Planète Cunk : Critique de la série

Date : 05 / 02 / 2023 à 11h00
Sources :

Unification


PLANÈTE CUNK

- Date de diffusion : 31/01/2023
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.05
- Réalisateur : Christian Watt
- Scénariste : Diane Morgan, Charlie Brooker, Ben Caudell, Jason Hazeley, Joel Morris, Eli Goldstone, Michael Odewale
- Interprètes : Diane Morgan

LA CRITIQUE

Planète Cunk est l’adaptation en une mini-série de cinq épisodes de 30 minutes d’un personnage créé depuis plusieurs années par l’excellente comédienne anglaise Diane Morgan.

Il s’agit sur une étrange série documentaire dont la journaliste est particulièrement incompétente. Cette dernière, capable de sortir les plus grandes énormités sans sourciller, va aller s’entretenir avec différents scientifiques, chercheurs et experts de haut niveau pour nous raconter l’histoire de l’évolution de l’humanité.

Le personnage est donc particulièrement drôle et certaines de ses répliques sont tellement incroyables, que l’on ne peut pas s’empêcher d’éclater de rire. Même si parfois, certaines de ses remarques pourraient être énoncées par certains complotistes.

Les différents intervenants, véritables professeurs extrêmement qualifiés, ont été prévenu qu’il fallait avoir une grande bienveillance par rapport au discours de Philomena Cunk et qu’ils devaient la traiter comme une enfant. Le personnage étant célèbre en Angleterre, ils devaient aussi en avoir entendu parlé, et avoir des notions sur sa capacité à sortir des invraisemblances en étant convaincue qu’il s’agit de la vérité.

Toutefois, il faut vraiment les féliciter de réussir à garder leur calme et à ne pas exploser de rire, à part l’un d’entre eux qui n’a finalement pas réussi à se retenir.

Les différents experts sont extrêmement pédagogues et répondent d’une façon stoïque à certaines élucubrations proférées par la « journaliste ». Il n’en empêche pas moins que de temps en temps, on les sent vraiment perdus, et ils ont parfois besoin de quelques secondes avant de pouvoir essayer d’apporter une réponse à une réplique particulièrement décalée, ou à l’utilisation d’une anecdote concernant une connaissance de celle qui les interviewe.

Les cinq épisodes racontent l’histoire humaine d’une manière chronologique. Chacun d’entre eux se focalise plus spécifiquement sur une période marquante de l’humanité qui a permis de grandes évolutions.

De très belles images viennent illustrer les éléments dont on parle, alors que le personnage principal évolue parfois dans certains musées, voir même endosse quelques tenues du passé.

La qualité de l’écriture est remarquable. On s’amuse vraiment devant ce mélange de vérité et d’affabulations qui sont toujours impeccablement énoncées par une Diane Morgan absolument parfaite.

Quelques éléments complètement anachroniques viennent se glisser dans la narration et on ne pourra plus jamais écouter le célèbre tube Pump Up The Jam sans avoir des images de la série vous revenant en tête.

Planète Cunk est un véritable antidépresseur qui fait un bien fou. Si beaucoup d’énormités sont proférées, la qualité du montage, et celle des intervenants, permet de resituer un certain nombre d’éléments dans leur véritable contexte. Ce mélange détonant entre vrai et faux, à travers ce personnage d’idiote sympathique, fonctionne à merveille et fait passer un très bon moment de divertissement. Il ne faut donc pas hésiter à lancer le programme pour se plonger dans un monde un peu parallèle ou une journaliste remarquablement interprété par Diane Morgan vient vous raconter des approximations historiques hilarantes.

La question à se poser est donc : reverra-t-on Philomena Cunk dans une autre série mockumentaire sur un autre sujet qu’elle ne maîtrise pas plus ? Il faut l’espérer !

Formidable et délassant.

SYNOPSIS

Série mockumentaire où le personnage de Philomena Cunk lève le voile sur le mystère de la civilisation humaine pour découvrir les plus grandes réalisations de l’humanité comme la roue, la Joconde et l’énergie nucléaire.

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Pui-Pui ! Rongeurs à moteur : Critique de la saison 2
L’Éléphante du magicien : La critique du film Netflix
Shadow and Bone - La saga Grisha : Critique des 6 premiers (...)
Luther - Soleil déchu : La critique du film Netflix
The Glory : Critique des deux premiers épisodes de la partie (...)
Star Trek Picard : Critique 3.06 Bounty
Marvel Studios : Jonathan Majors arrêté pour agression (...)
Star Wars - Skeleton Crew : Un duo de réalisateur multi-oscarisé (...)
Marvel Studios : Victoria Alonso envisage une action en justice (...)
Titans : La nouvelle bande-annonce révèle la date de diffusion de (...)
Sept hivers à Téhéran : La critique
Grey’s Anatomy : Une 20e saison pour la série ABC
Il était une fois les séries : La carrière de Lee Majors
Call of the Night : La critique nocturne des 4 premiers volumes (...)
Netflix - Bandes annonces : 26 mars 2023