The Last of Us : La série HBO validée par les concepteurs des jeux vidéo

Date : 16 / 09 / 2022 à 10h30
Sources :

EW via SYFY WIRE


C’est par un teaser publié par HBO en août dernier, que les concepteurs Matthew Gallant et Sean Escayg ont eu un premier véritable aperçu de la série The Last Of Us dédiée au réseau câblé de Warner Bros. Discovery.

Lors d’un récent entretien avec Entertainment Weekly, les 2 concepteurs, qui ont travaillé à la fois sur le jeu original The Last Of Us de 2013 et sur le remake pour PlayStation 5 qui vient de sortir, ont avoué que le teaser leur a donné envie de voir l’histoire de Joel et Ellie faire le saut à la télévision : "J’ai eu la chair de poule en regardant la bande-annonce, même si elle ne contenait que peu d’images", a confié Gallant. "J’avais envie de la regarder encore et encore, et de saisir tous les petits détails."

Bien sûr, l’attrait du pouvoir des stars aide. Outre Pedro Pascal (The Mandalorian, qui joue ici Joel) et Bella Ramsey (Game of Thrones, qui joue Ellie), la version HBO de The Last of Us met également en scène Nick Offerman dans le rôle de l’ermite survivant Bill et Diego Luna dans celui de Tommy, le frère de Joel, ainsi que Anna Torv dans le rôle de Tess, et Merle Dandridge dans celui de Marlene, reprenant ainsi son rôle qu’elle tient dans les jeux. Troy Baker et Ashley Johnson, qui font les voix des héros dans les jeux, sont également mis à contribution dans des rôles non divulgués.

"C’était un défi : comment créer une expérience qui donne l’impression de jouer la version cinématographique ?", a déclaré Escayg à propos de la création d’un jeu vidéo qui raconte son histoire non seulement par le biais de séquences, mais aussi par un gameplay instantané. La série, co-showrunnée par Craig Mazin, le créateur de Tchernobyl, lauréat d’un Emmy Award, ajoute Gallant, semble comprendre cette philosophie d’une manière qui a souvent échappé à d’autres adaptations de jeux vidéo de renom.

Les studios "prennent souvent des licences créatives très importantes avec la franchise originale", explique Gallant. "On dirait que cela [la série] va être très authentique par rapport aux jeux originaux. Et en tant que personne qui adore les jeux originaux, je suis très enthousiaste à l’idée de les voir explorés sur un support différent."

Bien qu’aucun des deux concepteurs de jeux ne soit impliqué dans la série HBO, chacun fait partie de l’équipe de Naughty Dog qui a reconstruit son chef-d’œuvre de 2013 pour le nouveau The Last of Us Part I de la PlayStation 5. Mais il y a une ligne directe entre le studio de jeu et la série : Neil Druckmann, président de Naughty Dog, a développé le projet HBO aux côtés de Mazin, et les deux hommes se partagent le showrunning des 10 épisodes à venir, sans doute en ce début de 2023 qui se profile à l’horizon.

Ces liens créatifs étroits sont peut-être la clé de la réussite d’un passage d’un jeu vidéo à son adaptation en live-action selon Gallant : "Ils s’intéressent vraiment, vraiment à la direction artistique. Ce clip de deux secondes [de la bande-annonce de HBO] de l’infecté encastré dans le mur. On dirait qu’il sort tout droit du jeu. La façon dont les tenues des personnages sont présentées. La façon dont certaines répliques sont prononcées dans cette bande-annonce. Ce n’est souvent pas le cas dans les adaptations de jeux vidéo."


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Last of Us : Une épidémie au Cordyceps est-elle vraiment (...)
The Last of Us : Ce ne sera pas la dernière pour la série (...)
The Last of Us : Les similitudes et les différences entre la (...)
The Last of Us : La bande annonce du reste de la saison
The Last of Us : Sam Raimi avait pourtant un film dans ses (...)
The Nice House on the Lake T.1 : La critique d’un huis clos (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 3 février 2023
DC Studios : Le passé et le futur du DCU conjugués à la même (...)
Superman & Lois : Un avenir dans le DCU, mais pas (...)
Le Mystérieux Cercle Benedict : Fin du mystère sur Disney+
La Tour : La critique
American Gigolo / Let the Right One In : Showtime annule à tour (...)
Caste : Jon Bernthal, Niecy Nash et tant d’autres pour le (...)
Maléfices : La critique de la 4ème édition du JdR qui sent le (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 2 février 2023