A Plague Tale - Requiem : La critique de l’Artbook

Date : 05 / 12 / 2022 à 08h00
Sources :

Unification


ARTBOOK A PLAGUE TALE - REQUIEM

- Date de sortie : 19/10/2022
- Éditeur : Bragelonne
- Auteur : J. Zeid
- Dessin : Asobo
- ISBN : 979-10-281-1890-7
- Format : 308 x 279mm
- Nombre de Pages : 196
- Prix : 45 euros

DESCRIPTION

"Sorti en 2019, le jeu A Plague Tale : Innocence a surpris le monde du gaming par son ambition narrative, historique, et sa richesse visuelle.

Développé par le studio bordelais Asobo et distribué par Focus Home Interactive, le jeu a glané de nombreuses récompenses à travers le monde (Steam Awards, Pegase, etc.) et a conquis le cœur de nombreux fans qui se sont projetés dans les mésaventures d’Amicia et Hugo.

En 2022, A Plague Tale : Requiem relève le défi de pousser plus loin encore l’immersion proposée par le 1er opus.

Dans cet artbook de 196 pages, découvrez les nouveaux décors, personnages et menaces qui pèsent sur nos héros à travers des centaines de concept arts, de designs et de rendus époustouflants de réalisme commentés par les équipes créatives du jeu.

Avec les interviews de David Dedeine (cofondateur et directeur créatif d’Asobo Studio), Kevin Choteau (Game director), Sébastien Renard (Lead writer), Olivier Ponsonnet (Art director), et les concept arts de Tom Hisbergue, Damien Papet, Adonia Urian, Loïc Paulus.

Embarquez dans la suite bouleversante de A Plague Tale : Innocence, le jeu aux multiples récompenses !
Aux côtés d’Amicia et Hugo, surmontez tous les dangers et vivez une nouvelle aventure à couper le souffle dans un monde brutal et cruel."

LA CRITIQUE

Dès la couverture, on comprend immédiatement que l’on possède entre les mains un ouvrage d’une grande qualité. Un livre d’art pour lequel tout a été mis en oeuvre.

De son grand format, de sa maquette très espacée, on tirera un grand étonnement sur la précision et la beauté des illustrations. Et dire que tout cela a été réalisé pour un jeu vidéo.

Mais pas n’importe lequel, un jeu français, à l’opposé de God of War par exemple.

Car c’est surtout de l’intimiste que naît la flamme, des expressions de peur ou d’étonnement des visages des personnages.

Les textes qui accompagnent ces superbes illustrations et croquis, nous font comprendre à quel point chaque élément est pensé et documenté pour être réaliste.

Un travail d’orfèvre, que l’on doit au journaliste Jean Zeid (à qui l’on doit déjà quelques ouvrages sur les jeux vidéo) et aux équipes expérimentées de Bragelonne !



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Pardon le Cinéma Vol.2 : La critique du guide des 100 films (...)
Superman For All Seasons : La critique tout en poésie
The Nice House on the Lake T.1 : La critique d’un huis clos (...)
Sherlock : La critique des 5 premiers volumes du manga
Made in the dark : La critique de tout l’art d’Amandine
The Ark : Critique 1.01 Everyone Wanted to Be on This (...)
Fast X : La fin de route s’affiche pour le prochain volet (...)
Gotham Knights : Les portraits ennuyeux des personnages de la (...)
The Terminal List : La série Amazon de Chris Pratt devient (...)
Planète Cunk : Critique de la série
LA Brea : Une saison 3 au rabais pour la série NBC ?
Kindred : FX annule son adaptation du roman de Octavia E. (...)
Pardon le Cinéma Vol.2 : La critique du guide des 100 films (...)
Netflix - Bandes annonces : 5 février 2023
Star Wars - The Bad Batch : Critique 2.06 Tribu