Black Adam : Le film le plus violent du DCEU ?

Date : 20 / 10 / 2022 à 13h30
Sources :

Collider


Black Adam sera-t-il le film du DCEU le plus violent jamais produit ? On sait quelques petites choses du film DC à venir, qui marquera les débuts de Dwayne "The Rock" Johnson en super-héros.

On sait par exemple que le long métrage réalisé par Jaume Collet-Serra changera à jamais l’équilibre du pouvoir dans le DC Extended Universe. On sait aussi que le héros titulaire - certains diront anti-héros - a une vision unique de la justice, chaque criminel méritant bonnement et simplement d’être exécuté sommairement, sans la moindre forme de procès. Il n’est donc pas étonnant que Black Adam se batte constamment contre les membres de la JSA (Société de justice d’Amérique), les super-héros menés par le Dr Fate de Pierce Brosnan tentant de l’arrêter par tous les moyens à leur disposition dans cette première adaptation cinématographique du personnage.

Combien de morts peut-on attendre d’un film de super-héros classé PG-13 aux USA ? Et comme Johnson a l’habitude de jouer les gentils, son Teth-Adam sera-t-il à l’aise avec tous ces massacres ? Ce sont les questions qu’est allé poser Steven Weintraub, de Collider, aux producteurs Beau Flynn et Hiram Garcia, et la réponse est un oui retentissant. Black Adam ne retient pas sa violence, ce qui a conduit le film à être classé R pendant une bonne partie de sa production. Comme l’explique Garcia :

"Nous voulions vraiment nous assurer que nous honorions le personnage de Black Adam. L’une des choses pour lesquelles il est connu est son agressivité et sa violence, et faire un film Black Adam sans cela n’aurait pas été authentique. Nous nous sommes donc lancés en sachant que nous allions pousser les choses aussi loin que possible. Nous savions qu’il allait falloir collaborer avec la MPAA [Motion Picture Association of America, qui assure la classification des films aux États-Unis] pour obtenir cette classification, mais nous y sommes parvenus. Mais c’était vraiment important pour nous de le faire. Et c’est une chose à laquelle Dwayne tenait beaucoup aussi."

Bien que l’engagement des producteurs envers le matériel source soit louable, il a presque coûté à Black Adam le classement PG-13. Comme l’explique Flynn, il a fallu "quatre rounds [avec la MPAA], et [le film] n’a obtenu le PG-13, je pense, qu’il y a quatre ou cinq semaines". C’est la définition même de ce qu’on appelle un "close call". Mais les producteurs et Johnson ne voulaient pas compromettre ce qui rend Black Adam si intéressant. Comme le dit Flynn, "C’était une obligation que nous avions envers les fans."

Mais qu’est-ce qui a été perdu dans les négociations de Flynn, Garcia et Johnson avec association interprofessionnelle américaine ? Selon les producteurs, Black Adam comportait presque deux fois plus de scènes où Johnson tue un ennemi avec une violence extrême. Flynn a révélé :

"Nous avons dû faire beaucoup de montages, en fait. Il y a des moments personnels que nous aimons vraiment, mais nous avons dû les laisser tomber. Mais nous n’avons jamais fait de compromis, nous n’avons jamais eu à couper une scène. Nous avons eu des moments vraiment cool, et si vous remarquez, il y a de grands moments lorsque Black Adam est dans la séquence de poursuite en moto volante et qu’il fait tomber un des soldats de l’intergang. Puis il y a ce grand moment où le camion rebondit sur le corps. Mais ce sont des moments dont on a besoin et dont on se souvient dans ces films, vous voyez ce que je veux dire ? Vous ne pouvez pas jouer la sécurité, et vous devez foncer. Et nous en avons quatre ou cinq. À un moment donné, nous en avions environ dix, et nous avons pu trouver un compromis avec la MPAA à ce sujet."

Nous allons donc manquer la version interdite aux moins de 17 ans non accompagnés de Black Adam au cinéma, mais il semble qu’il y ait de l’espoir quand à la possibilité de voir cette version plus violente lorsque le film sortira en VOD. Flynn confirme : "Il y aura des fonctionnalités pour la sortie en vidéo domestique et en streaming. Il y aura des éléments cool pour cela aussi, mais c’est quelque chose dont nous parlons." Cependant, le plus important pour l’instant est que Black Adam soit un succès au box-office, car cela permettrait à Flynn et Garcia d’envisager des suites plus ambitieuses. Comme l’explique Flynn, "Nous avons tellement d’idées sur la façon de passer au niveau supérieur et nous espérons que [Black Adam] sera adopté comme nous le souhaitons. Ensuite, cela nous donne un terrain de jeu tellement génial pour vraiment pousser à un nouveau niveau dans les prochains volets si nous avons de la chance."

Black Adam est sorti hier dans nos salles.


Black Adam est Copyright © Warner Bros. Pictures et DC Entertainment Tous droits réservés. Black Adam, ses personnages et photos de production sont la propriété de Warner Bros. Pictures et DC Entertainment.



 Charte des commentaires 


Black Adam : Pas de bénéfices, pas de suite ?
Black Adam : Le film le plus violent du DCEU ?
Black Adam : Dwayne Johnson confirme à nouveau le retour de (...)
Black Adam : Une nouvelle affiche au doux parfum de nostalgie
Black Adam : La nouvelle bande annonce du film DC de Dwayne (...)
Cleo : Cléopâtre et le féminisme en série TV pour Peacock
The Nice House on the Lake T.1 : La critique d’un huis clos (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 3 février 2023
DC Studios : Le passé et le futur du DCU conjugués à la même (...)
Superman & Lois : Un avenir dans le DCU, mais pas (...)
Le Mystérieux Cercle Benedict : Fin du mystère sur Disney+
La Tour : La critique
American Gigolo / Let the Right One In : Showtime annule à tour (...)
Caste : Jon Bernthal, Niecy Nash et tant d’autres pour le (...)
Maléfices : La critique de la 4ème édition du JdR qui sent le (...)