 2
Stargirl : Review 1.06 Shiv Part One
The Umbrella Academy : L’affiche teaser remplie de Easter (...)
Netflix - Bandes annonces : 2 juillet 2020
Ozark : Netflix renouvelle la série pour une saison finale (...)
Les 48H BD : Présentation et avis sur les 13 albums de (...)
Tapestry : La critique du jeu des civilisations
Cinéma - Bandes Annonces : 2 juillet 2020
The Twilight Zone : Review Saison 2