504 connectés

Blanche Neige, les souliers rouges et les 7 nains : La critique

Date : 28 / 07 / 2020 à 10h45
Sources :

Unification


Blanche Neige, les souliers rouges et les 7 nains est un très bon dessin animé coréen qui revisite une façon particulièrement brillante le conte de Blanche Neige, tout en abordant subtilement certains autres.

Il ne faut toutefois pas s’étonner que la version distribuée en France bénéficie de chansons américaines dans la bande originale, celle proposée étant américaine avec un doublage français qui est plutôt réussi et convaincant.

Le scénario du réalisateur Hong Sung-Ho présente un monde de conte de fées dans lequel 7 princes courageux pourfendent les monstres. Suite à une erreur d’appréciation, ceux-ci sont transformés en nains et vont croiser le chemin de Blanche Neige qui fuit sa belle-mère tout en essayant de retrouver son père.

Les 7 princes viennent de différentes histoires, les deux principaux, Merlin et Arthur de la légende du roi Arthur, Hans de Hansel et Gretel, Jack de Jack et le Haricot magique et les trois frères de Pinocchio. Des références à d’autres récits tels Raiponce ou La petite sirène sont aussi subtilement insérées.

Dans cette variante, la méchante belle-mère en veut aux souliers rouges qu’a pris par inadvertance Blanche Neige en s’enfuyant et qui ont un pouvoir magique bien particulier. Ses pouvoirs ont d’ailleurs à faire avec la nature et surtout le bois, alors qu’elle a les capacités de générer des créatures impressionnantes qui semblent être tombées d’un arbre mutant.

Le film de Hong Sung-Ho joue énormément sur les apparences. Personne n’est vraiment ce qu’il paraît. On pense d’ailleurs régulièrement à Shrek qui était aussi porteur de magnifiques messages de tolérance, tout en proposant une romance singulière. L’idée de faire des princes des nains uniquement lorsque quelqu’un les regarde est formidable. Cela permet d’assister à des scènes d’action ou ces derniers peuvent retrouver leur pleine puissance s’ils sont seuls face aux éléments. Et bien sûr, d’ajouter beaucoup d’humour lorsque cela rate.

En effet, l’œuvre est souvent très drôle. Les répliques font régulièrement mouche et les situations sont parfois truculentes. L’histoire utilise beaucoup les non-dits. Ainsi, le spectateur connaît le véritable désir des différents personnages, alors que ceux-ci ignorent ceux des autres et font de maladroits impairs.

L’animation est très bonne et permet d’avoir des scènes très impressionnantes et spectaculaires qui sont parfois plein d’humour. Le design des personnages est vraiment bien trouvé et permet de s’attacher rapidement aux uns et aux autres. Il y a aussi un très beau travail sur les décors qui sont vraiment diversifiés et donnent complètement l’impression de s’immerger en plein cœur de ce monde de magie dans laquelle les lois de la nature ne s’appliquent pas toujours. D’autant que les images sont vraiment très colorées et remplies de petits détails bien amusants.

Blanche Neige, les souliers rouges et les sept nains est un très bon dessin animé plein d’humour et de fantaisie qui permet de voir des personnages de conte d’une autre façon. Avec une histoire sympathique rappelant que c’est le cœur, et pas les apparences, qui compte, une animation d’une grande fluidité et un environnement et des personnages agréables, le dessin animé s’adresse à toute la famille et devrait ravir tous les spectateurs.

Sympathique et haut en couleurs.

SYNOPSIS

Des princes transformés en nains viennent à l’aide d’une princesse dont la beauté est cachée dans ses souliers. Ici, le conte de fées s’amuse de notre obsession du paraître. Mais comme dans tous les contes, c’est l’amour qui sauvera tous les personnages.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 32
- Titre original : Red Shoes and the Seven Dwarfs
- Date de sortie : 29/07/2020
- Réalisateur : Hong Sung-Ho
- Scénariste : Hong Sung-Ho
- Interprètes VF : Melha Bedia, Clément Moreau, Thibaut Belfodil, Pascal Nowak, Nathanel Alimi, Emmanuelle Bondeville, Julien Allouf, Frantz Confiac
- Montage : Jessica Ambinder-Rojas, Young Sik Uhm, Stan Webb
- Musique : Geoff Zanelli
- Producteur : Hyungsoon Kim, Sujin Hwang pour Locus Creative Studios, Next Entertainment World, Sidus
- Distributeur : ARP Sélection

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Blanche Neige, les souliers rouges et les 7 nains



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Perfect Candidate : La critique
Les révoltés de l’an 2000 : La critique
Lil Buck Real Swan : La critique
The Crossing : la critique
Yakari, le film : La critique
Away : La première bande annonce
Tron 3 : Le nouveau film a trouvé son réalisateur et peut être un (...)
Matrix : Une trilogie originale au nom de la transformation et le (...)
Doom Patrol : Review 2.09 Wax Patrol
Superworld : Un film de super-héros réalisé par Jason Bateman (...)
Island : Aldous Huxley à nouveau adapté à la télévision
The Perfect Candidate : La critique
Bullet Train : Joey King en pourparlers pour rejoindre Brad (...)
High Fidelity : La playlist de Zoe Kravitz s’enraille
Railway Empire : La critique de la Complete Collection