331 connectés

Doom Patrol : Review 2.04 Sex Patrol

Date : 06 / 07 / 2020 à 12h15
Sources :

Unification


Les trois épisodes de cette deuxième saison avaient pour but de mettre en place les difficultés que les membres de la Doom Patrol allaient devoir affronter afin d’évoluer. Du coup, un petit coup de frein avait été mis sur la folie qui fait toute la saveur de la série, afin, sans doute, de ne pas parasiter les enjeux. Ce quatrième épisode est heureusement là pour nous procurer tout le plaisir immense dont elle est capable, porté par un vent de créativité ayant pour origine des personnages méconnus de l’univers DC Comics.

La grande réussite de la première saison de Doom Patrol a fait de la découverte de chaque nouvel épisode une sorte de petite fête télévisuelle. Ainsi voir débarquer les Dannyzens dans le manoir du Dr Caulder pour restaurer Danny the Street n’augure que du bon et cela se confirme quand ils affirment vouloir organiser une fête d’anthologie afin d’y parvenir. Une bien drôle d’idée, mais totalement cohérente avec la nature si particulière de cette rue prête à mettre du baume au cœur de tous ceux que la société a rejetté parce qu’ils sont différents. Tant de bons sentiments pourraient paraître niais, mais la nature même de Doom Patrol étant de nous faire aimer ceux qu’on aurait une tendance plus ou moins naturel à rejeter, on ne peut qu’adhérer à cette bienveillance qui se dégage.

Parmi les Dannyzens, quel plaisir d’ailleurs de retrouver les deux plus charismatiques d’entre eux que sont Flex Mentallo et Maura Lee Karupt ! Faisant preuve de sa bonté naturelle, Mentallo va d’ailleurs être responsable d’une situation (sexuelle !) potentiellement catastrophique qui va obliger une escouade de choc des plus " What the Fuck " à intervenir. Attendez-vous donc à voir nombre de séquences surréalistes contribuant à renforcer votre amour pour l’univers bigarré de Doom Patrol.

Cet épisode est aussi l’occasion d’en savoir plus sur certains des mystères qui entourent Dorothy, personnage central de cette deuxième saison. Est ce que la petite fille va à arriver à gérer toutes les frustrations engendrées par la non-utilisation de son pouvoir ? De même, son père va-t-il arriver à se racheter vis-à-vis de toute sa patrouille ? Enfin, Jane, qu’on avait laissée en mauvaise posture, va-t-elle réussir à prendre le dessus sur les autres personnalités qui ont décidé de prendre le pouvoir ? Les scénaristes parviennent à nous offrir des réponses plus ou moins fournies qui contribuent à rendre cet épisode encore plus plaisant à regarder.

Au final, si l’on devait faire découvrir Doom Patrol à un néophyte, cet épisode serait peut-être celui qu’il faudrait leur montrer. En effet, on y retrouve toutes ses immenses qualités artistiques, mais aussi ces quelques facilités scénaristiques qu’on excuse aisément, la subversivité et l’émotion constituant le véritable cœur de son ADN. Un ADN qu’on espère encore se voir étoffer et nous emporter encore loin, très loin dans le plus grand des n’importe quoi !


EPISODE

- Episode : 2.04
- Titre : Sex Patrol
- Date de première diffusion : 2/07/2020 (HBO Max)
- Réalisateur : Omar Madha
- Scénariste : Eric Dietel & Tanya Steele

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Stargirl : Review 112 - Stars & S.T.R.I.P.E. Part (...)
Work It : La review du film Netflix
The Fugitive : Review des 5 premiers épisodes de la série (...)
The Rain : Review de la saison 3
Les Justicières : Review de la saison 1
Virus tome 2 : La critique
VOD DVD - Bandes Annonces : 8 août 2020
Captain Marvel 2 : On sait qui réalisera le film Marvel (...)
Raised by Wolves : HBO Max dévoile une bande-annonce
Monster Hunter : Le film est 100% prêt
Stargirl : Review 112 - Stars & S.T.R.I.P.E. Part (...)
DC FanDome : La bande annonce de l’évènement virtuel
Netflix - Bandes annonces : 7 août 2020
Yakari, le film : La critique
The Woman In The Window : Netflix négocie pour le film avec Amy (...)