Endless Night : Critique de la saison 1

Date : 13 / 08 / 2022 à 11h00
Sources :

Unification


ENDLESS NIGHT

- Date de diffusion : 03/08/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.06
- Réalisateur : David Perrault
- Scénaristes : David Perrault, Emmanuel Voisin, Julie-Anna Grignon, Sophie Dab
- Interprètes : Ayumi Roux, Théo Augier, Hanane El Yousfi, Salif Cissé, Chine Thybaud, Louïs Rault Watanabe, Léo Legrand, Carole Trévoux

LA CRITIQUE

Endless Night est une sympathique mini-série française fantastique, en 6 épisodes de 35 minutes, qui présente un monde des rêves devenant de plus en plus cauchemardesque.

Le scénario de David Perrault, Emmanuel Voisin, Julie-Anna Grignon et de Sophie Dab tourne autour d’une jeune fille qui va intégrer une bande se procurant de façon illégale un nouveau traitement utilisé pour les patients ayant des troubles du sommeil. Mais cette pilule, qui leur permet de rendre vrais leurs rêves et de les maîtriser, va les entraîner dans un lieu bien dangereux.

La série de David Perrault se focalise sur une jeune fille qui a ses raisons bien à elle de vouloir rendre ses rêveries plus vivaces. La réalisation alterne entre les différents jeunes gens et permet de s’immiscer dans leur sommeil où rôde une créature de plus en plus inquiétante.

Les épisodes offrent quelques moments particulièrement impressionnants et cette plongée au cœur des cauchemars n’est pas sans rappeler, en version moins sanglante, Les griffes de la nuit. En effet, le danger se rapproche et les différents protagonistes vont tout faire pour essayer de comprendre son origine et de s’en débarrasser pour retrouver une vie normale.

Différents décors sont utilisés pour illustrer les pensées des jeunes gens. Dont une grange perdue au milieu de la forêt qui a une identité propre. Ce soin porté aux divers lieux et aux éléments qui les composent renforce le plaisir visuel que l’on a de découvrir ces endroits où la frontière entre le rêve et la réalité est parfois bien mince.

L’interprétation est agréable. Ayumi Roux est impeccable en nouvelle venue qui a une relation particulière avec ses rêves. Théo Augier est très sympathique en jeune homme qui va se rapprocher d’elle. Hanane El Yousfi est formidable dans le rôle de sa meilleure amie. Salif Cissé, Chine Thybaud, Louïs Rault Watanabe et Léo Legrand composent le reste la bande avec des personnalités différentes, permettant d’offrir des dynamiques mouvantes au cœur du groupe. Et Carole Trévoux est très juste en psychologue ambiguë.

Endless Night est une mini-série qui se laisse regarder facilement et propose une œuvre fantastique qui tient bien la route. Si celle-ci a vraiment une fin, elle laisse un peu d’ouverture pour une suite potentielle. Avec une histoire qui se tient, une réalisation soignée et des comédiens attachants, on se laisse facilement emporter dans ce monde de la nuit qui révèle de bien sombres secrets.

Différent et prenant.

SYNOPSIS

Eva, une jeune fille solitaire de 17 ans, fait la connaissance d’une bande d’ados qui, pour tromper l’ennui, consomment en groupe de l’Icelotropine, un médicament qu’ils volent dans une clinique spécialisée dans les troubles du sommeil. Une petite pilule bleue qui leur permet de plonger ensemble dans des trips oniriques, entre rêve et réalité. Mais alors qu’Eva intègre la bande grâce à l’un d’eux, Sébastien, les rêves des adolescents se transforment en cauchemars contagieux et la frontière avec la réalité se craquelle. Sébastien se retrouve bientôt captif d’un songe labyrinthique dont seule Eva semble avoir la clé…

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Athena : La critique du film Netflix
Lou : La critique du film Netflix
Si tu me venges… : La critique du film Netflix
Les Murs vagabonds : La critique du film Netflix
Devil in Ohio : Critique de la mini-série
She-Hulk Avocate : Critique 1.06 Simplement Jen
Athena : La critique du film Netflix
Avatar - La Voie de l’eau : James Cameron inquiet que le (...)
James Bond 26 : Trouvons d’abord un méchant digne du (...)
For All Mankind : Tyner Rushing rejoint la saison 4
Fantastic Four : Le reboot Marvel Studios a trouvé ses (...)
Les Mystères de Barcelone : La critique
The Terminal List : Une saison 2 dans le viseur de Chris Pratt (...)
Reacher : Serinda Swan et Rory Cochrane pour la saison (...)
Beverly Hills Cop - Axel Foley : Le retour de la vieille garde (...)