591 connectés

Nottingham : La critique du tome 1

Date : 17 / 03 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


Nottingham
Tome 1 :
La Rançon du roi

. Editeur : Le Lombard
. Scénario : Vincent Brugeas
& Emmanuel Herzet
. Dessin : Benoît Dellac
. Coloriste : Facio
. Genre : Aventure
. Date de sortie : 22 Janvier 2021
. Format : 241 x 318 mm
. Nombre de pages : 56
. ISBN : 9782803680351
. Prix : 14,75 € (9,99 € en numérique)

Les légendes se doivent d’être simples.
Tout héros a une identité secrète.
Tout héros a un ennemi juré à affronter.
Pour Robin des Bois, rien ne sera simple : il est aussi le shérif de Nottingham.

Lire un extrait

Décryptage

1192, En Angleterre, c’est au retour des croisades que le Roi Richard est fait prisonnier, laissant vacante sa place sur le trône, n’ayant pas d’héritiers. Jean sans Terre, son propre frère souhaiterait s’assoir sur le trône d’Angleterre mais pour arriver à ses fins, il doit récolter de l’argent et cela passera par des taxes aux shérifs locaux qui répercutent de leurs côtés les taxes au peuple. Mais ce sera sans compter sur Le shérif de Nottingham qui, avec l’aide de Lady Marianne, va fomenter un coup contre lui et s’attaquer à ses richesses.

Après une introduction un peu longue qui permet, via le truchement d’une discussion houleuse au coin du feu, de situer l’histoire dans son contexte, arrive la première surprise. On nous présente le shérif de Nottingham comme étant le Robin des Bois. La BD de Vincent Brugeas et Emmanuel Herzet, finalement très originale, nous propose une nouvelle version de l’histoire du bandit de grand chemin, différente de celle que l’on connait. C’est un peu une nouvelle version des origines de Robin des Bois. Forcément le récit prend le lecteur au dépourvu et les surprises/rebondissement vont s’enchainer après la longue introduction. Graphiquement, l’action et le rythme sont parfaitement rendus tout comme l’atmosphère du récit.

Forcément, en cette époque formidable, le pouvoir est le thème central et la trahison et le mensonge sont monnaie courante et plus particulièrement dans les hautes sphères du pouvoir ou la loyauté s’achète à coup de pièces d’or. L’action est bien présente et l’histoire s’accompagne de son lot d’humour. Une fois toutes les pièces en place, l’histoire prend enfin sens et ce premier épisode devient alors très prometteur et cette revisite originale du mythe, mérite donc un bon coup d’œil. En plus de nous présenter un nouveau récit de Vincent Brugeas, qui se parcours toujours avec grand plaisir, les éditions Le Lombard nous proposent un excellent récit d’aventure complexe, plutôt surprenant malgré un démarrage un peu lent mais l’ambiance est bien là.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Golgotha : La critique du tome 1
L’homme de l’année tome 17 - 1975 : La critique
Mashle : La critique du tome 1 et 2
Orcs et Gobelins : La critique du tome 11
Nottingham : La critique du tome 1
The Boys : Jusqu’où ira l’irrévérence de la série (...)
Le Passager n°4 : La review du film Netflix
Falcon et le Soldat de l’hiver : De l’importance (...)
The Empty Man : La review du film Disney+ Star
Disney+ : La filmothèque Sony bientôt sur les plates-formes de (...)
22 contre la Terre : Un court métrage Soul arrive sur (...)
The Rookie : Emily Deschanel invitée chez Nathan Fillion
Rock ’Em Sock ’Em Robots : Vin Diesel se lance dans (...)
Florida Man : Edgar Ramírez pour mener la distribution de la (...)
La Brea : Josh McKenzie & Chloe De Los Santos pour le pilote (...)