Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.05 Partings

Date : 23 / 09 / 2022 à 15h00
Sources :

Unification


LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : LES ANNEAUX DU POUVOIR

- Date de diffusion : 23/09/2022
- Plateforme de diffusion : Prime Video
- Épisodes : 1.5
- Réalisateur : Wayne Che Yip
- Scénaristes : John D. Payne et Patrick McKay
- Musique : Bear McCreary
- Costume : Kate Hawley
- Photographie : Oscar Faura
- Interprètes : Morfydd Clark ; Benjamin Walker ; Markella Kavenagh ; Robert Aramayo ; Owain Arthur ; Ismael Cruz Cordova.

LA CRITIQUE

Comment essayer de continuer à s’intéresser aux Anneaux de Pouvoir ? Sans pour autant être foncièrement mauvaise, la série conserve ses défauts et sa narration lancinante tendant vers la somnolence du spectateur. Les intrigues débutaient il y a une semaine et se prolongent avec les mêmes enjeux, avec une finalité anticipable au maximum. C’est bien là toute la problématique : où est l’originalité dans cette œuvre ?

Quand on sait que les adorateurs et les puristes de Tolkien doivent s’asseoir sur le respect qui doit être dédié à l’œuvre originale ici, le but n’était-il pas d’attirer un plus large public ? Car en l’état, lorsque l’on constate le peu de risque qui est pris, en se basant sur des personnages archétypaux et des arcs narratifs cousus de fil blanc et que l’on voit l’originalité et les risques pris ailleurs, on se demande qui va être épris de ce show.

La relation amoureuse impossible, l’héroïne déterminée et plus forte que tout le monde, celui qui ne veut pas être roi mais que le destin pousse vers cela, les traitres, l’amitié tourmentée entre deux personnes issues de deux peuples se détestant, une créature venue d’ailleurs qui apprend les us et coutumes locales mais qui a de grands pouvoirs… Tout ceci n’est que du resucé !

La seule lueur réside dans le grand vilain de l’histoire. Brillamment interprété par Joseph Mawle, Adar est charismatique, dangereux, impitoyable, malin et demeure le seul vrai mystère auquel le spectateur peut s’accrocher.

Nous avons assisté à cinq heures d’introduction sur les huit heures totales de cette saison. La temporalité reste toujours aussi floue, les distances mal maîtrisées, bref on se demande comment cette création Amazon va pouvoir devenir passionnante alors qui lui reste si peu de temps. Pour l’instant, c’est très oubliable.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


Shotgun Wedding : La critique du film
Classico : La critique du film
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.08 (...)
Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.07 (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.06 (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 3 février 2023
DC Studios : Le passé et le futur du DCU conjugués à la même (...)
Superman & Lois : Un avenir dans le DCU, mais pas (...)
Le Mystérieux Cercle Benedict : Fin du mystère sur Disney+
La Tour : La critique
American Gigolo / Let the Right One In : Showtime annule à tour (...)
Caste : Jon Bernthal, Niecy Nash et tant d’autres pour le (...)
Maléfices : La critique de la 4ème édition du JdR qui sent le (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 2 février 2023
Lockwood & Co : Critique de la saison 1