Chucky : Critique 2.07 Goin’ to The Chapel

Date : 20 / 11 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


CHUCKY

- Date de diffusion : 17/11/2022
- Plateforme de diffusion : Salto
- Épisode : 2.07 Goin’ to The Chapel
- Réalisateur : John Hyams
- Scénariste : Nick Zigler & Amanda Blanchard
- Interprètes : Zackary Arthur, Björgvin Arnarson, Alyvia Alyn Lind, Brad Dourif, Jennifer Tilly, Fiona Dourif, Alex Vincent, Christine Elise, Devon Sawa

LA CRITIQUE

Le septième épisode de la deuxième saison de Chucky est enfin l’occasion pour le créateur Don Mancini de rassembler l’ensemble des protagonistes qui ont survécu à ses différents films et à la première saison des aventures de la poupée maléfique.

Le scénario de Nick Zigler et d’Amanda Blanchard présente les différents comédiens que l’on a appris à apprécier dans leur rôle respectif. On retrouve ainsi les très bons Zackary Arthur, Björgvin Arnarson, Alyvia Alyn Lind en jeunes gens luttant contre la poupée. Brad Dourif est toujours aussi formidable en doubleur de Chucky. Lachlan Watson est impeccable dans le rôle dual de l’enfant de la marionnette. Fiona Dourif est superbe en femme parfois possédée par le tueur. Et Alex Vincent et Christine Elise reforment avec aisance leur duo. Devon Saw est impressionnant en père responsable de l’institution et Rosemary Dunsmore est toujours aussi ambigue en psychologue de celle-ci.

Une étrange alliance se fait entre les divers protagonistes qui va les entraîner à faire une curieuse cérémonie. Toutefois, rien n’est toujours exactement tel que l’on croit et les graines d’une potentielle saison 3, en attendant le final de la semaine prochaine, sont déjà plantées.

On retrouve avec plaisir le décor de l’institut où se trouvent les jeunes gens. Celui-ci est absolument parfait pour raconter ce qu’il se passe entre ses entrailles. On s’amuse d’ailleurs des références qui se glissent dans la narration.

Les morts sont particulièrement spectaculaires et sanglantes. Les effets spéciaux sont toujours très bien faits et les marionnettistes sont extrêmement à l’aise avec l’animation d’un Chucky toujours en très grande forme.

L’aventure contient son lot de sentiments et permet à chacun des personnages d’en raconter un peu plus sur lui. Ce qui crée des passages souvent touchants et parfois humoristiques.

Il faut d’ailleurs faire confiance à Don Mancini pour réserver un nouveau rebondissement spectaculaire dans un dernier épisode vraiment intrigant.

Le septième épisode de la deuxième saison de Chucky est très bon et donne l’occasion de se rapprocher encore plus de certains des personnages. Avec une histoire qui fait converger toutes ses lignes narratives, une réalisation plaisante, des effets spéciaux impressionnants et des comédiens convaincants, la série est toujours un vrai plaisir à suivre.

Sympathique et redoutable.

SYNOPSIS

Une ville américaine idyllique est plongée dans le chaos après la découverte d’une poupée vintage "Good Guy" dans un vide-grenier de banlieue. Très vite, tout le monde doit faire face à une série de meurtres qui commencent à exposer les secrets cachés de la ville. Pendant ce temps, des amis et des ennemis du passé de Chucky reviennent dans son monde et menacent d’exposer la vérité derrière ses origines mystérieuses d’enfant apparemment ordinaire qui est devenu ce monstre que l’on connaît tous...

BANDE ANNONCE





 Charte des commentaires 


Chucky : Critique 2.08 Chucky Actually
Chucky : Critique 2.07 Goin’ to The Chapel
Chucky : Critique 2.06 He Is Risen Indeed
Chucky : Critique 2.05 Doll on Doll
Chucky : Critique 2.04 Death on Denial
Fumer fait tousser : La critique
Chucky : Critique 2.08 Chucky Actually
MCU : Valentina Allegra de Fontaine, la nouvelle Nick Fury de (...)
Furiosa : Chris Hemsworth aurait-il pu tout gâcher ?
The Last Of Us : Joel et Ellie s’affichent
Ma Première Aventure - Sur la Piste du Dahu : La critique du (...)
Netflix - Bandes annonces : 27 novembre 2022
Les Gardiens de la Galaxie - Joyeuses fêtes : La critique du film (...)
Star Wars - Andor : Une saison 2 dédiée aux gangsters
Dune - The Sisterhood : Le réalisateur annonce le début de la (...)