764 connectés

1984 : La critique de la BD de chez Soleil Prod

Date : 24 / 01 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


1984

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Jean-Christophe Derrien
. Dessin : Rémi Torregrossa
. Coloriste : Rémi Torregrossa
. Date de sortie : 6 janvier 2021
. Format : 22.7 x 29.8 cm
. Nombre de pages : 120
. ISBN : 9782302080355
. Prix : 17.95 €

D’après le roman culte et visionnaire de George Orwell, l’adaptation en bande dessinée d’une oeuvre précurseure, miroir à peine déformant de notre époque.

Londres, 1984. Smith est un employé du Parti chargé de réviser l’Histoire. Dans un monde où toute sentimentalité est interdite, il est attiré par Julia, une femme peut-être dangereuse pour lui. Ensemble, ils vont tenter d’échapper à l’emprise du gouvernement et de Big Brother, le chef omnipotent du gouvernement. Mais est-ce possible dans un monde où tout fait et geste est surveillé et enregistré ?

Découvrez un extrait.

Décryptage

Winston Smith, citoyen Londonien de classe moyenne, travaille au ministère de la Vérité. Son travail consiste en une réécriture de l’histoire pour la rendre plus en adéquation avec la vérité changeante du parti. Le même parti qui le surveille, Big Brother qui le regarde, l’empêche de penser et de vivre par lui-même et surtout d’aimer.

Publiée pour la première fois en 1949, « 1984 », l’œuvre magistrale de George Orwell dépeint une uchronie totalitaire, un monde post guerre nucléaire dans lequel la pensée, les libertés sont surveillées et réduite à leur plus simple appareil, tout comme le langage qui se simplifie de plus en plus. Un peuple qui ne pense pas est un peuple plus malléable et tout ce petit monde est bien évidemment surveillé de très près par le désormais célèbre Big Brother. 1984 est aussi un film sorti… en 1984 avec John Hurt dans le rôle principal, film qui a aussi marqué son temps par sa bande-originale composée par Eurythics et le fameux « Sexcrime (Nineteen Eighty-Four) » qui a accompagné les bandes-annonces du film et nos soirées du top 50.

72 ans plus tard, la dystopie de George Orwell tombe dans le domaine public, et ce ne sont pas moins de 4 BDs qui sortent en même temps (ou quasiment) chez divers éditeurs. Une chez Grasset, une chez Sarbacane, une aux Éditions du Rocher et enfin celle que nous vous présentons ici, sortie chez Soleil. N’ayant lu que celle-ci, je suis dans l’incapacité de vous dire laquelle est la plus fidèle à l’oeuvre d’Orwell. Jean-Christophe Derrien et Rémi Torregrossa proposent une relecture plus contemporaine, un dessin assez épuré en noir et blanc mais qui passe en couleur à certain moment. Et c’est plus particulièrement lorsque le protagoniste principal découvre l’amour que son monde monochrome se pare de couleurs. C’est plutôt poétique dans un monde qui en est totalement dénué, de poésie et de fantaisie.

La BD traite de la paranoïa d’un homme confronté à un monde formaté à la pensée unique qui découvre l’amour qu’il faut cacher. C’est finalement très glauque, triste et très pessimiste et surtout contemporain à en faire peur dans certains aspect dans un monde où l’info qui en chasse l’autre est pré-mâchée, où chacun surveille chacun... Bref l’oeuvre d’Orwell ne se décortique pas comme ça mais elle se découvre ou se redécouvre avec plaisir dans cette intéressantes BD qui forcément aidera à se poser quelques questions sur notre société.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Indochine : La critique du tome 2
Undiscovered Country : La critique du tome 1
Elfes : La critique du tome 29
Indochine : La critique du tome 1
1984 : La critique de la BD de chez Soleil Prod
Debris : Review 1.01 Pilot
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Indira Varma au casting
Justice League : Les justiciers s’unissent sur de nouvelles (...)
Godzilla vs. Kong : L’affiche à la Volte-face
Lightyears : Sissy Spacek & Ed O’Neill pour le drame SF (...)
Sword Art Online Alternative - Gun Gale Online : Review de la (...)
National Parks : Le pilote de Kevin Costner complète sa (...)
Ma douce et odieuse amie : La review du film Netflix
Upload : Paulo Costanzo pour la saison 2 de la série (...)
Masters Of The Air : La suite de Band Of Brothers avec Austin (...)