469 connectés

Orcs et Gobelins : La critique du tome 9

Date : 28 / 11 / 2020 à 08h30
Sources :

Unification France


Silence
Orcs et Gobelins tome 9

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Olivier Péru
. Dessin : Stéphane Créty
. Coloriste : Olivier Héban
. Date de sortie : 19 août 2020
. Format : 23.4 x 32.41 cm
. Nombre de pages : 56
. ISBN : 9782302089372
. Prix : 14.95 €

Silence était autrefois un orc de légende, un des plus grands guerriers des Terres d’Arran, un de ceux que la mort refusait d’emporter à la fin des combats. Aujourd’hui son visage porte plus de rides que de cicatrices, le vieil orc n’a plus rien d’un tueur, il n’a même plus toute sa tète, il vient pourtant de reprendre les armes. Une ancienne bataille inachevée s’est rappelée à lui et cette fois Silence compte bien la mener à son terme. Quitte à finir sa vieille carcasse, autant le faire avec du sang dans la bouche et les genoux dans la boue plutôt qu’allongé sur un lit.

Découvrez un extrait.

Décryptage

Yudoorm, est un vieil orc qui a roulé sa bosse et doit maintenant faire face à une génération d’Orcs qui remettent tout en question, de l’autorité au rôle même des Orcs. Le guerrier a gagné son surnom de Silence en combattant sans émettre un seul bruit, sans émettre un seul cri, ce qui le rend encore plus effrayant aux yeux de ses ennemis. Alors qu’ils sont sur la piste d’une secte appelée les écorcheurs, Freill son fidèle ami, raconte aux autres le parcours de vie du mystérieux Yudoorm.

Au-delà d’une histoire de deuil, de temps qui passe et de générations, c’est une histoire d’amitié qui lie cet Orc Yudoorm et ce Gobelin Freill, amitié qui remonte à des années et qui perdure malgré les accidents de la vie et les fantômes du passé. Mais c’est aussi une histoire sombre, de traitrise, de coup bas, de vengeance. Les 2 protagonistes présentent une autre facette de leurs races que l’on découvre encore plus, pas que guerriers, qui sont aussi dotés de sentiments.

On découvre une partie de la vie de la légende Yudoorm et de son ami Freill via d’ingénieux récit de ce dernier que l’on découvre avec l’audience en flashback. On découvre alors les motivations de l’Orc, ce qui le pousse à cette traque folle. C’est une histoire riche et dense, intelligemment construite, sombre et dure. Une fois de plus les dessins sont sublimes, très fins et les personnages très expressifs et les combats ne manquent pas.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Fire Power : La critique du tome 1
Nains : La critique du tome 19
Orcs et Gobelins : La critique du tome 10
Mages : La critique du tome 4
Orcs et Gobelins : La critique du tome 9
Disney+ - Bandes annonces : 19 janvier 2020
For All Mankind Saison 2 : Une bande annonce qui prouve que la (...)
Spider-Man 3 : Tom Holland et Zendaya sur les plateaux de (...)
Godzilla vs. Kong : Warner Bros. précipite la sortie du (...)
Désenchantée : Review Saison 3
The Future : Une série de haute technologie pour HBO Max par Matt (...)
Il était une fois 2 : Patrick Dempsey confirme son retour dans la (...)
Le Traqueur de la nuit - Chasse à l’homme en Californie : (...)
Pistol : La série Sex Pistols de FX réalisée par Danny (...)
Kitbag : Le projet napoléonien de Ridley Scott et Joaquin Phoenix (...)