Ted : La série Peacock dans la pure tradition des films

Date : 14 / 07 / 2022 à 12h00
Sources :

Collider via SYFY WIRE


L’ours en peluche mal léché de Seth MacFarlane ne perdra rien de son vocabulaire fleuri dans la série Peacock Ted à venir, le producteur, scénariste et réalisateur promettant que la prochaine série sera "une comédie classée R" qui ne sera pas soumise aux "normes de diffusion" des chaînes de télévision traditionnelles.

En d’autres termes, préparez-vous à de nombreux jurons, à des situations pour adultes et à une débauche générale de maturité, à travers l’objectif bizarre d’un animal en peluche qui prend vie par magie.

"Nos directives sont les mêmes que pour le film. Ce n’est pas différent. Vous pouvez dire « putain », vous pouvez dire ce que vous voulez", a expliqué MacFarlane, qui est non seulement de retour pour faire entendre la voix de l’animal en peluche, mais qui est également scénariste, réalisateur, producteur délégué et co-showrunner de la série. "Les défis pour quelque chose comme Ted sont plus externes. Vous avez affaire à un climat qui est peut-être un peu moins favorable à la comédie qu’il ne l’a été par le passé. C’est certainement quelque chose dont nous sommes conscients parce que nous voulons garder Ted [en] Ted. Nous voulons nous assurer qu’il n’est pas altéré. Donc, en ce qui concerne Peacock lui-même, non, Peacock a été génial. Ils ont reconnu qu’il s’agissait d’une comédie pour adultes et que la série le sera aussi. Donc rien n’a changé."

La série remontera jusqu’en 1993 et explorera comment Ted s’est débattu avec sa notoriété culturelle déclinante tout en vivant avec la famille Bennett dans une banlieue ouvrière de Boston.

"Elle embrasse cette époque, les années 90 et suit ce qui est essentiellement l’adolescence de Ted. L’adolescence de Ted et de John", a déclaré MacFarlane, évoquant également le défi de travailler avec un protagoniste central qui sera donné vie par des magiciens des effets visuels en post-production. "C’est sans précédent de faire une série télévisée où votre personnage principal est entièrement généré en CGI. Je pense que pour les films, nous y sommes tellement habitués, mais vous ne pensez pas au fait que cela n’a pas vraiment été fait à ce point pour la télévision. C’est donc nouveau."

Bien que Ted soit une création entièrement numérique, il sera entouré d’une foule de personnages en chair et en os incarnés par Max Burkholder (John), Giorgia Whigham (Blaire, la cousine politiquement correcte de John), Scott Grimes (Matty, le père têtu de John) et Alanna Ubach (Susan, la mère naïve de John).

"Du point de vue de la tonalité, nous restons assez proches du premier film. Les personnes qui ont apprécié le premier film et qui ont apprécié ce ton vont être assez satisfaites de ce que nous faisons ici. Nous reprenons ce qui a fonctionné. Mais en même temps, nous explorons de nouvelles pistes et nous construisons un passé pour John et Ted que nous n’avions pas vraiment approfondi dans le film. Mais les fans de Ted vont être très heureux de cette série."

Erica Huggins, Alana Kleiman et Jason Clark seront les producteurs délégués de Ted de Peacock aux côtés des co-showrunners de MacFarlane, Paul Corrigan et Brad Walsh. Fuzzy Door, UCP et MRC Television sont les co-producteurs. Peacock n’a pas encore annoncé de date de lancement pour la série.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Queer As Folk : Le reboot annulé par Peacock
Poker Face : Cherry Jones & Luis Guzmán pour l’anthologie
Poker Face : Clea DuVall et tant d’autres pour la série (...)
Vampire Academy : Nouvelle bande annonce de la série (...)
Last Light : La bande annonce de la série Peacock
See : Critique 3.06 The Lowlands
La Sorcière rouge : L’avenir du personnage Marvel dans le (...)
Secret Invasion : La série Disney+ sera Maria Hill ou ne sera (...)
His Dark Materials : Les premières images de la saison (...)
Jack Ryan : Prime Video annonce enfin la saison 3
Être prof : La critique
Grendel : Netflix se la joue comme Warner Bros. Discovery
LA Brea : Martin Sensmeier dans la saison 2 annoncée
StarzPlay : Le streamer de Lionsgate change de nom
3000 Truands : La critique du jeu de bluff et d’artefacts