Werewolf by Night : Faire entrer les monstres dans le MCU

Date : 06 / 10 / 2022 à 12h00
Sources :

SYFY WIRE


Si les super-héros, les extraterrestres et les dieux asgardiens existent dans le MCU, pourquoi ne pas dire aux gens que les monstres aussi sont quelque part pas loin dans cet univers ?

C’est le contenu de l’argumentaire de Michael Giacchino lorsqu’il a candidaté pour obtenir le poste de réalisateur de Werewolf by Night, l’événement de Marvel Studios pour Halloween de Disney+. Dans un entretien téléphonique avec les gens de SYFY WIRE, le compositeur a expliqué entre autres "Pourquoi ne pas simplement ouvrir la porte de ce monde et dire définitivement que les monstres existent dans le MCU."

Werewolf By Night a bénéficié du plus grand battage médiatique que l’on puisse espérer lors de la récente D23Expo à Anaheim, lorsque le président de Marvel Studios, Kevin Feige, a personnellement salué le titre comme inaugurant leur nouvel effort créatif. Giacchino, plus connu en tant que compositeur, est entré dans la culture pop lorsqu’il a créé la musique des six saisons de la série dramatique à succès de ABC, Lost. Il a eu sept ans de collaboration musicale chez Marvel Studios avant d’exprimer à Feige en 2019 qu’il aimerait revenir à la réalisation.

Un studio connu pour soutenir ses amis créatifs, Giacchino a maintenant un film d’horreur en noir et blanc à son actif avec Werewolf By Night, qui met en vedette Gael García Bernal dans le rôle du lycanthrope des bandes dessinées Marvel, Jack Russell, et Laura Donnelly (Outlander) dans le rôle de la chasseuse de monstres, Elsa Bloodstone.

Vous faites beaucoup de séances d’évaluation et de réunions avec Marvel Studios, mais quand la réalisation s’est-elle glissée dans la conversation ?

Ça a commencé par une conversation générale avec Kevin. On parlait du fait que ça me manquait de faire des choses. J’adore écrire de la musique et c’est vraiment une partie incroyable du processus de narration, mais être entouré de gens me manquait. Ce que je fais est tellement solitaire, l’écriture, et cela faisait des années que je faisais cela. La réalisation me manquait vraiment et je voulais le faire, alors c’est venu d’une conversation à ce sujet. Nous avons juste commencé à parler, et c’était il y a deux ans et demi.

Vous avez proposé Werewolf By Night. Pourquoi ce titre en particulier ?

En regardant toutes les BD que j’avais quand j’étais enfant, je me disais : "Oh, Marvel a Frankenstein, les loups-garous et les vampires. Il y a tout, et ça, c’est un sujet qu’ils n’ont même pas encore abordé." Il s’agissait de dire : "Pourquoi ne pas ouvrir la porte à ce monde et dire définitivement que les monstres existent dans le MCU ?" J’ai dit que ça n’avait même pas besoin d’être une grande série ou quoi que ce soit.

Marvel Studios était intrigué mais la pandémie est arrivée et a tué l’élan ?

Oui. À ce moment-là, je me suis dit : "C’en est fini de ce projet. Il ne se fera jamais." Mais à la moitié de la pandémie, j’ai reçu un appel de Steven Broussard, [vice-président de la production et du développement], qui m’a dit : "Tu veux toujours faire ce truc ? Nous sommes prêts à engager des scénaristes maintenant." J’étais comme, "Vraiment ? Ok !"

Quel a été le processus créatif pour l’écrire avec Heather Quinn ?

C’était vraiment une chose merveilleuse à faire, surtout pendant le confinement. Je suis retournée et j’ai relu chacune de ces bandes dessinées, juste pour les revoir, et je me suis éclaté à le faire. Mais cela m’a aussi ouvert les yeux sur le fait que si je devais le faire littéralement, ce serait un film très intéressant et très différent. L’autre avantage de ce personnage est que je ne pense pas que beaucoup de gens le connaissent.

