Andry Nirina

Mon premier contact avec le cinéma remonte à l’âge de 5 ans. Mon père me racontait l’histoire du Parrain 1 et 2 en censurant les détails les plus violents... Étrange, non ? Bercé par les rediffusions des films de Bud Spencer et Terence Hill, de De Funès mais aussi les dessins animés du Club Dorothée, je n’en oubliais pas la lecture de classiques de la littérature enfantine comme Tom Sawyer ou L’Île au Trésor. Mon imaginaire s’est totalement ouvert lors de mon adolescence avec la lecture de Bilbo le Hobbit et de sa suite, la trilogie du Seigneur des Anneaux, seulement quelques années plus tard, car je ne connaissais pas son existence. Pendant mes années lycée, la découverte de Casino et de Pulp Fiction a fait éclore le cinéphile qui sommeillait en moi.

Ma vie étudiante a quant à elle été bercée par la lecture des Cantos d’Hyperion et des Royaumes du Nord, mais aussi fortement bousculée par de véritables chocs cinématographiques comme Kill Bill Vol.1 ou Old Boy. C’est aussi à ce moment-là que se sont démocratisées les séries américaines, et des monuments comme Lost et Battlestar Galactica restent des séries à l’inspiration inégalée à ce jour. Depuis, The Wire, The Office ou encore Kaameloott se bousculent dans le palmarès de mes séries préférées.

Aujourd’hui, mon quotidien me fait naviguer entre le binge watching frénétique et le visionnage rituel de l’épisode hebdomadaire des séries du moments. En cette période de nostalgie patentée, qui amène à la production de reboots à n’en plus finir, quelques pépites arrivent régulièrement à me rappeler pourquoi le cinéma reste le média que je veux partager avec tous les lecteurs d’Unif.

Envoyer un message à Andry Nirina


Envoyer un message

Les articles de Andry Nirina

    25 / 10 / 2021 à 11h30
The French Dispatch : La critique
Malgré son casting complètement dingue et son aspect visuel épatant, The French Dispatch s’avère être la plus grosse déception de l’année. Découvrez-en les raisons dans la review by Unif
    23 / 10 / 2021 à 13h00
Doom Patrol : Review 3.07 Bird Patrol
Un épisode au final époustouflant, mais qui souffre de sous-instigues faiblarde et d’un rythme un peu trop posé. Quand est ce que la série va enfin renouer vers les sommets de ses débuts ? La review by (...)
    22 / 10 / 2021 à 13h30
Y, le dernier homme : Review 1.07 My Mother Saw a Monkey
Yorick, l’agent 355 et le docteur Mann se trouvent en mauvaise posture, alors que différentes factions aimeraient prendre le pouvoir à la présidente des USA. La critique convaincue by Unif.
    22 / 10 / 2021 à 10h45
Las niñas : La critique
Las Ninas ou Les 400 coups de Celia, fillette de 11 ans élevée par sa mère et qui va dans un collège dirigée d’une main de fer par des bonnes soeurs. La review by Unif
    18 / 10 / 2021 à 13h30
See : Review 2.08 Rock-a-Bye
L’épisode final de cette deuxième saison nous donne enfin tout ce qu’on voulait depuis plusieurs épisodes : des affrontements impeccablement chorégraphiés, du sang qui gicle, des os broyés et la mort violente et attendue de certains protagonistes. La (...)
    16 / 10 / 2021 à 12h15
Doom Patrol : Review 3.06 1917 Patrol
Heureusement que notre attachement à Doom Patrol est fort, parce que cette saison 3 nous livre quand même une sacrée flopée d’épisodes un peu trop mous du genou. La review by Unif
    13 / 10 / 2021 à 13h30
Y, le dernier homme : Review 1.06 Weird Al is Dead
Alors que la mission secrète de l’agent 355 se complique, la sœur de Yorick découvre une nouvelle société se mettant en place. La critique inégale by Unif.
    12 / 10 / 2021 à 11h30
Julie (en 12 chapitres) : La critique
Un magnifique portrait de femme, dont la modernité et la la réussite formelle mérite amplement d’être découvert sur le grand écran. Rire et pleurer en découvrant la vie de l’indécise Julie est la meilleure chose qui pourra vous arriver ce mois-ci ! La (...)
    11 / 10 / 2021 à 13h00
See : Review 2.07 The Queen’s Speech
See reste toujours agréable à regarder, mais on peut se sentir un peu flouer de voire le jeu de trônes prendre autant d’importance, surtout qu’elle n’atteint pas non plus les sommets en termes d’écriture. La review by (...)
    09 / 10 / 2021 à 12h15
Doom Patrol : Review 3.05 Dada Patrol
Malgré quelques moment savoureux, cet épisode de transition sans doute nécessaire pour mettre en place la suite, nous amène à espérer qu’il ne soit pas suivi par d’autres du même acabit. La review by (...)

|

Jack Ryan : Abbie Cornish de retour pour la saison 4
Echoes : Nouvelles annonces de casting pour la série double (...)
Maya Princesse guerrière : Review de la mini-série
Foe : Le film SF sera bien sur Prime Video
Misfit City : HBO Max adapte en série TV les bandes dessinées de (...)
Super Pumped : Uma Thurman pour la série Uber de Showtime
7 sorcières : La campagne d’horreur et de surnaturel
Cinéma - Bandes Annonces : 26 octobre 2021
Invasion : Review des trois premiers épisodes
Les Éternels : La référence à un personnage DC