450 connectés

Andry Nirina

Mon premier contact avec le cinéma remonte à l’âge de 5 ans. Mon père me racontait l’histoire du Parrain 1 et 2 en censurant les détails les plus violents... Étrange, non ? Bercé par les rediffusions des films de Bud Spencer et Terence Hill, de De Funès mais aussi les dessins animés du Club Dorothée, je n’en oubliais pas la lecture de classiques de la littérature enfantine comme Tom Sawyer ou L’Île au Trésor. Mon imaginaire s’est totalement ouvert lors de mon adolescence avec la lecture de Bilbo le Hobbit et de sa suite, la trilogie du Seigneur des Anneaux, seulement quelques années plus tard, car je ne connaissais pas son existence. Pendant mes années lycée, la découverte de Casino et de Pulp Fiction a fait éclore le cinéphile qui sommeillait en moi.

Ma vie étudiante a quant à elle été bercée par la lecture des Cantos d’Hyperion et des Royaumes du Nord, mais aussi fortement bousculée par de véritables chocs cinématographiques comme Kill Bill Vol.1 ou Old Boy. C’est aussi à ce moment-là que se sont démocratisées les séries américaines, et des monuments comme Lost et Battlestar Galactica restent des séries à l’inspiration inégalée à ce jour. Depuis, The Wire, The Office ou encore Kaameloott se bousculent dans le palmarès de mes séries préférées.

Aujourd’hui, mon quotidien me fait naviguer entre le binge watching frénétique et le visionnage rituel de l’épisode hebdomadaire des séries du moments. En cette période de nostalgie patentée, qui amène à la production de reboots à n’en plus finir, quelques pépites arrivent régulièrement à me rappeler pourquoi le cinéma reste le média que je veux partager avec tous les lecteurs d’Unif.

Envoyer un message à Andry Nirina


Envoyer un message

Les articles de Andry Nirina

  NETFLIX  04 / 08 / 2020 à 14h30
The Rain : Review de la saison 3
Une saison finale qui parvient à fourinir une conclusion satisfaisante, mais qui souffre d’un manque criant de rigueur dans la gestion de son intrigue et sa direction artistique. La review by Unif
  TV  02 / 08 / 2020 à 13h45
Doom Patrol : Review 2.08 Dad Patrol
Un épisode qui arrive à proposer des intrigues secondaires aussi touchantes qu’indispensables autour de la relation entre Dorothy et son père. La review Patrol by Unif
  TV  27 / 07 / 2020 à 13h00
Doom Patrol : Review 2.07 Dumb Patrol
Cet épisode semble être la confirmation que dans cette saison, la série use un peu trop systématiquement des mêmes ressorts scénaristiques pour faire avancer l’intrigue générale. La review by Unif
  CINÉ  24 / 07 / 2020 à 09h15
Les Grands Voisins, la cité rêvée : La critique
Pendant 2 ans, un ancien hôpital désaffecté en plein cœur de Paris a servi de laboratoire social entre sans-logements, artisans et population du quartier. La critique enchantée by Unif.
  TV  20 / 07 / 2020 à 13h00
Doom Patrol : Review 2.06 Space Patrol
Cette semaine encore, les membres de la Doom Patrol vont devoir continuer à gérer séparément toutes les crises qui leur sont tombées dessus. La review by Unif
  TV  13 / 07 / 2020 à 13h30
Doom Patrol : Review 2.05 Finger Patrol
Un épisode faussement guilleret (avec une séquence blaxploitation destinée à devenir culte) qui finit par basculer dans dans son dernier tiers dans une noirceur inattendue. La review by Unif
  TV  06 / 07 / 2020 à 12h15
Doom Patrol : Review 2.04 Sex Patrol
Un quatrième épisode porté par un vent de créativité sans commune mesure. À l’issue de cet épisode, votre amour pour l’univers bigarré de Doom Patrol va se retrouver renforcé comme jamais. La review by (...)
  TV  29 / 06 / 2020 à 14h00
Doom Patrol : Review des premiers épisodes de la saison 2
L’une des séries les plus incroyables de ces dernières années est enfin de retour ! Soyez rassurés, malgré un début de saison un peu trop sage, le plaisir procuré reste toujours aussi puissant. La review by (...)
  CINÉ  19 / 06 / 2020 à 10h00
L’appel de la forêt : La critique
Porté par les prestations impeccables d’Harrison Ford et Omar Sy, L’appel de la forêt est un spectacle très recommandable qui saura plaire à tous les publics. La review forestière by Unif
  CINÉ  18 / 06 / 2020 à 10h00
En avant : La critique
En Avant est le grand retour aux affaires de la créativité avec la proposition d’un univers totalement original pour Pixar. La critique by Unif...

|

Knight Rider : James Wan prépare un film K 2000
Lil Buck Real Swan : La critique
Ninja Turtles : Retour à l’adolescence pour Seth (...)
Grey’s Anatomy : La COVID-19 au programme de la saison (...)
Jump Drive : La critique du Race for the Galaxy Light
Netflix - Bandes annonces : 9 août 2020
Star Trek Lower Decks : Review 1.01 Second Contact
Avengers - Endgame : Vous avez dit Retour vers le futur (...)
John Wick 5 : Le film confirmé et sera tourné l’année (...)
Mulan : Le film sur Disney+, les propriétaires de cinémas (...)