342 connectés

Penny Dreadful - City of Angels : Review 1.10 Day of the Dead

Date : 01 / 07 / 2020 à 11h30
Sources :

Unification


Nous y voilà enfin... John Logan nous livre son final de Penny Dreadful - City of Angels. Le drame annoncé à la fin de l’épisode 9 a bien eu lieu, et la ville est à feu et à sang et on n’e s’attendait pas à autre chose. Mais c’est également la seule effusion de violence à laquelle on aura droit.

Alors, oui, les arcs narratifs sont tous conclus, par la seule des manières possibles, la mort... d’où le titre de cet épisode final, Day of the Dead (le Jour des Morts). Malheureusement, sans vouloir me répéter, le surnaturel n’est pas - suffisamment - au rendez-vous et les aspects dramaturgique et d’espionnage prennent encore une fois le dessus. On a bien Magda - dans son incarnation d’Elsa - qui, pour la seule et unique fois des 10 épisodes, se retrouve nez-à-nez avec elle-même - dans son incarnation de Raina. Mais rayon surnaturel, il n’y a bien que cela.

Tiago Vega découvre que Los Angeles est une ville qui ne veut pas de "lui" ; Michener, comme à son habitude, vend son âme au diable et se sacrifie pour faire encore une fois la basse besogne ; Molly, éprise de liberté, découvre que la seule à laquelle elle aura droit est celle à laquelle on s’attendait ; le bon Dr. Craft, après avoir porté fièrement l’étendard de son appartenance politique, hésite avant de finalement embrasser son destin de leader belliqueux ; le quadruple meurtre de la famille Hazlett - qui avait motivé les troupes au début de la série - trouve enfin son coupable et justice n’est absolument pas faite dans ce domaine ; les désirs de vengeance de Mateo quant à eux restent inassouvis ; et la jeune Josephina decide finalement de ne pas prendre cet envol dont elle semblait avoir tant besoin.

Le dernier quart d’heure de l’épisode semble également dédié à nous donner envie d’en voir plus. Aux éternels "je reviendrai plus fort et plus puissant" s’ajoutent les "on se tient prêt pour leur casser la figure avant qu’ils ne le fassent en 1er" et les intentions de nous en dire un peu plus sur les liens nazi-conseiller municipal-église évangélique sont également foison.

L’épisode se termine malheureusement sur une note politique qui fait écho à la nation présidée par Donald Trump. Si le but des manigances de Magda était la construction de l’Arroyo Seco Parkway, la toute 1ère autoroute ouverte en Californie, cette dernière prend des allures de mur qui sépare les différentes communautés de L.A. Et comme pour appuyer sur le bouton "je ne suis pas d’accord avec ce que font nos dirigeants", la dernière image est celle de Daniel Zovatto - le regard pointé vers le téléspectateur (américain) - rappelant qu’ériger des murs, "ce ne sont pas les États-Unis". Heureusement, cette goutte qui fait déborder le vase, intervient à la toute toute toute fin de l’épisode.

Bilan de la série : Je l’ai dit à moults reprises, ce qui a guidé cette review pendant les 10 dernières semaines a été de savoir si City of Angels est la digne héritière de Penny Dreadful. Si le flamboyant 1er épisode avait réussi à nous éblouir, le reste a été bien décevant. Trop peu de surnaturel et Penny Dreadful - City of Angels apparaît comme étant la très petite soeur de son aînée. Où sont passées les incantations sataniques ? Les effusions de sang ? Les yeux exorbités ? Les visages livides et les légendes urbaines et autres monstres issus de la littérature ?

Mais la série est interessante à bien des égards. Critique ouverte sur les fondations de la société américaine, la série pose bon nombre de questions qui font écho aux difficultés d’aujourd’hui qu’ont les américains dans les domaines du racisme et de l’intégration. Cette question cruciale est cristallisée par la mixité dans le couple Tiago / Molly.

ÉPISODE

- Episode : 1.10
- Titre : Day of the Dead
- Date de première diffusion : Showtime 28 juin - Canal+ 29 juin
- Créateur : John Logan
- Réalisateur : Richard J. Lewis
- Scénariste : John Logan
- Avec : Natalie Dormer, Daniel Zovatto, Rory Kinnear, Adriana Barraza, Nathan Lane, Michael Gladis, Kerry Bishé, Jessica Garza, Johnatan Nieves, Amy Madigan, Brent Spiner, Lin Shaye, Adam Rodriguez, Thomas Kretschmann, Ethan Peck

RÉSUMÉ

Le détective Tiago Vega et son partenaire Lewis Michener s’embarquent dans une enquête épique dans la Cité des anges, sur fond de rites sataniques, de légendes mexicaines et de dangereuses missions d’espionnage du Troisième Reich.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Fugitive : Review des 5 premiers épisodes de la série (...)
The Rain : Review de la saison 3
Les Justicières : Review de la saison 1
Transformers - La trilogie de la guerre pour Cybertron : Review (...)
Speedcubing - le duel : La review du film Netflix
Mulan : Le film prend la direction de Disney+, mais cela aura un (...)
The Boys : La bande annonce finale complètement dingue de la (...)
Arrowverse : Les héros DC de The CW luttent aussi contre le (...)
The Fugitive : Review des 5 premiers épisodes de la série (...)
Warrior : La bataille pour San Francisco continue dans la bande (...)
L’Infirmière : La critique
Apollo 10 ½ - A Space Age Adventure : Un film hybride innovant (...)
Invincible : Zachary Quinto et 7 anciens de TWD pour vocaliser la (...)
Beyond Good & Evil : Le réalisateur de Détective Pikachu aux (...)
void TRRLM() ; //Void Terrarium : La critique du jeu sur (...)