Urgences : La Réunion du casting comme si vous y étiez

Date : 25 / 04 / 2021 à 09h15
Sources :

TVLine


Alors qu’une Réunion virtuelle des stars de Urgences a eu lieu lors de l’émission Stars in the House, George Clooney, Julianna Margulies, Anthony Edwards, Noah Wyle, Gloria Reuben, Laura Innes, Goran Visnjic, Ming-Na Wenet CCH Pounder ont évoqué avec nostalgie leur passage dans la série médicale de NBC.

Était également présente, Alex Kingston, dans un message pré-enregistré, tandis que Paul McCrane a dû annuler à la dernière minute.

Selon George Clooney, le Dr. Ross, le succès de la série a été en partie dû à son heure de diffusion aux USA : "Je me souviens que nous étions aux Upfronts. Nous étions dans les coulisses - Julianna n’avait pas le droit d’être là, parce que [Carol] était censée être morte - et ils ont montré [la bande-annonce], et tout le monde est devenu fou... Nous savions que le créneau horaire était excellent, parce qu’il n’y avait eu que deux séries en 16 ans dans ce créneau... et tout à coup, c’était comme si nous allions travailler pendant un certain temps."

Ayant cru que Carol était morte dans le pilote, Margulies était prête à passer à autre chose. Elle avait déjà fait deux épisodes de Homicide, et elle était prête à en faire plus... jusqu’à ce que Clooney lui passe un coup de fil : "George m’a appelée et m’a dit : « Si tu penses à prendre un autre travail, je te conseille vivement de ne pas le faire. Dans les prochains jours, on pourrait te proposer un rôle régulier dans une série. »"

Il continue : "Et j’ai dit, « Mais je suis morte, comment ça marche ?... » Une semaine plus tard, ils m’ont appelée et m’ont dit, « Nous allons faire de vous un personnage principal. »" (Avant l’appel aux urgences, Margulies a consulté le PE d’Homicide Tom Fontana, qui lui a dit : "Si tu ne prends pas de risques dans la vie, tu ne sauras jamais. Et j’aurai toujours une place pour toi ici [sur Homicide]").

En regardant une scène avec Clooney et Pounder, Wyle a été surpris par le nombre d’acteurs de second plan qu’il a reconnus - 26 ans plus tard. Il attribue cela à Clooney : "George, très tôt, vous nous avez fait venir dans votre caravane et vous avez dit : « J’ai eu l’avantage de participer à sept séries qui n’ont pas été diffusées. Voici ce que nous allons faire différemment : Nous allons tous être gentils avec tout le monde, et nous allons effacer les frontières entre le premier plan et l’arrière-plan, et entre la distribution et l’équipe. Nous allons tous prendre notre travail au sérieux, mais nous n’allons pas nous prendre au sérieux. Nous allons faire nos devoirs et nous n’allons pas gaspiller les répétitions à apprendre notre texte. » Vous avez énoncé les règles de base du professionnalisme que nous appliquions."

Tous les réalisateurs qui ont travaillé pour Urgences étaient déterminés à faire de leur épisode une œuvre distincte, mais seul un futur lauréat d’un Oscar était capable d’y parvenir : "Quand Quentin Tarantino est venu nous diriger, il était un grand fan de la série", se souvient Margulies. "Il n’a fait qu’une seule prise, donc ils n’ont pas eu le choix de monter. On répétait, on répétait, on répétait, on faisait une prise, et il disait : « OK, passons à autre chose. » Et j’ai dit, « Pourquoi tu fais ça ? » Il m’a répondu : « Ce sera ma marque, quoi qu’il arrive. »"

Clooney a rendu à César ce qui appartient à César, en soulignant le rôle de Reuben dans le rôle de Jeanie Boulet, médecin assistant séropositive : "Les gens oublient que c’était en 1995. Les gens étaient encore en train de se remettre de Magic Johnson... Ils avaient peur de se toucher, et ils avaient peur... Cela faisait de certaines personnes des parias en quelque sorte, et vous jouiez un personnage qui disait : « Je vais continuer à vivre ma vie avec ça. J’ai été victime de ça d’une certaine manière », et j’ai trouvé ça incroyable à regarder dans une série que 40 millions de personnes pourraient voir."

