Sneakerella : La critique du film

Date : 12 / 05 / 2022 à 13h00
Sources :

Unification


SNEAKERELLA

- Date de sortie : 13/05/2022
- Plateforme de diffusion : Disney +
- Titre original : Sneakerella
- Durée du film : 1 h 51
- Réalisateur : Elizabeth Allen Rosenbaum
- Scénaristes : David Light, Joseph Raso, George Gore, Mindy Stern
- Interprètes : Chosen Jacobs, Devyn Nekoda, Lexi Underwood, Kolton Stewart, John Salley, Lovina Yavari, Yvonne Senat Jones, Tara Nicodemo, Mif

LA CRITIQUE

Disney revisite et actualise le conte de Cendrillon en inversant le sexe du personnage principal avec ce Sneakerella.

En effet, le scénario de David Light, Joseph Raso, George Gore et de Mindy Stern présente un jeune homme vivant à New York et dont le rêve est de créer des sneakers. Celui-ci va par hasard rencontrer la fille du roi de la basket, mais son rêve de créateur de chaussure va être mis à rude épreuve par les agissements de son beau-père et de celles de ses deux demi-frères qui détestent la ville.

Le film d’Elizabeth Allen Rosenbaum est une comédie musicale. On y trouve donc quelques très beaux morceaux de danse collective et de nombreuses chansons que les jeunes gens entonnent parfois en cœur. Toutefois, l’œuvre est vraiment simpliste et n’a finalement pas beaucoup d’intérêt. Même les passages dansés et chantés, parfois spectaculaires, donnent l’impression qu’il n’y a pas beaucoup de nouveautés dans ces dernières.

On se trouve donc devant une œuvre télévisuelle qui ne sort pas de l’ordinaire. Toutefois, un véritable soin a été porté aux décors et aux costumes, notamment ceux de la fameuse soirée de gala. Il est, par contre, un peu dommage que l’on ne puisse pas vraiment apprécier le travail sur les sneakers que l’on ne fait parfois qu’entrapercevoir brièvement.

Chosen Jacobs est sympathique en jeune homme voulant à tout prix réaliser son rêve. Devyn Nekoda est très amusante dans le rôle de sa meilleure amie. Lexi Underwood est intéressante en jeune fille dont il tombe amoureux. Kolton Stewart est impeccable en demi-frère pas très gentil. Les amateurs pourront aussi découvrir avec plaisir l’ancien basketteur John Salley dans le rôle du roi de la basket.

L’œuvre devrait plaire aux plus jeunes et aux amateurs de sneakers. Ce conte de fées moderne est finalement très lissé et ne propose aucun rebondissement ou surprise. L’énergie des jeunes gens et quelques beaux tableaux colorés devraient ravir les adolescents. Néanmoins, la dimension dramatique du conte original, où le protagoniste principal est nettement plus maltraité, est bien atténuée.

Sneakerella est une comédie musicale Disney clairement formatée pour la jeunesse qui s’amusera à découvrir cette version moderne du conte de Cendrillon. Avec une histoire très classique, une réalisation proposant quelques jolis tableaux et un casting qui fait ce qu’on attend de lui, la déception vient un peu du manque d’ambition de l’œuvre est d’un intérêt pour les sneakers que je ne partage pas.

Quant à ceux qui s’intéressent à l’envie de créer des chaussures, je ne saurais que conseiller de regarder le formidable The Garden of Words de Makoto Shinkai qui est tout simplement merveilleux.

Coloré et bondissant.

SYNOPSIS

El, un jeune styliste talentueux, prend soin de cacher son talent à son beau-père. Quand il rencontre Kira, fille d’une légende du basket, El décide de réaliser son rêve de devenir un styliste reconnu.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Orville - New Horizons : Critique 3.05 A Tale of Two (...)
The Orville - New Horizons : Critique 3.04 Gently Falling (...)
The Orville - New Horizons : Critique 3.03 Mortality (...)
Alice et la Pâtisserie des Merveilles : Critique de la saison (...)
The Orville - New Horizons : Critique 3.02 Shadow Realms
Peter von Kant : La critique
Tom Swift : La série victime de la vente de The CW... et de ses (...)
The Horror of Dolores Roach : Nouvelles annonces de casting pour (...)
The Girls on the Bus : Melissa Benoist confirmée pour la série (...)
Un Slasher dont vous êtes le héros : Prenez la place d’une (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 6 juillet 2022
Thor - Love and Thunder : La critique
The Flash : Un échange de bon procédé entre Warner Bros et Ezra (...)
Star Trek - Strange New Worlds : La saison 2 sera Klingonne ou ne (...)
Monsterverse : Premières annonces de casting pour la série (...)