312 connectés

Mages : La critique du tome 4

Date : 07 / 12 / 2020 à 08h30
Sources :

Unification France


Arundill
Mages tome 4

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Nicolas Jarry
. Dessin : Bojan Vukic
. Coloriste : J. Nanjan
. Date de sortie : 26 août 2020
. Format : 23.4 x 32.41 cm
. Nombre de pages : 56
. ISBN : 9782302080577
. Prix : 14.95 €

Paraît-il que le temps atténue les rancoeurs... Pour Arundill, le temps lui a servi à préparer sa vengeance. 20 ans ont passé, elle est enfin prête !

Arundill a six ans quand elle est achetée par l’alchimiste triste-sourire pour devenir à la fois sa disciple et sa fille adoptive... Vingt ans ont passé. Aujourd’hui la jeune femme appartient à l’ordre des Ombres et elle s’est jurée de retrouver celui qu’elle avait pris pour un père et qui lui a enseigné le grand Art. Elle brûle de se venger de ce qu’il lui a fait subir, même si pour ça elle doit enfreindre les règles et devenir elle-même une proie pour son ordre

Découvrez un extrait.

Décryptage

Arundill est une alchimiste de l’ordre des Ombres, vendues à l’âge de 6 ans par ses parents à Triste-Sourire, un alchimiste de haut rang, qui deviendra son maitre. 20 ans après la jeune femme farouche est en quête de vengeance et utilisera tous les moyens en son pouvoir pour arriver à ses fins.

Arundill est le quatrième tome de la nouvelle série Mages, des éditions Soleil, paru fin août 2020. Une bande dessinée de Nicolas Jarry et Bojan Vukic, qui présente une mage alchimiste, travaillant pour l’Ordre des Ombres, qui veut aussi mener sa vengeance à terme malgré les batons dans les roues de son propre ordre. Cette nouvelle série, en plus d’élargir le monde des Terres d’Arrans, en élargi aussi les possibilités, la magie pennant ici une place plus prépondérante et donc très intéressante.

C’est une histoire triste et très sombre, d’abandon par les parents puis ensuite de manipulation de celui qui sera son père de substitution mais aussi le maitre et le mentor. Et ce sont aussi ces relations qui sont montrées, celles d’amour/haine, de père/fille, maitre/élève et mentor/mentoré.

Ce tome, une nouvelle fois magnifiquement illustré ne manque pas d’action et de rebondissements. La jeune femme est en quête de sa mémoire disparue et son histoire sera racontée sous forme de flashback très classique mais tout aussi efficaces. L’histoire bien menée trouve son aboutissement à la toute fin du tome pour nous tenir en haleine et c’est très réussi. Une nouvelle entrée dans la gamme qui trouvera sa place sans mal dans la collection maintenant géante des mondes des Terres d’Arran.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Fire Power : La critique du tome 1
Nains : La critique du tome 19
Orcs et Gobelins : La critique du tome 10
Mages : La critique du tome 4
Orcs et Gobelins : La critique du tome 9
For All Mankind Saison 2 : Une bande annonce qui prouve que la (...)
Spider-Man 3 : Tom Holland et Zendaya sur les plateaux de (...)
Godzilla vs. Kong : Warner Bros. précipite la sortie du (...)
Désenchantée : Review Saison 3
The Future : Une série de haute technologie pour HBO Max par Matt (...)
Il était une fois 2 : Patrick Dempsey confirme son retour dans la (...)
Le Traqueur de la nuit - Chasse à l’homme en Californie : (...)
Pistol : La série Sex Pistols de FX réalisée par Danny (...)
Kitbag : Le projet napoléonien de Ridley Scott et Joaquin Phoenix (...)
Insecure : La saison 5 sera la dernière