650 connectés

Walker : La review du premier épisode

Date : 23 / 01 / 2021 à 13h45
Sources :

Unification


(Gros soupir) Encore un reboot... Je me demande si c’est par manque d’imagination - pourtant, Hollywood regorge de créatifs - ou alors tout simplement par paresse intellectuelle au plan marketing : est-il plus facile de vendre une série dont tout le monde connait déjà le titre ? Souvent, le mot ’reboot’ n’augure rien de bon : Charlie’s Angels, MacGyver, Legacy (24)... sont des exemples flagrants de loupés magistraux. Mais parfois, ça marche plutôt bien : Hawaii 5-0, Battlestar Galactica, Sabrina... Essayer de remplacer une icône comme Chuck Norris, l’un des acteurs les plus bourrins jamais vus à la télévision, ça va être difficile. Surtout si le remplaçant n’est autre que le délicieux Jared Padalecki !

Cordell Walker (le beau Jared) est un Texas Ranger. Marié à Emily (Genevieve Padalecki), il est père de deux ados, Stella (Violet Brinson) et Arlo (Kale Culley), frère d’un assistant du procureur, Liam (Keegan Allen) et fils de Bonham (Mitch Pileggi), riche propriétaire terrien, et d’Abeline (Molly Hagan), bricolo du dimanche. Voilà, on a fait le tour de la famille. Et puis Emily est tuée dans des circonstances bizarres (4 premières minutes du pilote). 11 mois plus tard... Walker (il n’aime pas qu’on l’appelle Cordell) revient d’une mission infiltrée de 3 mois, et doit recommencer à se comporter en bon ranger et en bon père de famille. Pas simple quand on n’a pas encore digéré la mort de sa femme... Le cliché à 10 balles, vu et revu des dizaines, que dis-je, des centaines de fois. Lassant, vraiment.

Il me semble que l’on est sensé s’attacher au héros, trouver un lien affectif avec lui qui nous permette de nous identifier, ou de le plaindre, ou d’avoir envie de le protéger... mais Padalecki ne nous donne pas cette chance. Il n’est pas crédible en père d’ados, encore moins en tant que fils, et carrément pas du tout en tant que ranger. Comme frère, ça le fait, mais après avoir passé 15 ans dans Supernatural, il maîtrise ! Donc ça ne fonctionne pas pour moi, désolée. Quitte à recycler un des frères Winchester, j’aurais choisi Jensen Ackles, beaucoup plus macho, qui aurait certainement mieux marché dans les bottes de Chuck. Mais c’est comme ça, il faut faire avec. Et puis on va donner à Jared le bénéfice du doute : peut-être qu’après avoir chassé ses démons, il s’appropriera le rôle...

Comme il fallait s’y attendre avec une série du CW, le scénario est d’une insipidité affligeante, avec des raccourcis vraiment lourdingues et une trame narrative emmentalesque. Les clichés s’accumulent et la mise en scène est bateau, on nage dans le superficiel et le téléphoné. Le pauvre veuf éploré qui fait passer sa carrière avant ses enfants ; le papa texan chrétien intolérant ; la fliquette qui raccompagne Walker chez lui un soir de biture pour qu’il découvre le lendemain qu’elle est sa nouvelle partenaire ; la fifille qui fugue parce que son papa ne s’occupe pas assez d’elle ; le nouveau chef de Walker qui est son ancien collègue ; le méchant garçon qui provoque Walker en lui parlant de sa défunte femme... bref, on ne nous épargne aucun lieu commun de la série américaine de seconde zone. Ça frise même parfois le ridicule, mais le CW n’en est pas à un navet près.

Mais un pilote n’est pas toujours le bon outil pour juger une série. On a vu des séries nulles avec un pilote génial et vice-versa. Il est vrai, cependant, qu’un pilote vraiment pourri ne donne pas envie de voir les épisodes suivants (ex : Vagrant Queen). Et puis il y a des pilotes comme celui-ci qui sont tellement insignifiants qu’ils peuvent ouvrir la voie à du mieux comme à du pire, c’est difficile de savoir sans regarder au moins l’épisode suivant. Ce que je ferai, juste pour vérifier si mon intuition première était bonne (je penche pour le ’sans intérêt’). Et puis aussi parce que j’ai une affection particulière pour Jared Padalecki, surtout depuis qu’il m’a gentiment proposé de me donner son fils. Si vous le demandez gentiment, je vous expliquerai pourquoi ;-)


EPISODE

- Episode : 1.01
- Titre : Pilote
- Date de première diffusion : 21 janvier 2021 (The CW)
- Réalisatrice : Jessica Yu
- Scénariste : Anna Fricke

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Un prince à New York 2 : Review du film Prime Video
Clarice : Review 1.04 You Can’t Rule Me
Pacific Rim - The Black : Review de la saison 1
WandaVision : Review 1.09 Le grand final
Resident Alien : Review 106 Sexy Beast
For All Mankind : Review 2.03 Rules of Engagement
Superman & Lois : Production mise en pause et stock (...)
Servant : Review 2.08 Loveshack
Le Talisman : Steven Spielberg s’associe avec Les Frères (...)
Sentinelle : La review du film Netflix
Pinocchio : Cynthia Erivo & Joseph Gordon-Levitt pour le film (...)
The Terminal List : Jeanne Tripplehorn sur Amazon Prime
The Girl Before : La série pour HBO Max avec Gugu Mbatha-Raw et (...)
The Pale Blue Eye : Christian Bale et Scott Cooper refont équipe (...)
MegaCity Oceania : Le jeu de construction de la cité du (...)