660 connectés

Indochine : La critique du tome 2

Date : 25 / 02 / 2021 à 07h30
Sources :

Unification France



Indochine
Tome 2 : Que le diable
t’emporte

. Editeur : Delcourt
. Scénario : Jean-Pierre Pécau
. Dessin : Maza
. Coloriste : Jean-Paul Fernandez
. Date de sortie : 20 janvier 2021
. Série : Indochine
. Collection : Neopolis
. Format : 24 x 32 cm
. Nombre de pages : 56
. ISBN : 9782413019855
. Prix : 14.95 €

Voici l’histoire, librement inspirée, de la vie d’Armand Baverel, pilote de chasse engagé tour à tour dans l’armée de l’air puis dans l’Air Force, et de ses aventures en Indochine de 1946 à 1952.

Au "pays au-delà de l’eau" comme était surnommé l’Indochine à l’époque, Armand partagea sa vie entre les missions de guerre, la musique et les trafics en tout genre avec ses amis corses et les ex-SS engagés dans la Légion. Sa vie fut le théâtre d’évènements parfois invérifiables comme sa participation à l’orchestre du dernier roi du Cambodge, mais bien souvent véritablement héroïques.

Découvrez un extrait.

Décryptage

1950, au-dessus des hauts plateaux du Tonkin, lors d’une mission de routine, Armand Baverel et son co-équipier, font face à 3 avions chinois qui n’auraient pas du être là et qui ne seront bientôt qu’un mauvais souvenir qu’il faudra très vite oublier, car l’implication de l’armée chinoise dans le conflit indochinois est lourde de conséquences. La mission suivante, d’aide au camp de Dông Khé, se terminera par l’éjection de son co-équipier touché, au-delà des lignes ennemies, qu’il faudra ensuite aller récupérer.

Librement inspirée de la vie du pilote Armand Bavere, la série reprend quelques années après le précédent volume et montre qu’Armand Baverel a su s’acclimater à ce nouveau territoire. On ne s’ennuie pas, c’est le moins que l’on puisse dire, c’est même un bon condensé d’action dans le ciel et sur terre très bien cadencé. C’est très dynamique et sans temps morts inutiles. Après l’introduction, nous sont présentés les nouveaux avions qu’il faut tester, ensuite c’est la mission au-dessus de Dông Khé qui se passe mal, le collègue à récupérer…

Cette série nous présente une guerre méconnue du grand public, plus familier avec la guerre du Vietnam qui lui a fait suite, avec l’arrivée des soldats américains. L’auteur profite de son récit pour donner quelques explications historiques intéressantes et l’aspect politique, important dans la région, n’est pas oublié. Ici le focus est fait sur le pilote et sa bravoure, son courage mais aussi sur la solidarité des forces alliées en présence. On ne laisse pas un camarade derrière les lignes ennemies, quoi qu’il en coûte. Les dessins très inspirés et réalistes accompagnent merveilleusement l’action de ce récit maitrisé de bout en bout, aux personnages intéressants et souvent ambigus.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Golgotha : La critique du tome 1
L’homme de l’année tome 17 - 1975 : La critique
Mashle : La critique du tome 1 et 2
Orcs et Gobelins : La critique du tome 11
Nottingham : La critique du tome 1
The Boys : Jusqu’où ira l’irrévérence de la série (...)
Le Passager n°4 : La review du film Netflix
Falcon et le Soldat de l’hiver : De l’importance (...)
The Empty Man : La review du film Disney+ Star
Disney+ : La filmothèque Sony bientôt sur les plates-formes de (...)
22 contre la Terre : Un court métrage Soul arrive sur (...)
The Rookie : Emily Deschanel invitée chez Nathan Fillion
Rock ’Em Sock ’Em Robots : Vin Diesel se lance dans (...)
Florida Man : Edgar Ramírez pour mener la distribution de la (...)
La Brea : Josh McKenzie & Chloe De Los Santos pour le pilote (...)