Vouliez-vous qu’il s’agisse d’une histoire autonome ou d’un lien direct avec le MCU ?

J’ai réussi à la contenir. Il n’y a jamais eu de mandat pour qu’elle soit autre chose que ce que nous voulions qu’elle soit. Nous n’étions pas obligés de le relier à tous les éléments de l’univers [du MCU]. Si nous l’avions voulu, nous l’aurions pu. Personne n’a dit que nous ne devions pas le faire. Mais ça n’a jamais été un mandat. La meilleure façon de raconter une histoire est de raconter la meilleure version possible de cette histoire, plutôt que de s’inquiéter de la façon dont elle est reliée à toutes les autres choses qui se passent. Parce qu’il se passe beaucoup de choses dans le MCU et à un moment donné, il devient très difficile de garder tout cela en place.

Ce que nous avions en notre faveur, c’était le fait que c’était une toute nouvelle chose. Nous pouvions lui donner vie comme nous le souhaitions et ils ont été formidables à ce sujet. Vous êtes toujours en train de dire en cours de route : "Ce ne serait pas drôle si ce personnage ou cette chose apparaissait, ou si ça arrivait."

Vous avez travaillé avec Gael García Bernal sur Coco. Quelle a été sa première réaction au projet ?

Il a adoré l’idée de toute la tapisserie d’une vie [pour Jack]. Quelqu’un qui vit de cette façon et qui est affligé par ce problème [de loup-garou], qu’est-ce que cela signifie pour quelqu’un ? Qu’est-ce que ça veut dire quand on a vécu aussi longtemps ? Ou, si vous deviez faire face à cette chose tous les mois ? Comment protégez-vous vos amis et votre famille ? Avez-vous même des amis et de la famille ? Toutes ces questions étaient vraiment fascinantes pour lui, et pour moi aussi. Nous avons vraiment eu beaucoup de conversations à ce sujet. Mais il a tout de suite été comme, "Oui, oui ! Faisons-le."

Étant donné que Marvel Studios adore surprendre le public, avez-vous demandé quelque chose qu’ils vous ont permis d’intégrer au support ?

Il y a deux ou trois choses que nous avons obtenues et nous avons été surpris et ravis que cela soit passé.

Qu’est-ce qui a été le plus amusant dans la préparation de la première sur Disney+ ?

C’est amusant de voir la réaction de chacun à la bande-annonce et de voir les bonnes et les mauvaises [théories]. Et je suis comme, "J’espère que vous n’êtes pas déçus !" [Rires.]

Werewolf By Night sort en exclusivité le 7 octobre sur Disney+.


Les séries sont Copyright © Marvel Television Tous droits réservés. Les séries, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Marvel Television.



 Charte des commentaires 


Silk - Spider Society : Une première série Spider-Man tisse sa (...)
Agatha - Coven of Chaos : Sasheer Zamata rejoint le spin-off de (...)
Ironheart : Une suite directe à Black Panther 2
Agatha - Coven of Chaos : La série Marvel complète sa (...)
X-Men ’97 : Que vient faire The Witcher dans tout ça (...)
Fumer fait tousser : La critique
Chucky : Critique 2.08 Chucky Actually
MCU : Valentina Allegra de Fontaine, la nouvelle Nick Fury de (...)
Furiosa : Chris Hemsworth aurait-il pu tout gâcher ?
The Last Of Us : Joel et Ellie s’affichent
Ma Première Aventure - Sur la Piste du Dahu : La critique du (...)
Netflix - Bandes annonces : 27 novembre 2022
Les Gardiens de la Galaxie - Joyeuses fêtes : La critique du film (...)
Star Wars - Andor : Une saison 2 dédiée aux gangsters
Dune - The Sisterhood : Le réalisateur annonce le début de la (...)