Rancune : La review du film Netflix

Date : 16 / 10 / 2021 à 10h00
Sources :

Unification


Rancune est un bon thriller turc qui est une belle réflexion sur la vengeance.

Le scénario de Yilmaz Erdogan, qui incarne aussi le personnage principal, présente un capitaine de police près à être promu et cité en modèle à tout le monde. Celui-ci va se retrouver impliqué dans une affaire et il va découvrir qu’elle a des ramifications bien plus grandes qu’elle le paraît.

Le film de la réalisatrice Türkan Derya suit de près le personnage principal qui va essayer de comprendre ce qui arrive et faire des découvertes troublantes. La mise en scène propose quelques scènes haletantes, voire spectaculaires. L’investigation est aussi très intéressante, d’autant que le capitaine à des choses à cacher.

C’est ainsi non seulement très intéressant d’arpenter la ville d’Istanbul, mais aussi que de voir que le fonctionnement du commissariat de police n’est finalement pas si différent que ce que l’on a l’habitude de voir dans d’autres longs métrages.

Si l’enquête ne réserve pas tant de surprise que cela, quoi qu’elles soient bien amenées à chaque fois, la réflexion sur la probité, l’ambition et la manipulation sont universels. Il est ainsi passionnant de se pencher sur un homme ayant de vrais principes moraux et qui doit progressivement les abandonner.

L’interprétation est très bonne. Yilmaz Erdogan est vraiment excellent en capitaine essayant de résoudre une affaire, tout en se protégeant. Il apporte une véritable subtilité à son rôle et le transforme en personnage attachant et complexe. Cem Yigit Uzümoglu est formidable en protégé de celui-ci qui apprend le métier. La relation entre les deux personnages est vraiment intéressante et ils forment un beau duo de mentor et d’apprenti. Ruzgar Aksoy est impeccable en inspecteur pugnace essayant à tout prix de résoudre l’affaire. Duygu Sarisin fait l’apparition courte, mais vraiment marquante, d’une femme qui a son importance dans le récit.

L’œuvre a son propre rythme et permet aussi de se demander la manière dont elle aurait été traitée dans d’autres pays. Les amateurs de polar noirs devraient donc se faire plaisir, d’autant que l’on ne voit pas le temps passer.

Rancune est un bon thriller bénéficiant de rebondissements intéressants. Avec une histoire bien écrite, une réalisation agréable et des comédiens convaincants, le film est parfois différent de ce que l’on a l’habitude de regarder, et a un véritable charme.

Plaisant et différent.

SYNOPSIS

Sur le point d’être promu, un chef de police se retrouve mêlé à un incident fatal et découvre l’existence d’un complot qui menace ses collègues.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 46
- Titre original : Kin
- Date de sortie : 08/10/2021
- Réalisateur : Türkan Derya
- Scénariste : Yilmaz Erdogan
- Interprètes : Yilmaz Erdogan, Ahmet Mümtaz Taylan, Cem Yigit Uzümoglu, Ruzgar Aksoy, Duygu Sarisin, Yosi Mizrahi, Elif Gizem Aykul, Ümit Belen, Enes Küllahçi, Ilyas Özçakir
- Photographie : Serkan Güler
- Musique : Ahmet Kenan Bilgiç
- Producteur : Necati Akpınar pour BKM Film

- Distributeur : Netflix France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Dota - Dragon’s Blood : Critique du volume 2
La maison : La critique du film Netflix
Archive 81 : Critique de la saison 1
Riverdance - l’aventure animée : La critique du film (...)
After Life : Critique de la saison 3
Star Wars - Ahsoka : Mary Elizabeth Winstead pour la série (...)
Batgirl : Un meilleur aperçu de l’héroïne DC
The Servant : Critique 3.01 Donkey
MonsterVerse : Godzilla et Les Titans de Legendary croquent la (...)
Netflix : Le streamer pris dans une tempête boursière
The Batman : Le thème musical du film DC par Michael (...)
My Hero Academia - World Heroes’ Mission : La critique
La Belle et la Bête : Fra Fee pour la série Disney+
Les Aristochats : Le ‘live-action’ en développement (...)
Projet Maiwenn : Johnny Depp sur le trône !