Poker Face : Ellen Barkin pour un mystérieux petit tour et puis s’en va

Date : 29 / 06 / 2022 à 08h30
Sources :

Deadline


Selon Deadline, Ellen Barkin (Animal Kingdom, The Out-Laws) a été choisie pour jouer dans un épisode de Poker Face, la série dramatique de mystère mise au point par Rian Johnson, le réalisateur de Star Wars - Le dernier Jedi.

Les détails du rôle de Barkin, ainsi que les détails de l’intrigue de cette série de type anthologie sont gardés secrets. L’actrice rejoint le casting déjà annoncé, qui comprend Natasha Lyonne, Joseph Gordon-Levitt, Chloë Sevigny, Dascha Polanco, Lil Rel Howery, Adrien Brody, Stephanie Hsu, Benjamin Bratt et David Castañeda.

La série, produite par Johnson via sa bannière T-Street et MRC Television, est la première du réalisateur de À couteaux tirés. Créateur, scénariste et réalisateur, Johnson en est également le producteur délégué aux côtés de ses acolytes de production, Ram Bergman et Nena Rodrigue. Lyonne sera également productrice déléguée via sa Animal Pictures aux côtés des co-productrices déléguées, Maya Rudolph et Danielle Renfrew Behrens.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Queer As Folk : Le reboot annulé par Peacock
Poker Face : Cherry Jones & Luis Guzmán pour l’anthologie
Poker Face : Clea DuVall et tant d’autres pour la série (...)
Vampire Academy : Nouvelle bande annonce de la série (...)
Last Light : La bande annonce de la série Peacock
Werewolf by Night : Faire entrer les monstres dans le (...)
Hocus Pocus 2 : La critique du film
Butterfly Vision : La critique
Tarzan : Sony attrape la liane au vol
Magnum P.I. : Michael Rady rejoint la saison 5 sur NBC
Sexy Dance : La bande annonce de la série Lionsgate+
Floodland : Que vaudra ce Survival City-Builder ?
Cinéma - Bandes Annonces : 6 octobre 2022
Le Téléphone de M. Harrigan : La critique du film Netflix
Black Panther - Wakanda Forever : Ryan Coogler décortique sa (...)