Ce à quoi Reuben a répondu : "C’était littéralement au moment où la médecine commençait à rendre la vie aux gens. Je sais que ce mot est souvent utilisé, mais c’était vraiment révolutionnaire. Nous avons brisé les barrières - qui contracte le VIH, comment il le contracte... Jeanie Boulet était une femme mariée, professionnelle et hétérosexuelle. C’était comme si ça n’arrivait pas".

Reuben était fière d’avoir joué un personnage qui a géré son diagnostic avec "tant de force, de grâce et de dignité". Elle voulait également s’assurer que la série "n’allait pas la laisser en mourir, parce que le VIH n’est pas forcément synonyme de mort... "Je ne voulais pas que [cela] soit le message."

Wyle a pris un moment pour applaudir son coéquipier pour son rôle de Peter Benton, le chirurgien du County General : "Il a incarné un Afro-américain au talent inavoué, qui ne tenait compte de l’opinion de personne et ne cherchait pas à être apprécié. C’était un personnage impopulaire à jouer, et une position impopulaire à prendre, et je ne le comprenais pas à l’époque - peu ! de personnes d’entre nous comprenaient ce qu’il faisait à l’époque - mais avec le recul, il défendait quelque chose d’extrêmement significatif. Il était à l’avant-garde de quelque chose de très en avance sur son temps, et j’aimerais qu’il soit là pour s’en féliciter, car il ne l’a jamais fait lorsque nous travaillions ensemble."

Le drame médical a échangé un médecin séduisant (Doug Ross de Clooney) contre un autre (Luka Kovač de Visnjic) au début de la saison 6. Et si leurs passages au County General ne se sont pas chevauchés, il y a eu une rencontre sur le parking de Warner Bros : "J’ai garé la voiture, et il y a ce type", a déclaré Visnjic, faisant référence à Clooney. "Il m’a dit : « Hé, tu es notre nouveau gars », et j’ai répondu : « Oui, c’est moi. »

Clooney lui a alors dit qu’il allait "adorer" Urgences, et qu’il allait "s’amuser comme un fou", puis il est parti. (Fait amusant : Clooney et Visnjic ont tous deux joué dans le film Le Pacificateur de 1997, mais n’ont pas eu de scènes ensemble).

A la question de savoir s’ils seraient intéressés par une reprise de leur rôle, le consensus général est non. "Quand on regarde la série, il serait difficile de dire que nous pourrions la refaire au même niveau que nous l’avons fait", a déclaré Clooney. "Parce que je l’ai en fait regardé un peu parce que ma femme l’a regardé, ce qui est très étrange, et je dois dire que c’est un moment de télévision tellement génial." Il a notamment cité Travail perdu de la saison 1, qu’il a qualifié "d’aussi bon moment de télévision que j’ai jamais vu... C’est difficile de retrouver la lumière."

Faisant écho à Clooney, Margulies a ajouté : "Vous ne pouvez pas capturer la foudre dans une bouteille deux fois. Je pense que vous devez laisser ce qui était si beau et aller de l’avant [...] Cela le déprécierait pour moi."

Wyle est également intervenu, et a attribué à John Wells le mérite d’avoir décidé de ne pas franchiser Urgences. "Les Experts et New York - Police judiciaire... toutes ces séries ont compris comment elles pouvaient se démarquer et reproduire le modèle dans une autre ville et en tirer une série différente, et j’ai toujours pensé que c’était classe que nous n’ayons jamais essayé de faire ça."



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Unbroken : La Yellowstone de NBC avec Scott Bakula abandonnée
Unbroken : Nouvelle annonce de casting pour le pilote (...)
Unbroken : Scott Bakula pour la Yellowstone de NBC
Unknown : Une série Sans identité en développement
Urgences : La Réunion du casting comme si vous y étiez
His Dark Materials : Critique 3.01 - 3.02 The Enchanted Sleeper - (...)
Star Wars - The Mandalorian : Les surprises du chef Jon Favreau à (...)
The Last Of Us : La bande annonce de la Comic Con brésilienne
Donjons & Dragons - L’Honneur des voleurs : (...)
Daredevil - Born Again : Michael Gandolfini pour la série Marvel (...)
Nos frangins : La critique
Jack Ryan : Affiche et bande annonce de la saison 3
The Midnight Club : Fin de parcours pour la série Netflix
That ’90s Show : La suite de That’70s Show attendue (...)
Marvel’s Midnight Suns : La critique du Tactical RPG qui (...)