Andry Nirina

Mon premier contact avec le cinéma remonte à l’âge de 5 ans. Mon père me racontait l’histoire du Parrain 1 et 2 en censurant les détails les plus violents... Étrange, non ? Bercé par les rediffusions des films de Bud Spencer et Terence Hill, de De Funès mais aussi les dessins animés du Club Dorothée, je n’en oubliais pas la lecture de classiques de la littérature enfantine comme Tom Sawyer ou L’Île au Trésor. Mon imaginaire s’est totalement ouvert lors de mon adolescence avec la lecture de Bilbo le Hobbit et de sa suite, la trilogie du Seigneur des Anneaux, seulement quelques années plus tard, car je ne connaissais pas son existence. Pendant mes années lycée, la découverte de Casino et de Pulp Fiction a fait éclore le cinéphile qui sommeillait en moi.

Ma vie étudiante a quant à elle été bercée par la lecture des Cantos d’Hyperion et des Royaumes du Nord, mais aussi fortement bousculée par de véritables chocs cinématographiques comme Kill Bill Vol.1 ou Old Boy. C’est aussi à ce moment-là que se sont démocratisées les séries américaines, et des monuments comme Lost et Battlestar Galactica restent des séries à l’inspiration inégalée à ce jour. Depuis, The Wire, The Office ou encore Kaameloott se bousculent dans le palmarès de mes séries préférées.

Aujourd’hui, mon quotidien me fait naviguer entre le binge watching frénétique et le visionnage rituel de l’épisode hebdomadaire des séries du moments. En cette période de nostalgie patentée, qui amène à la production de reboots à n’en plus finir, quelques pépites arrivent régulièrement à me rappeler pourquoi le cinéma reste le média que je veux partager avec tous les lecteurs d’Unif.

Envoyer un message à Andry Nirina


Envoyer un message

Les articles de Andry Nirina

    28 / 06 / 2022 à 11h30
La traversée : La critique
Fort de ses indéniables qualités, il ne serait pas étonnant que La traversée trouve un public suffisamment large pour obtenir un succès mérité dans les salles ! La critique en mer by Unif
    26 / 06 / 2022 à 14h00
Westworld : Critique 4.01 The Auguries
Après deux longues années, Westworld revient avec ses personnages marqués et son intrigue labyrinthique. Review intriguée by Unif.
    18 / 06 / 2022 à 12h00
Barry : Critique de la saison 3
Alors qu’on pouvait définir Barry comme un croisement improbable entre Dexter et Breaking Bad, la série a fini par tracer sa propre route jusqu’à atteindre des sommets de créativité rarement atteints. La critique by (...)
    04 / 06 / 2022 à 13h00
Shining Girls : Critique 1.08 30
L’effort initial qu’il a fallu faire en acceptant de se retrouver complètement perdu lors des premiers épisodes se voit récompensé d’une fort belle manière dans cet ultime épisode !
    27 / 05 / 2022 à 12h15
Shining Girls : Critique 1.07 Offset
Alors qu’ils se rapprochent de plus en plus du mystère qui entoure Hunter, comment Kirby et Dan vont arriver à convaincre leur entourage que la réponse à de nombreuses interrogations est d’ordre surnaturel (...)
    20 / 05 / 2022 à 12h15
Shining Girls : Critique 1.06 Bright
À travers cet épisode, Shining Girls est en train de réussir son pari : celui de nous proposer une version inédite des voyages temporels marquée par les intentions diaboliques de son protagoniste.
    13 / 05 / 2022 à 12h15
Shining Girls : Critique 1.05 Screamer
Même si l’ensemble reste encore un peu trop cérébral, le mélange entre enquête et éléments fantastiques fonctionne toujours aussi bien et donne envie de découvrir la suite.
    11 / 05 / 2022 à 11h30
Les femmes du pavillon J : La critique
Malgré une mise en place un peu laborieuse, Les femmes du pavillon J offre une magnifique leçon de vie qui mérite de trouver son public dans les salles obscures. La critique by Unif
    06 / 05 / 2022 à 12h15
Shining Girls : Critique 1.04 Attribution
Avec cet épisode, Il paraît évident qu’arrivé à la fin de la série, on pourra prendre beaucoup de plaisir à revoir tout depuis le début pour pouvoir donner du sens à tout ce qui nous semblait obscur. La critique by (...)
    06 / 05 / 2022 à 11h30
Utama - La terre oubliée : La critique
Laissez-vous embarquer dans les hautes plaines de Bolivie et venez découvrir l’un des plus beaux chocs cinématographiques de cette année. La critique impressionnée by Unif

|

Westworld : Critique 4.02 Well Enough Alone
The Orville - New Horizons : Critique 3.05 A Tale of Two (...)
Avatar - La Voie de l’eau : Le rôle de Sigourney Weaver (...)
The Terminal List : La critique du début de saison
Magnum P.I. : Le détective à la Ferrari a trouvé une roue de (...)
Bullet Train : Les affiches personnages du film Sony
Government Cheese : Une série pour Apple avec David Oyelowo (...)
Batman chronicles - 1987 volume 1 : La critique Bam ! Ouch ! (...)
Netflix - Bandes annonces : 3 juillet 2022
The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)