Le soldatesse - Des filles pour l’armée : La critique

Date : 19 / 07 / 2022 à 10h00
Sources :

Unification


LE SOLDATESE

- Date de sortie : 20/07/2022
- Titre original : Le soldatesse
- Durée du film : 2 h 00
- Réalisateur : Valerio Zurlini
- Scénaristes : Leonardo Benvenuti, Piero De Bernardi d’après l’œuvre de Ugo Pirro
- Interprètes : Mario Adorf, Marie Laforêt, Anna Karina, Léa Massari, Rossana Di Rocco, Valeria Moriconi, Tomás Milián, Aleksandar Gavric

LA CRITIQUE

C’est avec une magnifique version restaurée que ce très beau Le Soldatese - Des filles pour l’armée, sorti initialement en 1966, revient sur nos grands écrans.

Le scénario de Leonardo Benvenuti et de Piero De Bernardi, adaptant l’œuvre de Ugo Pirro, se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. L’Italie occupe alors la Grèce qu’elle a conquise et un jeune officier va devoir accompagner des filles grecques qui se sont enrôlées comme prostituées pour les déposer dans différents campements militaires.

Contrairement à ce que peut laisser imaginer le résumé, l’œuvre est d’une grande délicatesse et parle avec force de la guerre, tout en rendant hommage à ses femmes, prêtes à tout pour réussir à survivre, y compris à vendre leur corps pour un repas. Le passage sur les motivations de certaines est d’ailleurs sublime.

La réalisation de Valerio Zurlini est superbe. Elle entraîne le spectateur à travers un pays en pleine guerre, sur des routes souvent dangereuses, dans un camion semblant bien fragile.

De nombreuses scènes s’y déroulent d’ailleurs, mais l’œuvre ne donne jamais une impression de huis clos. La belle nature sauvage s’étale de part et d’autre des protagonistes et les petits villages traversés ont leur cachet propre.

L’interprétation est magnifique. Mario Adorf est impeccable en officier voyant ses idées préconçues disparaît les unes après les autres. Tomás Milián est excellent en chauffeur n’ayant pas sa langue dans la poche. Aleksandar Gavric est très bons en major fasciste. Marie Laforêt crève littéralement l’écran en jeune femme mystérieuse. Anna Karina est charmante en prostituée au grand cœur. Et Valeria Moriconi est très intéressante en prostituée d’origine italienne.

Les autres femmes sont aussi fort bien interprétées et brossent le portrait de personnes différentes ayant pour principale motivation de ne pas mourir de faim.

Le long métrage est aussi un beau pamphlet contre la guerre. Il montre très bien les absurdités de celle-ci, les vengeances des uns et des autres et la manière dont les populations locales étaient traitées. À ce sujet, le passage du village vers la fin est d’une cruelle beauté.

La superbe restauration permet d’apprécier au mieux le magnifique noir et blanc de l’œuvre. D’autant que la très belle photographie de Tonino Delli Colli lui apporte une belle profondeur de champ et permet encore plus d’apprécier cet étonnant road movie dans un pays soumis à la violence et à la ruine.

Le Soldatese - Des filles pour l’armée est un très bon film ressortant dans une formidable version permettant d’apprécier au mieux ses qualités. Avec une histoire brillante, une réalisation inspirée et une galerie de comédiens investis, le récit ne laisse pas indifférent et la rencontre avec ces femmes volontaires et ces militaires s’éloignant des clichés vaut vraiment la peine.

Touchant et prenant.

SYNOPSIS

1942, en Grèce, le lieutenant d’infanterie Gaetano Martino reçoit à contre-cœur l’ordre d’escorter jusqu’à leurs « postes de travail » respectifs un groupe de prostituées destinées aux soldats. Pour l’accompagner, le jeune officier désigne le sergent Castagnoli, un Toscan d’âge mûr, plutôt sympathique. Au cours du voyage, Gaetano se découvre peu à peu solidaire de ces jeunes filles dont la plupart ont accepté ce travail pour survivre.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Tonino Delli Colli
- Montage : Franco Arcalli
- Musique : Mario Nascimbene
- Costumes : Marilù Carteny
- Décors : Kosta Krivokapic
- Producteur : Moris Ergas pour Franco London Films, Zebra Films, Avala Film, Debora Film, Omnia Deutsch
- Distributeur : Les Films du Camelia, Les Films du Camelia

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Le soldatesse



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Woman King : La critique
Sans filtre : La critique
Superasticot : La critique
Les démons d’argile : La critique
Juste sous vos yeux : La critique
The Woman King : La critique
Netflix - Bandes annonces : Le reste des annonces du Tudum (...)
Netflix Tudum 2022 - Tyler Rake 2 : Les premières images du film (...)
Netflix Tudum 2022 - Lupin : La bande annonce teaser de la Partie (...)
Netflix Tudum 2022 - Enola Holmes 2 : La bande annonce du film (...)
Netflix Tudum 2022 - Mercredi : La relation particulière entre (...)
Netflix Tudum 2022 - Heart of Stone : Les premières images de Gal (...)
Netflix Tudum 2022 - Glass Onion : Un extrait de la suite (...)
Lou : La critique du film Netflix
Netflix Tudum 2022 - Manifest : La bande annonce de la saison 4 (...)